Archive

Posts Tagged ‘Opération Bluecoat 1944’

Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019)

15 mai 2019 3 commentaires

normandie-1944-magazine-031.png75ème anniversaire du Débarquement oblige, ce numéro voit sa pagination renforcée et son sommaire musclé pour proposer davantage de contenu. Il est complémentaire dans son principe avec 39/45 Magazine n°355. Les deux fournissent un panel d’articles diversifiés sur le Jour-J et les premiers jours du Débarquement.

La dimension maritime est très présente avec une série de trois articles portant sur les sous-marins de poche alliés en observation au large des futures plages de débarquement, l’engagement du HMS Belfast (exemple illustratif du rôle des « gros » navires) et le rôle dévolu aux vedettes rapides de la Kriegsmarine avec un focus particulier sur les S-Boote venant de Cherbourg, Boulogne-sur-Mer et Ostende pour affronter l’armada alliée (voir à ce propos Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique) . Sans parler de la courte présentation du scaphandrier britannique du Musée d’Arromanches… Lire la suite…

Publicités

Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005)

Ecrit par Ludovic FORTIN, qui est l’auteur de nombreux articles sur le sujet dans les magazines spécialisés comme Batailles & Blindés ou Batailles) – voir aussi Opération Totalize et Tractable -, ce livre est un ouvrage indispensable pour tout amateur de l’arme blindée britannique et de la bataille de Normandie. La diversité des unités et le bestiaire des engins n’ont rien à envier à leurs adversaires germaniques. Et pourtant, la littérature sur le sujet est mince, qui plus est en Français. Le détail apporté ici aux informations et leur diversité valent bien des ouvrages concernant les Panzer engagés en Normandie. Lire la suite…

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

17 octobre 2018 3 commentaires

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°78 (Mars & Clio, 2018)

8 juillet 2018 1 commentaire

Le sommaire de ce numéro de 2e Guerre Mondiale met à l’honneur l’engagement des blindés des différents belligérants de la Seconde Guerre mondiale dans les tous derniers mois de la guerre.

A l’Est, ce sont les combats de Courlande et de Berlin qui sont décrits. Les premiers mettent en avant le rôle de pompier du front su III. SS-Panzer-Korps qui participe aux quatre premières batailles pour défendre cet îlot allemand isolé en Lettonie avant d’être évacué par la mer. Ce transfert par la Baltique est d’ailleurs une prouesse car les unités sélectionnées conservent leur cohésion et peuvent rapidement reprendre le combat. La bataille de Berlin voit quant à elle l’engagement massif de blindés par l’Armée Rouge pour compenser son manque d’infanterie. C’est d’ailleurs le mérite de cette étude de souligner l’état des vainqueurs qui sortent quand même particulièrement usés de quatre années de guerre avec le III. Reich et des pertes abyssales qu’ils ont subi. Paradoxalement, la défense allemande s’appuient sur des fantassins qui n’ont à disposition que quelques armes individuelles, dont certaines très performantes au contraire des Soviétiques qui compensent leur manque d’hommes par du matériel (chars et artillerie) et des troupes spécialisée (génie). C’est dire combien les combats des derniers mois ont été douloureux aussi pour les Soviétiques et que les Allemands se sont défendus avec acharnement. A noter également un réflexion judicieuse sur la configuration de l’agglomération berlinoise fragmentée par une multitude de coupures humides.

A l’Ouest, ce numéro propose une très intéressante analyse comparative de trois opérations en Normandie : Cobra pour les Américains, Bluecoat pour les Britanniques et Lüttich pour les Allemands. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°24 (Heimdal, 2017)

22 août 2017 1 commentaire

Normandie 1944 024Dans ce numéro de Normandie 1944 Magazine, Frédéric DEPRUN poursuit son étude des convois allemands en pleine retraite après la percée réalisée par les Américains avec l’opération Cobra. Ce septième volet est consacré à la destruction de la colonne sanitaire à Avranches en provenance de la route de Granville le 30 juillet 1944 avec des éléments des 77. Infanterie-Division et 265. Infanterie-Division par la 4th US Armored Division. C’est l’occasion de comprendre la panique qui s’empare des rangs allemands avec l’offensive américaine et surtout de rentrer dans le quotidien des unités d’infanterie allemandes dont l’histoire est bien connue que celle des grandes unités blindées de la Heer ou de la Waffen-SS. Est également décrite la passation de pouvoir au sein du 84. Armee-Korps avec une description assez peu flatteuse de Dietrich von CHOLTITZ appelé par Adolf HITLER pour prendre le commandement du Groß-Paris. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°23 (Heimdal, 2017)

19 mai 2017 1 commentaire

D

Normandie 1944 023

eux témoignages de soldats alliés viennent ouvrir de numéro. Ils sont particulièrement poignants et permettent de retranscrire le quotidien de ces hommes mais également des souffrances qu’ils ont endurées. Le premier concerne un marin britannique chargé de convoyer les hommes du Comando Kieffer sur Sword Beach. Le second est le terrible récit d’un soldat américain débarqué au milieu du carnage d’Omaha Beach qui y est blessé à cinq reprises durant ses plus de 24 heures d’errance sur la plage au milieu des explosions et des morts. Ce récit est une véritable plongée dans l’enfer d’Omaha et retranscrit plus que toute photo le carnage qui y règne. Lire la suite…

Normandie 1944 n°20 (Heimdal, 2016)

27 septembre 2016 Laisser un commentaire

normandie-1944-020Le principal dossier de ce numéro est consacré aux combats de la 2. SS-Panzer-Division « Das Reich » pour sortir de la poche de Roncey et plus particulièrement à la colonne qui tente de se frayer un passage dans la nuit du 29 au 30 juillet 1944 dans la « Lande des Morts » face à la 2nd US Armored Division « Hell on Wheels ». Cet article est le troisième consécutif consacré sur le sujet et détaille minutes par minute, presque véhicule par véhicule l’engagement nocturne. Un vrai travail d’historien et de recherche illustré d’une riche iconographie dont une cartographie des véhicules détruits. Lire la suite…