Archive

Posts Tagged ‘91. Infanterie-Division’

Utah Beach, mardi 6 juin 1944 (OREP, 2019)

18 septembre 2019 Laisser un commentaire

Orep 2019 PRIME Christophe Utah Beach2019, année Utah Beach ? Décidément, la seconde plage américaine du Débarquement est en haut de l’affiche en cette année de 75ème anniversaire du 6 juin 1944. Après un numéro du Mook 1944 consacré à l’importance stratégique de cette zone d’assaut, voilà une nouvelle publication mettant en avant son rôle clef dans la réussite de l’opération Overlord.

Il faut dire que le sacrifice consenti à Omaha Beach a quelque peu occulté ce qui se passait plus à l’Ouest de l’autre côté de la baie de Veys, mis à part le rôle des parachutistes américains. Lire la suite…

US Airborne Soldier versus German Soldier (Osprey, 2018)

Osprey 2018 CAMPBELL David Combat US Airborne Soldier versus German SoldierDans le série Combat, Osprey propose d’ausculter trois affrontements de la Seconde Guerre mondiale en Europe entre parachutistes américains et soldats allemands : Sicile (crête de Biazza), Normandie (Chaussée de La Fière à Cauquigny) et opération Market-Garden (Nimègue).

Dans les trois cas, les Américains de la 82nd US Airborne Division All Amercian viennent à bout de trois types d’opposants : en Sicile ils combattent la Fallschirm-Panzer-Division Hermann Göring et des Panzer VI Ausf. E Tiger de la schwere Panzer-Abteilung 504, en Normandie ce sont les fantassins de la 91. Infanterie-Division appuyés par des chars de prise d’origine française de la Panzer-Ersatz-un-Ausbildungs-Abteilung 100, en Hollande ce sont des groupes tactiques du II. SS-Panzer-Korps et d’unités de remplacement. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°32 (Heimdal, 2019)

11 août 2019 1 commentaire

normandie-1944-magazine-032-e1565522703682.pngDense et passionnant numéro que celui-ci ! La « nuit des parachutistes » dans le Cotentin est à l’honneur avec un triptyque d’articles vraiment bien ficelés et à lire malgré un sujet qui peut paraître éculé. Celui sur les combats pour la chaussée de la Fière entre 82nd US Airborne Division, 91. Infanterie-Division et Panzer-Ersatz-un-Ausbildungs-Abteilung 100 procure une mine de détails et surtout analyse les différentes interprétations / versions soulignant les points qui restent à éclaircir définitivement. Recouper les témoignages civils et militaires avec les photos prises à l’époque aide à y voir peu plus clair. Lire la suite…

Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019)

Osprey 2019VELLA Robert Bolt Action Campaign D-Day OverlordAu croisement (presque parfait) du jeu et de l’Histoire… En effet, comme les autres campagne du système de jeu pour figurines Bolt Action, le livre comprend un savant mélange de textes, de scénarios, de règles, le tout accompagné de dessins issus des séries de livres publiés par Osprey ou des représentations de figurines dans leurs décors.

D’une lecture facile à condition de maîtriser un minimum d’anglais, le livre propose un résumé des grands moments du Débarquement allié en Normandie.

Le décor est bien entendu préalablement posé avec d’un côté la vision alliée (opérations Overlord, Neptune, Point Blank et Bodyguard) et de l’autre celle des Allemands (le Mur de l’Atlantique et les plans en cas d’invasion). Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019)

15 mai 2019 3 commentaires

normandie-1944-magazine-031.png75ème anniversaire du Débarquement oblige, ce numéro voit sa pagination renforcée et son sommaire musclé pour proposer davantage de contenu. Il est complémentaire dans son principe avec 39/45 Magazine n°355. Les deux fournissent un panel d’articles diversifiés sur le Jour-J et les premiers jours du Débarquement.

La dimension maritime est très présente avec une série de trois articles portant sur les sous-marins de poche alliés en observation au large des futures plages de débarquement, l’engagement du HMS Belfast (exemple illustratif du rôle des « gros » navires) et le rôle dévolu aux vedettes rapides de la Kriegsmarine avec un focus particulier sur les S-Boote venant de Cherbourg, Boulogne-sur-Mer et Ostende pour affronter l’armada alliée (voir à ce propos Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique) . Sans parler de la courte présentation du scaphandrier britannique du Musée d’Arromanches… Lire la suite…

39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019)

22 avril 2019 8 commentaires

75ème anniversaire du Débarquement, Editions Heimdal et 39/45 Magazine, publication de mai/juin : tout concourt donc pour un numéro spécial 6 juin 1944 avec 128 pages… Ce postulat mis à part, la risque est bien entendu de tomber dans la redite tant le nombre d’articles publiés depuis 1983 et le nombre d’anniversaires couverts sont importants. Sans parler de Normandie 1944 Magazine qui est né depuis !

Le premier article, et le plus long du numéro, est intitulé « Le Mur de l’Atlantique et le complot pour la paix ». Sur le fond, il brosse un aperçu des défenses mises en place par les Allemands pour défendre ports et plages dans le cadre du Mur de l’Atlantique avec une rapide description de ce qui s’est passé sur chacune des plages du Débarquement.

L’étonnant sont les propos sur un possible complot d’officiers allemands tendant à faciliter le succès du Débarquement allié… Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Historica n°95 (Heimdal, 2019)

Sorti en préambule des festivités du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, ce numéro hors-série Historica de 39/45 Magazine revient sur la bataille de Carentan et plus généralement sur les hommes de la 101st US Airborne Division du 6 au 13 juin 1944. Composé de portraits et de témoignages présentés de façon chronologique, il ne substitue pas autres ouvrages des Editions Heimdal relatifs à cette unité en Normandie ou à leurs adversaires du Fallschirmjäger-Regiment 6.

En trois pages d’avant-propos et de présentation, tout est dit sur la nature de cette bataille, sa place dans l’Histoire du Débarquement et son intérêt stratégique. En une phrase, le lecteur se rend compte comme quoi l’issue du Jour-J n’était pas écrite d’avance : les renforts envoyés pour renforcer la zone (91. Infanterie-Division, 352. Infanterie-Division et Fallschirmjäger-Regiment 6) dans les semaines qui précèdent le 6 juin 1944 ont un impact majeur sur les combats. Si les effets sur Omaha Beach sont assez bien connus, ceux sur le Cotentin et Carentan, beaucoup moins. Ils expliquent aussi le retard pris dans l’avance alliée par rapport au « Master Plan ». Le raté britannique de Caen n’est pas la seule cause des difficiles combats menés jusqu’au succès de l’opération Cobra. Lire la suite…