Tiger de la 503, Normandie, Vexin normand, juin – août 1944 (Maranes, 2021)

Après SS-Panzer-Regiment 1 et SS-Panzer-Regiment 2 ainsi que l’historique du régiment blindé de la 12. SS-Panzer-Division, les éditions Maranes poursuivent leur introspection des unités blindées allemandes engagées en Normandie au cours de l’été 1944. Il s’agit cette fois de la schwere Panzer-Abteilung 503 avec un album massif de près de trois cent pages abondamment illustré puisant dans les témoignages et apports de nombreux vétérans.

Publicités
Lire la suite « Tiger de la 503, Normandie, Vexin normand, juin – août 1944 (Maranes, 2021) »

Normandie 1944 Magazine n°39 (Heimdal, 2021)

Les changements d’interprétation et la découverte de nouveaux éléments font le charme inusable de l’Histoire. La Seconde Guerre mondiale ne fait pas exception, bien au contraire, tant son historiographie reste imprégnée de la propagande d’époque et de la guerre froide ainsi que des interprétations politiques d’après-guerre. Heureusement que des historiens plongent dans les archives pour y découvrir de nouvelles preuves ou au contraire se rendre compte qu’aucun élément concret n’étaye des faits couramment admis. Modifier ses appréciations est donc logique. C’est d’ailleurs l’un des plaisirs de tout amateur d’Histoire. Il faut cependant prendre garde à être explicite sur ce qui évolue ou non et faire preuve de modestie dans ses élans éditoriaux au risque de rendre confus son message.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°39 (Heimdal, 2021) »

Allied Tanks in Normandy 1944 (Osprey, 2021)

L’historiographie des chars durant la bataille de Normandie est souvent celle des Panzer. Et pourtant, des plages du Débarquement à la fin de la bataille, les chars alliés sont omniprésents ! Equivalent de celui à venir consacré aux chars allemands, ce livre de la série New Vanguard chez Osprey propose une analyse assez exhaustive et astucieusement complétée de quelques tableaux de données.

Publicités
Lire la suite « Allied Tanks in Normandy 1944 (Osprey, 2021) »

Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 2, Caen-Vire-Mortain, 1er juillet – 12 août 1944 (Heimdal, 2020)

Parmi les divisions blindées allemandes engagées en Normandie, la 2. Panzer-Division n’est pas la plus étudiée malgré quelques épisodes plus connus que d’autres comme sa participation au coup d’arrêt de Villers-Bocage ou à l’opération Lüttich. Entre, c’est un peu le trou noir historiographique. Positionnée au centre du front, elle échappe à la majorité des grandes opérations britanniques autour de Caen (à l’exception de quelques détachements utilisés pour soutenir la 12. SS-Panzer-Division) tandis que l’opération Cobra ne l’impacte pas directement à la différence des 130. Panzer-Lehr-Division et 2. SS-Panzer-Division. Ce second volume qui couvre l’engagement de l’unité de début juillet à mi-août 1944 permet de s’intéresser aux secteurs peu ou pas étudiés de la bataille.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 2, Caen-Vire-Mortain, 1er juillet – 12 août 1944 (Heimdal, 2020) »

Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014)

C’est une approche originale et vivante du Débarquement et de la bataille de Normandie que propose ce livre destiné au grand public. En effet, il combine fort astucieusement les divisions engagées (mais pas seulement) par les deux camps et le récit chronologique, le tout bien illustré de reproductions d’objets et d’uniformes d’époque positionnés sur mannequins fixes tels qu’on peut les admirer dans les musées, à défaut de pouvoir pénétrer dans les collections privées. Une façon de lier les hommes aux événements à la fois par leurs unités mais aussi par le tenu. Très bien vu.

