Panzer Kommandeur (Overlord, 2021)

Overlord Press poursuit son travail de traduction et de mise à disposition d’un public francophone de textes et témoignages sur la Seconde Guerre mondiale bien des années après leur rédaction dans leurs langues d’origine (voir ainsi La mort rouge ou Des tigres dans la boue). Etonnement, certains, comme ce récit autobiographique de Hans von LUCK, n’ont jamais été traduits, bien que dans le cas présent, les lecteurs en connaissent de larges extraits, directement ou indirectement. En effet, ces sources se révèlent parfois être les seules et/ou les plus accessibles à de nombreux autres auteurs plus contemporains. Ce n’est pour autant pas une raison de bouder ce type de document, même des années après les faits et leur écriture. Car cela permet d’apprécier le texte comme un tout et, chose non négligeable, de découvrir des pans entiers du témoignage qui sont restés peu ou pas diffusés.

Publicités
Lire la suite « Panzer Kommandeur (Overlord, 2021) »

21. Panzer-Division (Heimdal, 2002)

Il faut attendre 2002 et la parution de cet album aux Editions Heimdal pour disposer en français (et en anglais !) d’un album historique à la fois complet d’un point de vue texte et très largement illustré sur la 21. Panzer-Division. Rédigé par Jean-Claude PERRIGAULT, il reproduit un modèle désormais bien huilé avec les précédents ouvrages concernant d’autres grandes unités allemandes auquel l’auteur a déjà contribué.

Lire la suite « 21. Panzer-Division (Heimdal, 2002) »

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021)

Pour inaugurer une nouvelle formule de numéros hors-série regroupant récit opérationnel, portraits et matériels, Trucks & Tanks Magazine choisit la 21. Panzer-Division. Loin d’être l’une des premières divisions blindées allemandes créées et d’être de tous les combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, cette unité accède pourtant à une renommée quasi iconique dans l’historiographie consacrée à la Panzerwaffe. Voilà de quoi constituer une parfaite tête de gondole pour inaugurer cette formule, à condition de se distinguer un peu des nombreux écrits déjà publiés sur le sujet, y compris en français…

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021) »

Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021)

L’Histoire, un océan d’incertitudes… L’éditorial de ce quarantième numéro de Normandie 1944 Magazine rappelle fort à propos que dans ce domaine, la prudence est reine. Plus qu’abondamment documentée, l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale de ses origines à ses conséquences évolue constamment dès lors que la prise de recul permet de s’affranchir des clichés, de l’héritage des propagandes respectives, des mémoires pro domo d’un certain nombre de responsables, de découvrir de nouvelles archives publiques ou privées. Il est cependant nécessaire de toujours revenir aux faits, d’analyser les dits et les non-dits, et surtout d’être précautionneux quand il s’agit d’ébranler quelques certitudes. Ainsi, « l’implication pour la victoire alliée de nombreux généraux allemands » ne peut être donnée pour acquise (cf. Le Mur de l’Atlantique et le « complot pour la paix » in 39/45 Magazine n°355 et la rubrique « Bibliothèque » dans Normandie 1944 Magazine n°31). Des erreurs et des querelles d’ego ne peuvent s’apparenter à une volonté délibérée de favoriser la défaite de son propre camp. Idem pour la phrase « l’Allemand et l’Untermensch, encore un cliché : la Wehrmacht et la Waffen-SS ont largement ouvert le recrutement aux citoyens soviétiques ». La nécessité de trouver des hommes pour le front comme pour les usines afin d’alimenter la machine de guerre ne peut masquer le sentiment de supériorité qui anime globalement l’armée allemande de l’époque au niveau tant individuel que collectif (voir notamment Être soldat de Hitler). Au point de sous-estimer en permanence ses adversaires, d’être incapable de valoriser ses alliés et de rater bon nombre d’opportunités de « gagner les cœurs » auprès des populations dans les pays occupés. Sans parler d’une litanie d’atrocités. Bref, à tout point de vue, il faut se préserver de jugements binaires et provocants au risque d’occulter la subtile complexité du fond.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021) »

Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014)

C’est une approche originale et vivante du Débarquement et de la bataille de Normandie que propose ce livre destiné au grand public. En effet, il combine fort astucieusement les divisions engagées (mais pas seulement) par les deux camps et le récit chronologique, le tout bien illustré de reproductions d’objets et d’uniformes d’époque positionnés sur mannequins fixes tels qu’on peut les admirer dans les musées, à défaut de pouvoir pénétrer dans les collections privées. Une façon de lier les hommes aux événements à la fois par leurs unités mais aussi par le tenu. Très bien vu.

Publicités
Lire la suite « Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014) »

Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019)

Osprey 2019VELLA Robert Bolt Action Campaign D-Day OverlordAu croisement (presque parfait) du jeu et de l’Histoire… En effet, comme les autres campagne du système de jeu pour figurines Bolt Action, le livre comprend un savant mélange de textes, de scénarios, de règles, le tout accompagné de dessins issus des séries de livres publiés par Osprey ou des représentations de figurines dans leurs décors.

D’une lecture facile à condition de maîtriser un minimum d’anglais, le livre propose un résumé des grands moments du Débarquement allié en Normandie.

Le décor est bien entendu préalablement posé avec d’un côté la vision alliée (opérations Overlord, Neptune, Point Blank et Bodyguard) et de l’autre celle des Allemands (le Mur de l’Atlantique et les plans en cas d’invasion). Lire la suite « Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019) »

Batailles n°85 (Ysec, 2019)

Et revoilà l’une des stars du 6 juin 1944 ! La 21. Panzer-Division est l’honneur de ce numéro de Batailles avec trois articles. Une fois encore ? En effet, la seule division blindée allemande stationnée à proximité des plages à l’Ouest et directement concernée par l’opération Overlord fait l’objet de plus littérature plus qu’abondante (par exemple, cf. Batailles n°2, 42 et 43, 39/45 Magazine n°1, Panzer Voran hors-série n°1)… Il est vrai que ses engins bricolés par la Baukommando Becker sur la base de blindés français exercent une attraction certaine. Son rôle aussi. Le 6 juin 1944, elle menace les parachutistes britanniques posés à l’Est de l’Orne. Face à Caen, elle lance une contre-attaque qui va jusqu’à la côte entre deux plages de débarquement. Faute de repousser les troupes aéroportées et débarquées, elle contribue néanmoins à bloquer le front devant Caen, ce qui pèse ensuite sur la bataille de Normandie jusqu’à ce que les Américains fassent sauter le front allemand avec l’opération Cobra. Lire la suite « Batailles n°85 (Ysec, 2019) »

Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)

En près de cent pages, ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère propose une présentation globale des vingt-quatre premières heures du Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944.

Publicités
Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018) »

Objectif Hillman, le Wn 17 face aux assauts du 1st Suffolk (OREP, 2017)

Si le Débarquement le 6 juin 1944 est un indéniable succès allié, quelques grains de sable se sont glissés et vont peser très lourd dans la suite de la bataille de Normandie. Sur Sword Beach comme sur la plupart des zones d’assaut à l’exception d’Omaha Beach, les unités prennent pied relativement facilement et peuvent entamer leur progression vers l’intérieur des terres. Le Mur de l’Atlantique (Atlantikwall) est percé. Il ne réussit ni à bloquer les Alliés sur les plages, ni à causer des pertes telles que la tête de pont serait sous la menace de la moindre contre-attaque allemande.

Lire la suite « Objectif Hillman, le Wn 17 face aux assauts du 1st Suffolk (OREP, 2017) »

Normandie 1944 Magazine n°25 (Heimdal, 2017)

Normandie 1944 025Avec ce numéro, Normandie 1944 Magazine célèbre ses six années d’existence. Si le tout premier numéro laissait craindre une opération de recyclage des fonds d’articles des Editions Heimdal au milieu de quelques sujets inédits, la revue a rapidement su trouver son rythme de croisière et surtout apporter une vision renouvelée, détaillée et originale de la bataille de Normandie de juin à août 1944.

C’est l’occasion pour Georges BERNAGE, fondateur des Editions Heimdal et de 39/45 Magazine, de revenir sur son parcours de patron de maison d’édition mais également de sa passion. Plus de quarante ans se sont écoulés depuis ses premières publications. Depuis, le monde a changé (les vétérans ne sont plus, le Mur de Berlin est tombé, la mondialisation s’est insinuée partout, les conflits sont devenus asymétriques et terroristes) et la révolution numérique a révolutionné l’accès aux sources et la diffusion de la connaissance. Hermétiques aux nouvelles technologies (pas d’application pour les revues sur un support numérique, site web très rustique), très fortement concurrencées par des nouveaux acteurs plus modernes, les Editions Heimdal ont parfois tangué mais ont su rebondir en s’appuyant en permanence sur des fondations solides et un coup de patte apprécié des passionnés. Dans la longue liste des noms cités comme ayant contribué de façon décisive, il y a de nombreux oublis, notamment ceux qui, pour une raison ou une autre, ont choisi un chemin différent ou une autre maison d’éditions. Mais le style Heimdal est toujours présent et fait des émules pour le plus grand plaisir des lecteurs et passionnés, qui savent aussi goûter aux joies de la concurrence… Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°25 (Heimdal, 2017) »