2. SS-Panzer-Division Das Reich

Historique :

La 2. SS-Panzer-Division Das Reich est une division blindée allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Lors de la bataille de Normandie, elle doit intervenir le 28 juin 1944 pour relever à Brettevillette  la 12. SS-Panzer-Division exsangue après s’être battue contre la 49th Infantry Division qui donne l’assaut depuis trois jours dans le cadre de l’opération Martlet et stopper l’avance britannique.

Intégrée à la 6. SS-Panzer-Armee, la 2. SS-Panzer-Division est engagée dans les Ardennes dans le cadre de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Après les échecs de la 1. SS-Panzer-Division et de la 12. SS-Panzer-Division à percer les lignes américaines sur les Hautes Fagnes et le long de l’Amblève, la 2. SS-Panzer-Division effectue un crochet en profitant de l’avance des pointes de la 5. Panzer-Armee et s’empare de Baraque de Fraiture le 23 décembre 1944.

Publicités

Bibliographie :

Jean-Pierre BENAMOU, 18-22 août 1944, la 1ère DB polonaise clôt la Poche de Falaise, in 39/45 Magazine n°21 (Heimdal, 1987) : article de six pages sur l’action de la 1st Polish Armoured Division boucler la poche de Falaise/Trun/Chambois et la verrouiller au niveau de la Cote 262 à proximité de Chambois et des positions de la 90th US Infantry Division alors que les Allemands tentent de percer à tout prix de l’intérieur (l’état-major complet du LXXXIV. Armee-Korps est capturé) mais aussi de l’extérieur par les 2. SS-Panzer-Division et 9. SS-Panzer-Division du II. SS-Panzer-Korps avant que la 4th Canadian Armoured Division ne rejoigne les Polonais – Photos.

Georges BERNAGE, Les Panzers dans la bataille de Normandie, 5 juin – 20 juillet 1944 (Heimdal, 1999) : livre de cent soixante-dix pages sur les unités blindées allemandes engagées en Normandie face aux Alliés jusqu’à l’opération Goodwood (21. Panzer-Division, Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100, 12. SS-Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, schwere SS-Panzer-Abteilung 101, 2. Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, 2. SS-Panzer-Division, 1. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, SS-Panzer-Abteilung 102schwere Panzer-Abteilung 503, 4./Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301) incluant les combats du 6 juin 1944 (contre-attaque sur Luc-sur-Mer et La Fière, Kampfgruppe von Luck face aux aéroportés britanniques), les combats autour de Caen de la 12. SS-Panzer-Division (Authie, Buron, Rots, Bretteville-l’Orgueilleuse, Norrey-en-Bessin, Mesnil-Patry, Putot-en-Bessin, Carpiquet, opération Charnwood) la bataille de Tilly-sur-Seulles avec la contre-attaque de la 130. Panzer-Lehr-Division sur Ellon pour chercher à reprendre Bayeux, l’arrêt infligé aux Britanniques à Villers-Bocage lors de l’opération Perch, les combats pour Lingèvres, Evrecy et Hottot), la bataille de l’Odon (opération Martlet, opération Epsom, Tessel, Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Gavrus, Rauray, Cote 112), dans le bocage à Sainteny et à Saint-Jean-de-Daye, pour terminer sur les combats défensifs face à l’opération Goodwood – Photos, profils couleurs, dessins couleurs, cartes.

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique – La Luftwaffe, la Waffen-SS (Heimdal, 1998)

Frédéric DEPRUN, Der Windhund en Normandie, Panzer-Aufklärungs-Abteilung 116 (2ème partie) à Mortain, 6 au 10 août 1944, in Normandie 1944 Magazine28 (Heimdal, 2018) : article de trente pages sur les combats qui opposent l’unité de reconnaissance de la 116. Panzer-Division et des chars de la 2. SS-Panzer-Division Das Reich aux Américains de la 30th US Infantry Division et du 737th US Tank Battalion à la Croix des Sept-Coeurs lors de la contre-offensive allemande sur Mortain (opération Lüttich) – photos & reproductions couleurs d’objets d’époque.