Publicités
Lire la suite « Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014) »

Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019)

Ce livre est la suite de l’étude de l’engagement des unités du II. Fallschirm-Korps en Normandie. Le premier tome se concentre sur les prémices puis le flanc est de l’opération Cobra. Le deuxième volet est tout aussi intéressant puisqu’il entre dans le détail des combats pour protéger le repli allemand, la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois et le passage de la Seine. Une plongée dans des combats intense mais méconnus malgré leur importance opérationnelle. Le rôle des unités au fond de la poche est tout aussi important que celui de celles qui tiennent les mâchoires ouvertes bien souvent davantage mises en avant. Sans oublier que les restes du II. Fallschirm-Korps jouent un rôle prépondérant dans la percée de Saint-Lambert-sur-Dives.

Lire la suite « Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) »

Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019)

75ème anniversaire du Débarquement oblige, ce numéro voit sa pagination renforcée et son sommaire musclé pour proposer davantage de contenu. Il est complémentaire dans son principe avec 39/45 Magazine n°355. Les deux fournissent un panel d’articles diversifiés sur le Jour-J et les premiers jours du Débarquement.

La dimension maritime est très présente avec une série de trois articles portant sur les sous-marins de poche alliés en observation au large des futures plages de débarquement, l’engagement du HMS Belfast (exemple illustratif du rôle des « gros » navires) et le rôle dévolu aux vedettes rapides de la Kriegsmarine avec un focus particulier sur les S-Boote venant de Cherbourg, Boulogne-sur-Mer et Ostende pour affronter l’armada alliée (voir à ce propos Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique) . Sans parler de la courte présentation du scaphandrier britannique du Musée d’Arromanches…

Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019) »

Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005)

Ecrit par Ludovic FORTIN, qui est l’auteur de nombreux articles sur le sujet dans les magazines spécialisés comme Batailles & Blindés ou Batailles) – voir aussi Opération Totalize et Tractable -, ce livre est un ouvrage indispensable pour tout amateur de l’arme blindée britannique et de la bataille de Normandie. La diversité des unités et le bestiaire des engins n’ont rien à envier à leurs adversaires germaniques. Et pourtant, la littérature sur le sujet est mince, qui plus est en Français. Le détail apporté ici aux informations et leur diversité valent bien des ouvrages concernant les Panzer engagés en Normandie. Lire la suite « Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005) »

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite « Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018) »

2e Guerre Mondiale n°78 (Mars & Clio, 2018)

Le sommaire de ce numéro de 2e Guerre Mondiale met à l’honneur l’engagement des blindés des différents belligérants de la Seconde Guerre mondiale dans les tous derniers mois de la guerre.

A l’Est, ce sont les combats de Courlande et de Berlin qui sont décrits. Les premiers mettent en avant le rôle de pompier du front su III. SS-Panzer-Korps qui participe aux quatre premières batailles pour défendre cet îlot allemand isolé en Lettonie avant d’être évacué par la mer. Ce transfert par la Baltique est d’ailleurs une prouesse car les unités sélectionnées conservent leur cohésion et peuvent rapidement reprendre le combat. La bataille de Berlin voit quant à elle l’engagement massif de blindés par l’Armée Rouge pour compenser son manque d’infanterie. C’est d’ailleurs le mérite de cette étude de souligner l’état des vainqueurs qui sortent quand même particulièrement usés de quatre années de guerre avec le III. Reich et des pertes abyssales qu’ils ont subi. Paradoxalement, la défense allemande s’appuient sur des fantassins qui n’ont à disposition que quelques armes individuelles, dont certaines très performantes au contraire des Soviétiques qui compensent leur manque d’hommes par du matériel (chars et artillerie) et des troupes spécialisée (génie). C’est dire combien les combats des derniers mois ont été douloureux aussi pour les Soviétiques et que les Allemands se sont défendus avec acharnement. A noter également un réflexion judicieuse sur la configuration de l’agglomération berlinoise fragmentée par une multitude de coupures humides.

A l’Ouest, ce numéro propose une très intéressante analyse comparative de trois opérations en Normandie : Cobra pour les Américains, Bluecoat pour les Britanniques et Lüttich pour les Allemands. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°78 (Mars & Clio, 2018) »