Batailles hors-série n°11 (Ysec, 2021)

Illustrer les moments forts d’un conflit aussi vaste que la Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord est une gageure. Et très souvent, les auteurs ne retiennent que quelques batailles, souvent les mêmes. L’exercice a donc ses limites et il est difficile de faire original. Pourtant, ce numéro de Batailles y arrive parfaitement en réunissant un cocktail de dix combats durant lesquels les chars y jouent un prépondérant.

Publicités
Lire la suite « Batailles hors-série n°11 (Ysec, 2021) »

Vae Victis n°151 (Cérigo, 2020)

L’opération Rösselsprung ou la tentative allemande de capturer TITO à Drvar en été 1944 représente le plat principal de ce numéro de Vae Victis. Le jeu proposé en encart fait partie de la série « Raids » (voir également Bruneval 1942 et Dieppe 1942) qui se joue en solitaire. Il simule plus spécifiquement l’assaut aéroporté du SS-Fallschirmjäger-Bataillon 500 (voir aussi l’album Les paras de la Waffen-SS, tome 1). Ce thème donne l’opportunité de brosser dans un article de six pages un rapide historique des partisans yougoslaves avant de s’attarder sur l’opération Rösselsprung tant dans sa dimension aéroportée que terrestre. Un scénario pour Advanced Squad Leader (ASL) complète le tout.

Publicités
Lire la suite « Vae Victis n°151 (Cérigo, 2020) »

Vae Victis n°146 (Cérigo, 2019)

Vae Victis 146Pas de jeu en cart concernant notre période de prédilection dans ce numéro… Quoique la bataille de Hondschoote en 1793 permet de dégager Dunkerque, ce que n’arriveront pas à faire les Français et les Anglais en 1940. Cela dit, plusieurs jeux traitant de l’histoire militaire de 1914 à nos jours sont abordés. Dont notamment Counter-Attack Arras 1940, Storm over La Scarpe, l’une des contre-attaques manquées pour couper le corridor des Panzer avant qu’ils assiègent justement Dunkerque. En clair, de nombreuses pistes sont présentées pour simuler en toute convivialité et de façon ludique quelques âpres combats qui alimentent nos lectures favorites… Lire la suite « Vae Victis n°146 (Cérigo, 2019) »

Batailles & Blindés n°60 (Editions Caraktère, avril / mai 2014)

**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

revue_bataillesetblindes_060Contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture de ce numéro qui racole un peu sur le thème de la 5. SS-Panzer-Division « Wiking », le meilleur est ailleurs et surtout presque partout.

Cela commence par un blindorama court de deux pages mais très original puisqu’il traite de la Mongolie qui fut le premier état satellite de l’URSS dès 1921. Autant dire que les matériels sont soviétiques…

Très original, l’article sur les Panhard AML H-90 argentins lors du conflit des Malouines en 1982 permet de se plonger dans ce conflit si particulier où les matériels d’origine française furent largement utilisés.

Vient ensuite l’article le plus long. Il traite de l’engagement de la Sturmgeschütz-Abteilung 201 dans les combats de la boucle du Don au cours de l’hiver 1942 / 1943 où cette unité d’abord rattachée à la 27. Panzer-Division intervient en support des troupes italiennes. C’est un aspect peu connu des combats de cette période qui font suite à l’encerclement de Stalingrad et qui sont tout aussi terribles.

L’article de Benoît RONDEAU sur les occasions manquées de l’Afrika-Korps est également de très bonne qualité et analyse les différents moments où le corps expéditionnaire allemand aurait pu prendre l’ascendant sur les Alliés en Afrique du Nord.

A l’occasion de l’étude sur la 3rd US Armored Division de la Normandie à la Belgique, les lecteurs pourront mesurer l’ampleur des avancées réalisées par les troupes alliées en août et septembre 1944 et  aussi découvrir les combats de la poche de Mons, épisode assez peu connu de la retraite de la Wehrmacht vers les frontières du Reich.

L’article sur la « Wiking » à Kovel en mars et avril 1944 montre à quel point l’Ostheer possède encore du mordant à l’Est malgré les défaites et l’usure. La victoire de l’Armée Rouge n’est pas encore tout à fait pour demain et il faudra concéder de gros sacrifices pour venir à bout de l’envahisseur de 1941.

Enfin, et c’est tant mieux, Batailles & Blindés propose d’étudier à fond la 2ème Division Blindée japonaise et les combats menés aux Philippines en 1945. Le clou est un organigramme type véhicule par véhicule.

 C’est donc globalement un excellent numéro, qui traite de sujets originaux et revisite quelques classiques. L’iconographie est assez classique et puise dans les archives officielles. Les profils couleurs et les cartes sont toujours clairs et appropriés.


=> Sommaire détaillé

=> Batailles & Blindés n°60, Editions Caraktère, avril / mai 2014, 6,90€ (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, profils couleurs, plans


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !