Publicités

Archive

Posts Tagged ‘2. SS-Panzer-Division Das Reich’

Mortain 1944, Hitler’s Normandy Panzer offensive (Osprey, 2019)

Osprey 2019 ZALOGA Steven Campaign 335 Mortain 1944Pas facile de donner une vision claire de l’ensemble de la contre-attaque allemande contre Mortain. Les combats sont brefs, segmentés et l’Histoire ne retient que quelques faits d’armes qui ne peuvent pourtant résumer à eux-seuls cette bataille.

Ecrit par Steven J. ZALOGA qui possède un art consommé de la synthèse, ce livre y parvient pourtant totalement, limpidement. Il faut bien entendu maîtriser un minimum d’anglais, mais la narration reste très accessible y compris pour ceux qui ne sont pas parfaitement bilingues. L’opération Lüttich, qui vise à reprendre Avranches et à rétablir ainsi la continuité du front percé avec l’opération Cobra, est parfaitement exposée : enjeux, préparation, déroulement et dénouement. Lire la suite…

Publicités

Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Eastern Front (Pen & Sword, 2016)

28 février 2019 1 commentaire

Ce livre broché est l’ouvrage inaugural de la série TankCraft publié par Pen & Sword. Le sujet, classique, couvre l’engagement des chars lourds allemands Panzer VI Ausf. E Tiger et Panzer VI Ausf. B Königstiger sur le Front de l’Est en 1944. Bien que très largement abordé dans d’autres livres ou revues, ce thème est agréablement traité avec pour objectif de lier les détails techniques des engins, l’histoire des unités concernées, les engagements proprement dits et le maquettisme. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Normandie 1944 n°16 (Heimdal, 2018)

9 décembre 2018 3 commentaires

Faisant suite au 39/45 Magazine hors-série Normandie 194415, ce numéro forme la seconde partie de l’autopsie de la bataille pour Rauray et Fontenay-le-Pesnel en Normandie lors de l’opération Martlet, préambule à l’opération Epsom.

Après l’avance britannique du 25 juin 1944, les Allemands se ressaisissent et réorganisent leur dispositif tout en essayant de contre-attaquer. Il s’ensuit une succession d’affrontements qui durent trois jours. D’un côté, 49th Infantry Division. De l’autre, 12. SS-Panzer-Division principalement, mais aussi éléments de la 130. Panzer-Lehr-Division, 2. SS-Panzer-Division et quelques Panzer VI Ausf. E Tiger de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°6 (Heimdal, 2015)

8 décembre 2018 Laisser un commentaire

Dans le même esprit que les autres numéros parus dans la collection des 39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages, ce numéro se concentre sur une unité divisionnaire, en l’occurrence la SS-Panzerjäger-Abteilung 2 à travers l’ensemble de la Seconde Guerre mondiale.

En effet, cette composante antichars est formée dès 1939 et est intégrée au sein de la SS-Verfügungs-Division, puis SS-Division Das Reich, SS-Panzer-Grenadier-Division Das Reich et enfin 2. SS-Panzer-Division Das Reich.

Comme pour les autres numéros, celui-ci est particulièrement intéressant par une iconographie très largement issue des archives privées, donc peu connue et souvent inédite, et des témoignages de première main. Certains concernent notamment la fin du conflit dans les années 1944 et 1945 pour lesquels les combats sont bien moins connus dans le détail par manque d’archives. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°18 (Caraktère, 2007)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Pour son troisième anniversaire, Batailles & Blindés s’offre un très leger toilettage de sa charte graphique qui ne change rien au contenu. La qualité reste la même ! Avec cependant un sommaire de plus en plus consacré presqu’exclusivement à la Seconde Guerre mondiale. Au même moment, le magazine Trucks & Tanks est lancé par la maison mère, les Editions Caraktère. Un binôme de publications dédié aux engins blindés et à la guerre mécanisée voit ainsi le jour pour le plus grand plaisir et intérêt des passionnés.

Seul article ne relevant pas de la période 1939/1945, celui relatant le périple d’un Belge au service du Tsar est l’occasion de découvrir un front peu connu, mais aussi un engagement pittoresque et des pionniers des raids mécanisés.

Sur la Seconde Guerre mondiale, les articles sont aussi originaux. Pour commencer, celui sur la 3ª Divisione Celere Principe Amedeo Duca d’Aosta qui participe aux combats sur le Don en 1942 et s’empare de Serafimovitch. Une page méconnue des combats de l’offensive sur Stalingrad sur le front par lequel vient la contre-offensive soviétique qui encercle la 6. Armee. Seul regret, il n’y a pas de suite… Lire la suite…

Le GI face à la 6ème Armée Panzer – Tome 2 – La fin de la 6ème Armée Panzer SS (De Krijger, 2005)

13 novembre 2018 Laisser un commentaire

De façon assez peu courante, Henri CASTOR choisit de présenter la bataille des Ardennes du point de vue américain dans une très belle série de livres consacrés aux combats des GI’s pour repousser tenir en échec l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Et sans ignorer les événements côté Allemand.

Dans ce volume, le seconde consacré au front face à la 6. SS-Panzer-Armee, l’auteur se penche principalement sur quatre épisodes marquants : la crête d’Elsenborn où la 12. SS-Panzer-Division est incapable de forcer la défense des 2nd US Infantry Division et 99th US Infantry Division, le saillant de Saint-Vith où résistent plusieurs jours durant des éléments de la 7th US Armored Division et de la 9th US Armored Division épaulés par les restes de la 106th US Infantry Division et de la 28th US Infantry Division contre lesquelles finit par être engagée la 9. SS-Panzer-Division, Baraque de Fraiture et Manhay où s’opposent 82nd US Airborne Divison et 2. SS-Panzer-Division, puis enfin la contre-attaque alliée et le reflux allemand vers la frontière du Reich.

Ce volume couvre donc une partie particulièrement importante des combats même si ces engagements ne sont pas les plus célèbres de la bataille des Ardennes. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°28 (Heimdal, 2018)

16 août 2018 2 commentaires

Ce numéro de Normandie 1944 Magazine est un vrai plaisir à lire ! Peut-être encore plus que d’habitude (ce qui n’est pas peu dire), il propose des articles à très forte valeur ajoutée pour le lecteur qui est a peu près certain de ne pas avoir déjà lu et relu des articles similaires.

Au-delà de l’intérêt historique que font partager des auteurs qui ont véritablement mené un projet de recherche, les récits sont aussi particulièrement émouvants parce qu’ils ramènent la guerre à des êtres humains, à leur destinée, quel que soit le camp auquel ils ont appartenu. Que reste-t-il à dire après avoir lu le drame de ceux qui se sont réfugiés sous le café Guillaume Tell au Havre quand les bombes alliées se déversent le 5 septembre 1944 en prélude à l’assaut britannique ? Le texte est poignant et le lecteur est plongé dans l’enfer des réfugiés abrités dans des caves qui ne sont pas prévues pour résister à un tel tapis de bombes. C’est aussi l’occasion de découvrir l’organisation des Equipes Nationales, leur rôle et quelques uns de leurs jeunes membres. Des jeunes et des moins jeunes qui n’ont rien demandé à personne et qui se retrouve là, victimes bien innocentes d’un conflit qui les dépasse. Lire la suite…