Les Goums marocains, 1941-1945 (L’Esprit du Temps, 2021)

Conflit idéologique par nature, la Seconde Guerre mondiale en Europe représente bien plus qu’une simple guerre entre nations et pays homogènes qui s’opposent. Grande-Bretagne, France, URSS puisent abondamment dans les ressources de leurs empires respectifs. Même l’Allemagne fait de même en s’appuyant sur ses nouveaux territoires et en levant des contingents de volontaires sur tout le continent et même plus. Si l’historiographie des volontaires européens engagés dans la Waffen-SS est plutôt bien développée et généralement assez flatteuse, celle des contingents extranationaux engagés par les autres pays reste bien plus dans l’ombre.

Publicités
Lire la suite « Les Goums marocains, 1941-1945 (L’Esprit du Temps, 2021) »

L’épopée du désert (I), la 8ème Armée britannique (Ysec, 2021)

Home » Afrique du Nord 1940/1943

Après des ouvrages remarqués sur l’Afrika-Korps, Rommel ou encore l’armée britannique, Benoît RONDEAU tente un angle d’approche moins germano-centré des combats en Afrique du Nord au cours de la Second Guerre mondiale. Louable initiative ! Car le conflit dans cette région du globe ne se résume pas à l’engagement de l’Afrika-Korps et à la légende de son principal chef, Erwin ROMMEL. La 8th Army forme donc le fil conducteur de cette étude qui permet d’appréhender les opérations à partir des premiers combats à l’été 1940 et non à partir de l’arrivée uniquement du corps expéditionnaire allemand. La victoire en Tunisie clôt dans tous les cas cette page de la guerre.

Dans son habituel style littéraire et fluide, versant parfois même dans le romantisme, l’auteur livre un récit essentiellement chronologique. Seuls le premier et le dernier chapitres proposent une approche un peu plus analytique. Le premier revient sur ce qui rend spécifique l’armée britannique au cours du conflit (recours aux ressources du Commonwealth, intégration de contingents étrangers), le dernier compare la performance de la 8th Army avec celle de son adversaire germanique. En guise de (très) rapide conclusion, Benoît RONDEAU aborde le sujet du mythe et de la postérité de l’armée britannique. De quoi renouer avec l’esprit de ses regrettées chroniques sur l’histoire de l’Histoire dans feu 2e Guerre Mondiale !

Largement illustré de clichés officiels d’époque, l’iconographie comprend également quelques cartes (très dans l’esprit de 2e Guerre Mondiale) et de quelques reproductions couleurs d’objets d’époque. Un ouvrage, certes sans grande surprise, conforme au style et aux précédents travaux de l’auteur, mais qui a l’immense mérite de rappeler que la Seconde Guerre mondiale dans le désert ne peut être décortiquée uniquement du point de vue allemand…

Lire la suite « L’épopée du désert (I), la 8ème Armée britannique (Ysec, 2021) »

Batailles & Blindés n°105 (Caraktère, 2021)

Il ne faut pas s’arrêter aux apparences. Si ce numéro de Batailles & Blindés semblent brasser beaucoup de sujets ultra classiques de la Seconde Guerre mondiale en Europe, il met le doigt sur ce qui fait la différence entre perceptions et réalités…

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°105 (Caraktère, 2021) »

Panzer Kommandeur (Overlord, 2021)

Overlord Press poursuit son travail de traduction et de mise à disposition d’un public francophone de textes et témoignages sur la Seconde Guerre mondiale bien des années après leur rédaction dans leurs langues d’origine (voir ainsi La mort rouge ou Des tigres dans la boue). Etonnement, certains, comme ce récit autobiographique de Hans von LUCK, n’ont jamais été traduits, bien que dans le cas présent, les lecteurs en connaissent de larges extraits, directement ou indirectement. En effet, ces sources se révèlent parfois être les seules et/ou les plus accessibles à de nombreux autres auteurs plus contemporains. Ce n’est pour autant pas une raison de bouder ce type de document, même des années après les faits et leur écriture. Car cela permet d’apprécier le texte comme un tout et, chose non négligeable, de découvrir des pans entiers du témoignage qui sont restés peu ou pas diffusés.

Publicités
Lire la suite « Panzer Kommandeur (Overlord, 2021) »

21. Panzer-Division (Heimdal, 2002)

Il faut attendre 2002 et la parution de cet album aux Editions Heimdal pour disposer en français (et en anglais !) d’un album historique à la fois complet d’un point de vue texte et très largement illustré sur la 21. Panzer-Division. Rédigé par Jean-Claude PERRIGAULT, il reproduit un modèle désormais bien huilé avec les précédents ouvrages concernant d’autres grandes unités allemandes auquel l’auteur a déjà contribué.

Lire la suite « 21. Panzer-Division (Heimdal, 2002) »

Batailles & Blindés n°103 (Caraktère, 2021)

Panzer ! Le mot même symbolise la Seconde Guerre mondiale en Europe au point qu’une grande partie de l’historiographie s’y consacre exclusivement. Pourtant la genèse de l’arme blindée allemande et les raisons de ses victoires dans les premières années du conflit restent mal appréhendées. Nombre de légendes continuent même de prospérer dans des écrits reproduits sans cesse et sans réel esprit critique. Heureusement, le travail de certains historiens et auteurs, une plus grande distanciation par rapport aux évènements, permettent d’y voir désormais plus clair. L’éditorial de Yannis KADARI témoigne ainsi de cette évolution bénéfique quand il parle des Panzer de 1940 : ressources limitées, pénurie de cadres et de formateurs, matériels disparates et peu puissants, chars qui n’ont rien d’exceptionnels par rapport à leurs adversaires, présence encore limitée de la radio dans les engins… Les fadaises anciennes sur la supériorité numérique et qualitative absolue allemande en chars semblent désormais bien appartenir au passé !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°103 (Caraktère, 2021) »

Ligne de Front n°91 (Caraktère, 2021)

Bien avant Mers-el-Kébir, Dunkerque provoque une première fracture dans l’alliance franco-britannique. Pour les contemporains mais aussi dans l’historiographie. De l’autre côté de la Manche en Grande-Bretagne, on célèbre l’opération Dynamo comme une victoire. Le fait de parvenir à sortir du guêpier continental permet de construire la suite tant d’un point de vue politique que militaire. Côté français, Dunkerque reste attaché à une cuisante défaite, à une honte mal digérée qui fait d’ailleurs oublier la bravoure des soldats et nombre de faits d’armes. Il n’en reste pas moins que la question mérite d’être posée, les Britanniques abandonnent-ils les Français ? Et si oui, il faut en effet se demander comment pourquoi…

Publicités
Lire la suite « Ligne de Front n°91 (Caraktère, 2021) »

Batailles & Blindés n°102 (Caraktère, 2021)

Soulignant la dimension éminemment idéologique de la Seconde Guerre mondiale, Yannis KADARI souligne dans son éditorial la permanence des influences de la propagande jusqu’à aujourd’hui. Un sujet passionnant qu’il faut rappeler. En effet, les clichés et écrits de l’époque ou de l’immédiat après-guerre transcrivent la façon dont leurs auteurs veulent que les contemporains perçoivent les faits. Les témoignages célèbres ou moins méritent ainsi d’être pris avec précaution. Cela ne veut pas dire qu’il faille les délaisser. Bien au contraire, ils expliquent bien des choses. L’analyse des non-dits ou de la présentation des faits mérite également de s’y attarder. Malheur cependant aux auteurs qui reproduisent invariablement et sans recul les textes des services historiques officiels ou des mémoires…

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°102 (Caraktère, 2021) »

Batailles hors-série n°11 (Ysec, 2021)

Illustrer les moments forts d’un conflit aussi vaste que la Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord est une gageure. Et très souvent, les auteurs ne retiennent que quelques batailles, souvent les mêmes. L’exercice a donc ses limites et il est difficile de faire original. Pourtant, ce numéro de Batailles y arrive parfaitement en réunissant un cocktail de dix combats durant lesquels les chars y jouent un prépondérant.

Publicités
Lire la suite « Batailles hors-série n°11 (Ysec, 2021) »

Batailles aériennes n°96 (Lela Presse, 2021)

Menacés d’un côté par l’avance britannique suite à la bataille d’El Alamein et de l’autre par l’opération Torch, les Allemands et les Italiens s’accrochent durant six mois en Tunisie. Pour y parvenir, la Wehrmacht mobilise d’importants moyens terrestres mais aussi aériens et navals. Au-dessus d’une Méditerranée âprement disputée, l’affaire tunisienne sollicite intensément la Luftwaffe du début jusqu’à la fin. Un récit au jour le jour à découvrir dans ce numéro de Batailles aériennes rédigé par Jean-Louis ROBA.

Publicités
Lire la suite « Batailles aériennes n°96 (Lela Presse, 2021) »