Archive

Posts Tagged ‘7. Armee’

Ardennes 1944/1945 – mercredi 27 décembre 1944

27 décembre 2019 2 commentaires

La situation s’est aggravée pour les Allemands le 26 décembre 1944. La 2. SS-Panzer-Division a été repoussée de Manhay, la 2. Panzer-Division a dû replier ses avant-gardes en abandonnant leur matériel et la 4th US Armored Division a rétabli la liaison avec la garnison de Bastogne qui n’est donc plus encerclée totalement, même si elle forme un saillant avancé dans les flancs allemands. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – mardi 26 décembre 1944

26 décembre 2019 3 commentaires

Après une journée de Noël qui voit les espoirs allemands définitivement douchés dans les Ardennes, la journée du 26 décembre 1944 marque le début d’un reflux que plus rien n’arrêtera. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – vendredi 22 décembre 1944

22 décembre 2019 Laisser un commentaire

A la fin du 21 décembre 1944, la situation est toujours aussi désespérante pour les Allemands. Pourtant l’attaque continue et il n’est pas question de stopper les efforts… Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – samedi 16 décembre 1944

16 décembre 2019 4 commentaires

A 5h30, la ligne de front s’enflamme dans les Ardennes. Dans la nuit, éclairés par des projecteurs de défense antiaérienne, les Allemands viennent de déclencher le premier acte d’un vast plan de la dernière chance pour tenter de renverser la situation à l’Ouest. Encore faut-il déjà percer les premières lignes américaines pour traverser les Ardennes, atteindre et franchir la MeuseLire la suite…

Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019)

27 octobre 2019 5 commentaires

Mook 1944 HS 001Très similaire sur la forme aux numéros réguliers de Mook 1944 (voir 1/2019 et 2/2019), ce hors-série est fondamental pour appréhender dans leur ensemble les ratés alliés après la bataille de Normandie. L’impossibilité de boucler à temps la poche de Falaise, l’échec de Market-Garden ou le coup de frein de Patton en Lorraine sont bien connus. Mais ces échecs ne sont pas les seuls et ne peuvent masquer les « autres » qui sont au moins tout aussi importants. Cela n’empêche de véritables succès tactiques, de longues chevauchées que seules les pannes d’essence arrêtent. Indispensable donc pour combler les trous historiographiques de la Libération. Lire la suite…

Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés (Ouest-France, 2019)

26 avril 2019 5 commentaires

Synthèse et vulgarisation : ce sont les deux qualificatifs qui conviennent parfaitement à ce livre de Benoît RONDEAU publié par Ouest-France à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie. C’est en effet la rencontre d’un auteur qui maîtrise parfaitement son sujet (voir ses ouvrages sur Afrika-Korps, Patton et Invasion !) et d’un éditeur qui met à disposition du grand public des livres d’accès aisé sans renier sur la qualité (voir notamment l’indispensable Dictionnaire du Débarquement).

Hors les encarts, le livre se découpe en six principaux chapitres. Il a le mérite de mettre en avant quelques notions qui apparaissent moins lisibles dans des études plus volumineuses : Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°80 (Mars & Clio, 2018)

28 octobre 2018 Laisser un commentaire

Tout d’abord, il faut apprécier la rubrique des actualités et des recensions. Celles-ci concernent à la fois des ouvrages classiques et quelques pépites peu connues et à découvrir. Loin d’être des reprises de présentations promotionnelles, mais de réelles critiques originales, elles sont d’autant plus appréciables ! A noter le bon accueil fait à la Wehrmacht de Fall Gelb, au quatrième tome du Mémorial de la bataille de France ou des Témoins d’acier de la bataille des Ardennes (tomes 1 et 2). A découvrir, la bande dessinée d’un Français dans la tourmente.

Les combats de la Résistance française sont encore mal connus malgré quelques héros magnifiés, l’image des renseignements fournis aux Alliés en prévision du Débarquement ou encore la Libération de Paris. L’article sur le rôle du SOE britannique auprès des Français est donc passionnant d’autant qu’il est très bien illustré. Les copies de rapports d’époque sont très instructifs sur les termes employés du moment et les éléments rapportés. Ils méritent le détour et sont facilement accessibles au public francophone puisque rédigés en Français… Lire la suite…