Frédéric DEPRUN, Les Panther de la Das Reich, le vrai périple de Barkmann, 27 au 31 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine25 (Heimdal, 2017) : article de soixante pages sur l’intervention des Panzer V Panther de la 2. SS-Panzer-Division lors de l’opération Cobra dans les secteurs de Cerisy-la-Salle, Marigny, GuesnayErnst BARKMANN détruit un convoi de la 3rd US Armored Division, Cambernon face à la 1st US Infantry Division et le repli vers Granville et Avranches – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Frédéric DEPRUN, Roncey : cimetière des défenseurs de Coutances, 30 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine22 (Heimdal, 2017) : article de trente pages sur la poche de Roncey dans laquelle sont enfermés des éléments de la 2. SS-Panzer-Division, de la Heeres-Artillerie-Pak-Abteilung 1041 avec ses Pak 43 et des Panzerjäger Marder III de la 243. Infanterie-Division pressés par la 3rd US Armored Division – Photos, ordres de bataille, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Frédéric DEPRUN, Panzer-Kolonne en fuite, état des lieux entre Trelly et la Chapelle, 30 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine21 (Heimdal, 2016) : article de trente pages sur les pertes allemandes dans le secteur des Hauts-Vents, de la Lande des Morts, de Roncey, La Chapelle consenties par les 2. SS-Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division face à la 2nd US Armored Division appuyée par le 702nd US Tank Destroyer Battalion qui exploite la rupture des lignes allemandes consécutives à l’opération Cobra comprenant également l’analyse de la mort de Christian TYCHSEN – Photos, ordres de bataille, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Frédéric DEPRUN, La Panzer-Kolonne de la Lande des Morts, vers l’anéantissement, 29/30 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine n°20 (Heimdal, 2016) : article de vingt-huit pages sur la Kolonne Müller de la 2. SS-Panzer-Division dans le secteur de la Lande des Morts et de Saint-Denis-le-Gast qui tente d’échapper à l’encerclement de la poche de Roncey pressée par les 2nd US Armored Division et 3rd US Armored Division consécutivement à la percée obtenue lors de l’opération Cobra – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, ordres de bataille, cartes.

Frédéric DEPRUN, La Panzer-Kolonne de la Lande des Morts, état des lieux avant destruction, 29 juillet 1944, Normandie 1944 Magazine n°19 (Heimdal, 2016) : article de trente pages sur la Kolonne Müller anéantie à la Lande des Morts en tentant de sortir de la poche de Roncey comprenant principalement des éléments de la 2. SS-Panzer-Division (Flak, transmissions, artillerie automotrice) mais aussi de la 17. SS-Panzergrenadier-Division, de la 243. Infanterie-Division et de la 353. Infanterie-Division – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, ordres de bataille, cartes..

Frédéric DEPRUN & Baptiste FLOTTE, Fontenay-Rauray, autopsie d’une bataille (2ème partie), in 39/45 Magazine hors-série Normandie 1944 n°16 (Heimdal, 2018) : étude de cent-soixante-dix pages sur la poursuite et la fin de l’opération Martlet les 26, 27 et 28 juin 1944 relatant les combats des 49th Infantry Division et 8th Armoured Brigade face principalement à la 12. SS-Panzer-Division épaulée par des éléments de la 130. Panzer-Lehr-Division, de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 ainsi que des renforts de la 2. SS-Panzer-Division et de la 2. Panzer-Division à Tessel, Rauray et Brettevillette – Photos, cartes, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs.

