Interview de Max STEIN pour son livre Tiger de la schwere Panzer-Abteilung 503

A l’occasion de la parution de son album sur la schwere Panzer-Abteilung 503 en Normandie et dans le Vexin à l’été 1944, son auteur Max STEIN répond à quelques questions expliquant l’origine et l’intérêt de son travail.

Publicités
Lire la suite « Interview de Max STEIN pour son livre Tiger de la schwere Panzer-Abteilung 503 »

Souscription Tiger de la 503 (Maranes Editions)

Dans la foulée d’une année dynamique d’un point de vue editorial (lancement de Bataille de Normandie 1944 Magazine et parution de très bel album Fontenay-Rauray fourmillant de renseignements sur l’engagement britannique), les Editions Maranes lancent une nouvelle souscription pour un troisième ouvrage de la collection Panzers Normandie 44. Écrit par Stephan CAZENAVE et Max STEIN (voir son article sur le Königstiger du musée des blindés de Saumur), il concerne, comme son titre l’indique, l’histoire des Panzer VI Ausf. E Tiger et Panzer VI Ausf. B Königstiger de la schwere Panzer-Abteilung 503 engagée en Normandie à l’été 1944.

Lire la suite « Souscription Tiger de la 503 (Maranes Editions) »

Bataille de Normandie 1944 Magazine n°2 (Maranes, 2020)

Un numéro d’enquêtes… En effet, le second numéro de Bataille de Normandie 1944 Magazine propose notamment de tirer le fil de deux histoires. La première concerne l’identification du soldat américain barbotant dans les vagues devant Omaha Beach pris en photo par Robert CAPA, occasion de découvrir le parcours assez rapide sur la plage du Débarquement le 6 juin 1944. La seconde s’ingénie à retracer l’origine du Panzer VI Ausf. B Königstiger du Musée des Blindés de Saumur. Un vrai travail de fourmi qui permet de plonger dans l’histoire de la récupération des engins allemands capturés qui reprennent (ou pas) du service chez les Français. Toute la question est de savoir s’il s’agit d’un engin de la schwere Panzer-Abteilung 503 ou de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101. Réponse dans le numéro !

Publicités
Lire la suite « Bataille de Normandie 1944 Magazine n°2 (Maranes, 2020) »