La course à la Meuse, bataille des Ardennes, Bastogne (tome 2) (Weyrich, 2021)

Après avoir détaillé les combats sur l’Our durant les deux premiers jours de la contre-attaque allemande dans les Ardennes en décembre 1944, Hugues WENKIN continue de revisiter l’approche historique de cette bataille en se penchant cette fois-ci sur l’avance de la 5. Panzer-Armee, et plus particulièrement des 2. Panzer-Division et 130. Panzer-Lehr-Division, jusqu’en vue de la Meuse à Dinant. Les événements décrits couvrent la période du 18 au 24 décembre 1944.

Comme dans le premier volume, le lecteur voit quelques unes de ses certitudes parfois ébranlées s’il ne connait que la version officielle américaine aux accents hollywoodiens. Bastogne apparait comme jouant un indirect dans l’arrêt de l’offensive allemande tandis que les Britanniques y voient au contraire leur apport réévalué.

Publicités
Lire la suite « La course à la Meuse, bataille des Ardennes, Bastogne (tome 2) (Weyrich, 2021) »

Chars en Normandie, été 1944, le choc (Caraktère, 2021)

La bataille de Normandie fait partie des grands classiques des classiques de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Le sujet parait même inépuisable ! Depuis le novateur (pour l’époque) Panzers en Normandie d’Eric LEFEVRE, l’encre ne cesse de couler sur le rôle qu’y jouent les chars, qu’ils soient allemands, britanniques, américains, canadiens ou encore polonais… Pourtant, le sujet apparait au fil des livres et des articles bien plus complexe et nuancé qu’il n’y parait de prime abord. Au point de mériter un nouvel ouvrage sur le sujet ?

Publicités
Lire la suite « Chars en Normandie, été 1944, le choc (Caraktère, 2021) »

Normandie 1944 Magazine n°39 (Heimdal, 2021)

Les changements d’interprétation et la découverte de nouveaux éléments font le charme inusable de l’Histoire. La Seconde Guerre mondiale ne fait pas exception, bien au contraire, tant son historiographie reste imprégnée de la propagande d’époque et de la guerre froide ainsi que des interprétations politiques d’après-guerre. Heureusement que des historiens plongent dans les archives pour y découvrir de nouvelles preuves ou au contraire se rendre compte qu’aucun élément concret n’étaye des faits couramment admis. Modifier ses appréciations est donc logique. C’est d’ailleurs l’un des plaisirs de tout amateur d’Histoire. Il faut cependant prendre garde à être explicite sur ce qui évolue ou non et faire preuve de modestie dans ses élans éditoriaux au risque de rendre confus son message.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°39 (Heimdal, 2021) »

Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014)

C’est une approche originale et vivante du Débarquement et de la bataille de Normandie que propose ce livre destiné au grand public. En effet, il combine fort astucieusement les divisions engagées (mais pas seulement) par les deux camps et le récit chronologique, le tout bien illustré de reproductions d’objets et d’uniformes d’époque positionnés sur mannequins fixes tels qu’on peut les admirer dans les musées, à défaut de pouvoir pénétrer dans les collections privées. Une façon de lier les hommes aux événements à la fois par leurs unités mais aussi par le tenu. Très bien vu.

Publicités
Lire la suite « Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014) »

Batailles & Blindés n°96 (Caraktère, 2020)

Un peu de fraîcheur hivernal pour un numéro printanier ? En tout cas, ce numéro de Batailles & Blindés offre deux beaux articles sur des batailles hivernales symboliques de la Seconde Guerre mondiale. Le premier concerne l’avance allemande sur Moscou dans les dernières semaines de l’année 1941. Barbarossa et Taïfun se meurent aux portes de la capitale soviétique. Assez près pour en voir les coupoles du Kremlin. Entre la légende et la réalité il y a un pas que Loïc BECKER parvient à démêler. Le deuxième est dans la très bonne lignée des Batailles & Blindés85 et 86 qui auscultent quelques combats clefs des Ardennes. Après avoir détaillé plus particulièrement le choc entre 116. Panzer-Division et la 84th US Infantry Division, Luc VANGANSBEKE s’attaque aux combats pour Hotton entre 116. Panzer-Division, 560. Volksgrenadier-Division et 3rd US Armored Division. Un régal.

Lire la suite « Batailles & Blindés n°96 (Caraktère, 2020) »

Ardennes 1944/1945 – dimanche 14 janvier 1945

Sur la Vistule s’empire. Devant le Premier Front d’Ukraine, le XXIV. Panzer-Korps a été balayé devant Kielce. La 4. Panzer-Armee est disloquée. Mais le Premier Front de Biélorussie se met aussi à attaquer la 9. Armee voisine… Dans les Ardennes, le repli allemand est en bonne voie, le passage à Houffalize est toujours ouvert. La 1st US Army et la 3rd US Army collent aux Allemands…

Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – dimanche 14 janvier 1945 »

Ardennes 1944/1945 – samedi 13 janvier 1945

Le 12 janvier 1945, alors que l’Armée Rouge déclenche la première salve de son offensive Vistule-Oder à partir de la tête de pont de Baranow-Sandomierz, la 5. Panzer-Armee poursuit son replie vers l’est des Ardennes. Un millier d’hommes sont néanmoins fait prisonniers à Harlange au sud-est de Bastogne. Le froid et la neige sont toujours très présents.

Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – samedi 13 janvier 1945 »

Ardennes 1944/1945 – vendredi 12 janvier 1945

Coup de tonnerre sur la Vistule ! A partir de la tête de pont de Baranow-Sandomierz, le 1er Front d’Ukraine d’Ivan KONIEV explose le XXXXVIII. Panzer-Korps et ses trois divisions d’infanterie. Le front explose sur une largeur de 35 kilomètres et les pointes soviétiques pénètrent pour certaines d’elles jusqu’à 30 kilomètres de profondeur.

Dans les Ardennes, la météorologie est toujours hivernale avec de la neige et des températures très négatives. Les Allemands poursuivent leur repli tout en livrant des combats d’arrière-garde. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – vendredi 12 janvier 1945 »

Ardennes 1944/1945 – jeudi 11 janvier 1945

Alors que les Allemands commencent à se retirer de l’ouest du saillant des Ardennes, les Américains des 1st US Army et 3rd US Army ne progressent que difficilement en direction de Houffalize pour tenter de prendre au piège les unités allemandes encore trop avancées. Sur ordre de Berlin, les divisions blindées SS se retirent progressivement pour être rafraîchies. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – jeudi 11 janvier 1945 »

Ardennes 1944/1945 – mercredi 10 janvier 1945

Le temps est toujours aussi hivernal et bouché rendant les conditions de vie des combattants des deux particulièrement difficiles.

Sur la Salm, la 82nd US Airborne Division consolide ses positions tandis que la 9. SS-Panzer-Division tient ses positions à Provedroux au sud de la route qui relie Salmchâteau à la Baraque de Fraiture. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mercredi 10 janvier 1945 »