Frédéric DEPRUN, Les Panzer de la Das Reich, la souricière de la Baleine, 29 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine11 (Heimdal, 2014) : article de vingt-quatre pages sur les combats menés par la 2. SS-Panzer-Division pour s’extraire de la poche de Roncey, en particulier ceux menés à La Baleine avec des éléments des 243. Infanterie-Division, 275. Infanterie-Division et 353. Infanterie-Division comprenant le périple de sortie de Fritz LANGANKE – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Clément DERBAUDRENGHIEN, La Meuse, dernier rempart des SS, in Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019) : article de vingt-six pages sur le franchissement de la Meuse de la 9th US Infantry Division à Houx, Dinant et Heer face aux restes du I. SS-Panzer-Korps (1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 12. SS-Panzer-Division) – Photos, cartes.

Yannis KADARI & Laurent TIRONE, Ernst Barkmann, le sens de la guerre, in Batailles & Blindés hors-série n°38 (Caraktère, 2018) : article de vingt-quatre sur la carrière militaire de l’as allemand Ernst BARKMANN de ses débuts au combat avec la SS-Verfügungstruppe (SS-VT) comme mitrailleur à la Panzer-Grenadier-Division puis 2. SS-Panzer-Division Das Reich à bord d’un Panzer III puis d’un Panzer V Panther en URSS (notamment à Kharkhiv, Belgorod et Koursk), en Normandie (avec un long développement sur les combats à Le Lorey), dans les Ardennes (notamment à Manhay) et en Autriche dans les dernières semaines du conflit – Photos, profils couleurs.

Eric LEFEVRE, SS-Pz. Rgt. 2, in Les Panzers en Normandie (Heimdal, 1978) : chapitre de quatre pages sur l’engagement du SS-Panzer-Regiment 2 de la 2. SS-Panzer-Division Das Reich dans la bataille de Normandie comprenant une courte biographie de Christian TYCHSEN et le récit des combats d’Ernst BARKMANN  – Photos, ordre de bataille.

Didier LODIEU, Combats pour Elbeuf, retours sur le terrain avec Fritz LANGANKE, in Normandie 1944 Magazine n°13 (Heimdal, 2014) : article de six pages sur les combats à Elbeuf et le rôle joué par Fritz LANGANKE de la 2. SS-Panzer-Division – Photos.

Matthieu LONGUE, Manhay : les panzers de la « Das Reich » tenue en échec, une bataille, un musée et des vestiges, in 39/45 Magazine n°358 (Heimdal, 2019) article de vingt-six pages sur les combats pour Manhay lors de la bataille des Ardennes quand la 2. SS-Panzer-Division s’en empare puis fait face aux tentatives américaines pour reprendre la localité, détails sur le rôle d’Ernst BARKMANN, le musée Manhay History 44 Museum, les vestiges et monuments laissés dans le secteur – Photos dont certaines en couleurs, cartes.

Dennis OLIVER, StuG III & IV, German Army, Waffen-SS and Luftwaffe, Western Front, 1944-1945 (Pen & Sword, 2019) : livre de soixante-quatre pages de la série Tank Craft recensant l’ensemble des unités utilisant des canons d’assaut Sturmgeschütz (StuG) III et Sturmgeschütz (StuG) IV parmi les différentes composantes de l’armée allemande à l’Ouest dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe (Sturmgeschütz-Abteilung 200 / Sturmgeschütz-Brigade 200, Sturmgeschütz-Brigade 243 / Heeres-Sturmartillerie-Brigade 243, Sturmgeschütz-Brigade 244, Sturmgeschütz-Brigade 280, Sturmgeschütz-Brigade 341, Sturmgeschütz-Brigade 394, Sturmgeschütz-Brigade 667, Sturmgeschütz-Brigade 902, Sturmgeschütz-Brigade 905 / Heeres-Sturmartillerie-Brigade 905, 2. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 3. Panzergrenadier-Division, 15. Panzergrenadier-Division, Panzer-Division Clausewitz, 25. Panzergrenadier-Division, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, schwere Panzerjäger-Abteilung 519, schwere Panzerjäger-Abteilung 559, Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301, Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 302, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 315, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 316, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 319, Führer-Grenadier-Brigade, Panzer-Brigade 150, 12. Volksgrenadier-Division, 36. Volksgrenadier-Division, 19. Grenadier-Division / 19. Volksgrenadier-Division, 176. Infanterie-Division, 84. Infanterie-Division, 85. Infanterie-Division / Infanterie-Division Döberitz / Infanterie-Division Potsdam, 212. Volksgrenadier-Division, 198. Infanterie-Division, 243. Infanterie-Division, 245. Infanterie-Division, 256. Volksgrenadier-Division, 276. Volksgrenadier-Division, 326. Infanterie-Division, 331. Infanterie-Division, 340. Volksgrenadier-Division, 346. Infanterie-Division, 348. Infanterie-Division, 352. Infanterie-Division / 352. Volksgrenadier-Division, 353. Infanterie-Division, 361. Volksgrenadier-Division, 553. Grenadier-Division, 712. Infanterie-Division, 189. Infanterie-Division, 559. Volksgrenadier-Division, 338. Infanterie-Division, Minenkommando Dänemark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 11, Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 12, 16. Luftwaffen-Feld-Division, 17. Luftwaffen-Feld-Division, 18. Luftwaffen-Feld-Division, Fallschirm-Panzer-Ersatz- und Ausbildungs-Regiment Hermann Göring) ainsi que les différentes évolutions techniques introduites sur les lignes de production de décembre 1942 à mai 1945 – Photos, reproductions couleurs de maquettes, ordres de bataille, organigrammes véhicule par véhicule, profils couleurs [Sturmgeschütz (StuG) III Ausf. F/8 (11. Panzer-Division), Sturmgeschütz (StuG) III Ausf. G (Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 11, Sturmgeschütz-Brigade 280, Sturmgeschütz-Brigade 341, Sturmgeschütz-Brigade 394, Heeres-Sturmartillerie-Brigade 667, Führer-Grenadier-Brigade, 243. Infanterie-Division, 348. Infanterie-Division, 353. Infanterie-Division3. Panzergrenadier-Division, 2. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division) et Sturmgeschütz (StuG) IV (17. SS-Panzergrenadier-Division)].

Jean TORCHIO, La Hell on Wheels dans le secteur de Notre-Dame-de-Cenilly (1ère partie), in Normandie 1944 Magazine25 (Heimdal, 2017)

Charles TRANG, La 16. (Pionier)-Kompanie du régiment Deutschland au combat du 6 au 22 juillet 1944, in Normandie 1944 Magazine n°5 (Heimdal, 2012) : article de douze pages sur une Pionier-Kompanie de la 2. SS-Panzer-Division engagée dans la bataille des haies et plus particulièrement au Mont-Castre puis à Esglandes en appui de la 130. Panzer-Lehr-Division – Photos, cartes.

Steven J. ZALOGA, Mortain 1944, Hitler’s Normandy Panzer offensive (Osprey, 2019) : livre de de près de cent pages sur l’opération Lüttich menée par le XXXXVII. Panzer-Korps (1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, restes de la 17. SS-Panzergrenadier-Division) pour tenter de rétablir le front percé par l’opération Cobra en attaquant sur quatre axes en direction d’Avranches et Pontaubault (Mortain/Abbaye Blanche, Saint-Barthélémy, Le Mesnil-Tôve/Le Mesnil-Adelée, Chérencé-Le-Roussel), la défense américaine du VII US Corps (30th US Infantry Division, éléments de la 9th US Infantry Division, 823rd US Tank Destroyer Battalion, 746th US Tank Battalion) notamment sur la Cote 314 et l’intervention finale de l’aviation alliée, la réorientation de l’effort offensif vers Alençon et Argentan avec la 9. Panzer-Division et la 116. Panzer-Division, la controverse de l’arrêt du XV US Corps qui ne permet pas de boucler à temps la poche qui se dessine autour de Falaise/Trun/Chambois – Photos, cartes, dessins.

Publicités

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités