Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021)

L’Histoire, un océan d’incertitudes… L’éditorial de ce quarantième numéro de Normandie 1944 Magazine rappelle fort à propos que dans ce domaine, la prudence est reine. Plus qu’abondamment documentée, l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale de ses origines à ses conséquences évolue constamment dès lors que la prise de recul permet de s’affranchir des clichés, de l’héritage des propagandes respectives, des mémoires pro domo d’un certain nombre de responsables, de découvrir de nouvelles archives publiques ou privées. Il est cependant nécessaire de toujours revenir aux faits, d’analyser les dits et les non-dits, et surtout d’être précautionneux quand il s’agit d’ébranler quelques certitudes. Ainsi, « l’implication pour la victoire alliée de nombreux généraux allemands » ne peut être donnée pour acquise (cf. Le Mur de l’Atlantique et le « complot pour la paix » in 39/45 Magazine n°355 et la rubrique « Bibliothèque » dans Normandie 1944 Magazine n°31). Des erreurs et des querelles d’ego ne peuvent s’apparenter à une volonté délibérée de favoriser la défaite de son propre camp. Idem pour la phrase « l’Allemand et l’Untermensch, encore un cliché : la Wehrmacht et la Waffen-SS ont largement ouvert le recrutement aux citoyens soviétiques ». La nécessité de trouver des hommes pour le front comme pour les usines afin d’alimenter la machine de guerre ne peut masquer le sentiment de supériorité qui anime globalement l’armée allemande de l’époque au niveau tant individuel que collectif (voir notamment Être soldat de Hitler). Au point de sous-estimer en permanence ses adversaires, d’être incapable de valoriser ses alliés et de rater bon nombre d’opportunités de « gagner les cœurs » auprès des populations dans les pays occupés. Sans parler d’une litanie d’atrocités. Bref, à tout point de vue, il faut se préserver de jugements binaires et provocants au risque d’occulter la subtile complexité du fond.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021) »

Tank Destroyer Achilles and M10, British Army Anti-Tanks Units, Western Europe 1944-1945 (Pen & Sword, 2019)

Dans la collection Tank Craft, le douzième ouvrage de la série s’intéresse au 3-inch Gun Motor Carriage M10 Wolverine au sein des armées britanniques. A l’instar du Sherman Firefly, certains exemplaires reçoivent un canon plus performant donnant naissance au Self-Propelled 17pdr Achilles. Outre les toujours magnifiques profils couleurs et reproductions de maquettes montées et peintes (Italeri, Tamiya), cet ouvrage donne l’opportunité de découvrir ces engins et leur emploi en Europe à l’Ouest en 1944 et 1945.

Publicités
Lire la suite « Tank Destroyer Achilles and M10, British Army Anti-Tanks Units, Western Europe 1944-1945 (Pen & Sword, 2019) »

Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014)

C’est une approche originale et vivante du Débarquement et de la bataille de Normandie que propose ce livre destiné au grand public. En effet, il combine fort astucieusement les divisions engagées (mais pas seulement) par les deux camps et le récit chronologique, le tout bien illustré de reproductions d’objets et d’uniformes d’époque positionnés sur mannequins fixes tels qu’on peut les admirer dans les musées, à défaut de pouvoir pénétrer dans les collections privées. Une façon de lier les hommes aux événements à la fois par leurs unités mais aussi par le tenu. Très bien vu.

Publicités
Lire la suite « Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014) »

Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019)

Ce livre est la suite de l’étude de l’engagement des unités du II. Fallschirm-Korps en Normandie. Le premier tome se concentre sur les prémices puis le flanc est de l’opération Cobra. Le deuxième volet est tout aussi intéressant puisqu’il entre dans le détail des combats pour protéger le repli allemand, la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois et le passage de la Seine. Une plongée dans des combats intense mais méconnus malgré leur importance opérationnelle. Le rôle des unités au fond de la poche est tout aussi important que celui de celles qui tiennent les mâchoires ouvertes bien souvent davantage mises en avant. Sans oublier que les restes du II. Fallschirm-Korps jouent un rôle prépondérant dans la percée de Saint-Lambert-sur-Dives.

Lire la suite « Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) »

Autumn Gale, Kampfgruppe Chill, schwere Heeres-Panzerjäger-Abteilung 559 and the German recovery in the autumn of 1944 (De Zwaard Visch, 2013)

De Zwaard Visch 2013 DIDDEN Jack SWARTS Maarten Automn GaleDans les combats ayant permis aux Allemands de rétablir la situation face aux Alliés en septembre et octobre 1944, ceux face à l’opération Market-Garden (surtout le volet aéroporté) et en Lorraine sont relativement bien connus. Mais peu le volet terrestre de l’opération Market-Garden et surtout pas ceux ayant conduit à l’échappement de la 15. Armee dont la prise d’Anvers rend la situation hasardeuse. Après avoir laissé s’échapper une partie des 7. Armee et 5. Panzer-Armee de Normandie, la 1. Armee des bords du Golfe de Gascogne, les Alliés s’arrêtent une fois Anvers prise et ne poussent pas leur avantage plus avant. Bref, le passage est laissé libre à la 15. Armee pour s’échapper en traversant l’estuaire de l’Escaut (voir Mook 1944 hors-série n°1). Mais faut-il encore résister à la pression alliée quand une fois l’échec de Market-Garden consommé, les Alliés cherchent à résorber le saillant allemand à l’ouest du corridor établi jusqu’à Nimègue. Lire la suite « Autumn Gale, Kampfgruppe Chill, schwere Heeres-Panzerjäger-Abteilung 559 and the German recovery in the autumn of 1944 (De Zwaard Visch, 2013) »

Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107, A thorn in the side of Market Garden (De Zwaard Visch, 2016)

De Zwaard Visch 2016 DIDDEN Jack SWARTS Maarten Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107Parfait exemple de ce qu’un travail de recherche rigoureusement mis en forme peut produire et apporter à l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale, ce livre se concentre sur les combats menés en Hollande en septembre et octobre 1944 par la Kampfgruppe Walther. Ces combats sont une illustration malheureusement peu connue du redressement allemand après l’exploitation de la percée de l’opération Cobra et des errements alliés dont les pointes offensives se dispersent compte tenu de l’évasement de la zone de front après la victoire en Normandie. L’incapacité des états-majors alliés à s’accorder sur la concentration des forces et de la logistique sur un axe d’effort principal permet aux Allemands de se stabiliser à l’Ouest et d’être en mesure de lancer la contre-offensive des Ardennes. Lire la suite « Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107, A thorn in the side of Market Garden (De Zwaard Visch, 2016) »

Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019)

Osprey 2019VELLA Robert Bolt Action Campaign D-Day OverlordAu croisement (presque parfait) du jeu et de l’Histoire… En effet, comme les autres campagne du système de jeu pour figurines Bolt Action, le livre comprend un savant mélange de textes, de scénarios, de règles, le tout accompagné de dessins issus des séries de livres publiés par Osprey ou des représentations de figurines dans leurs décors.

D’une lecture facile à condition de maîtriser un minimum d’anglais, le livre propose un résumé des grands moments du Débarquement allié en Normandie.

Le décor est bien entendu préalablement posé avec d’un côté la vision alliée (opérations Overlord, Neptune, Point Blank et Bodyguard) et de l’autre celle des Allemands (le Mur de l’Atlantique et les plans en cas d’invasion). Lire la suite « Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019) »

Objectif Hillman, le Wn 17 face aux assauts du 1st Suffolk (OREP, 2017)

Si le Débarquement le 6 juin 1944 est un indéniable succès allié, quelques grains de sable se sont glissés et vont peser très lourd dans la suite de la bataille de Normandie. Sur Sword Beach comme sur la plupart des zones d’assaut à l’exception d’Omaha Beach, les unités prennent pied relativement facilement et peuvent entamer leur progression vers l’intérieur des terres. Le Mur de l’Atlantique (Atlantikwall) est percé. Il ne réussit ni à bloquer les Alliés sur les plages, ni à causer des pertes telles que la tête de pont serait sous la menace de la moindre contre-attaque allemande.

Lire la suite « Objectif Hillman, le Wn 17 face aux assauts du 1st Suffolk (OREP, 2017) »

Gold, Juno, Sword (Heimdal, 2003)

Heimdal 2003 BERNAGE Georges Gold Juno SwordCet album de 200 pages se consacre aux trois plages de débarquement situées en secteur britannique et canadien (Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach).

Les textes appuyés de nombreuses photos issues des archives officielles et illustrations (cartes, reproductions d’objets d’époque) permettent de saisir l’ensemble des opérations qui se sont déroulées le 6 juin 1944 (y compris la contre-attaque de la 21. Panzer-Division qui parvient à la côte avant de se replier vers l’intérieur des terres) après avoir planté le décor (notamment un descriptif détaillé des défenses allemandes du Mur de l’Atlantique du secteur) et étudié les forces en présence tant anglo-canadiennes qu’allemandes. Lire la suite « Gold, Juno, Sword (Heimdal, 2003) »

39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)

3945magazine306Le dossier principal de ce numéro de 39/45 Magazine des Editions Heimdal est la troisième partie (après les numéros 302 et 303) de l’étude consacrée à l’engagement de la 11. Panzer-Division autour de Lyon en août et septembre 1944 pour retarder la remontée des forces alliées le long du Rhône. Passionnant et très bien présenté !

Deux articles reviennent sur les souvenirs de vétérans et renforcent la tradition des témoignages qui se retrouvent tout au long des parutions des Editions Heimdal. Dans le cas présent, il s’agit d’un vétéran belge de la Brigade Wallonie de Léon DEGRELLE et de cinq tankistes de la 5. SS-Panzer-Division « Wiking ».

Côté bataille, la revue revient sur l’étude débutée dans le numéro précédent sur les combats en Hollande à Overloon et à Venray en automne 1944.

Particulièrement originale, la rubrique traditionnelle sur les fortifications continue d’étudier les défenses de Bizerte et de Tunis en 1939 et 1940.

Les photos sont issues à la fois des archives officielles et privées. Des profils couleurs de Thierry VALLET complètent certains articles et ils sont véritablement splendides.

Sommaire :

  • Stéphane JACQUET, 29 septembre – 19 octobre 1944, les batailles de chars d’Overloon et de Venray (2ème partie), in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Brice DEVRIERE, Roger Mannaert, la guerre à 17 ans (2ème partie), in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Pierre TIQUET, Souvenirs d’anciens du SS-Panzer-Regiment 5 (1ère partie), in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Frédéric DEPRUN, La 11. Panzer-Division au combat (3ème partie), la bataille de Montrevel / Malafretaz (3 septembre 1944), in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Philippe ESVELIN, Casablanca, sur les traces du passé, in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Jean-Jacques MOULINS, Le Front de Terre et la défense du littoral de Bizerte et de Tunis 1939-1940 (2ème partie), in 39/45 Magazine n°306 (Heimdal, 2012)
  • Bibliothèque 39/45

Boutique :

Heimdal logo 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !