Publicités

Archive

Archive for the ‘Sommaire’ Category

Aérojournal n°58 (Caraktère, 2017)

Aerojournal 059L’aviation militaire prend son envol au cours de la Première Guerre mondiale. Les attaques au sol restent rares et en tout cas, la puissance de feu déversée est limitée. Le bombardement de zones d’habitation au-delà de la zone principale des combats est réservé à quelques dirigeables ou canons à longue portée, plus symboliques qu’autre chose. La guerre civile espagnole laisse entrevoir le destin qui pourrait être réservé aux grands centres urbains lors d’un prochain conflit de grande ampleur. Et c’est effectivement le cas lors de la Seconde Guerre mondiale. Le III. Reich est le premier à l’initiative de bombardements aériens sur des populations civiles dans un but de terroriser et non militaire. C’est le cas en Pologne en septembre 1939, à l’Ouest en mai et juin 1940 (sur Rotterdam par exemple), lors de la bataille d’Angleterre, dans les Balkans au printemps 1940. Compte tenu des limitations du complexe militaro-industriel nazi, les bombardiers perdent progressivement leur place dans l’arsenal aérien de la Luftwaffe et il faut attendre les fusées V1 et V2 pour voir le III. Reich se doter à nouveau d’une capacité de frapper les centres urbains adverses. Lire la suite…

Publicités

2e Guerre Mondiale hors-série n°42 (Mars & Clio, 2017)

21 juin 2017 1 commentaire

2e Guerre Mondiale HS 042Dans ce numéro hors-série du magazine 2e Guerre Mondiale, Benoît RONDEAU (voir son interview à l’occasion de la parution de son livre Invasion ! Le Débarquement vécu par les Allemands) revient sur la bataille de Caen qui constitue l’ultime affrontement personnifié entre MONTGOMERY côté Alliés et ROMMEL côté Allemands. Les textes procurent une véritable analyse des événements en offrant des perspectives de réflexion aux lecteurs ne se contentant pas d’égrainer des dates et des faits.

Le fait de ne pas s’emparer de Caen dès le 6 juin 1944 au soir contrarie de facto les plans alliés pour l’exploitation du Débarquement. Seule l’incapacité des Allemands à mener rapidement une contre-offensive décisive permet aux Alliés de se retrouver bloqués dans leur tête de pont voire repousser à la mer. Dès lors, la guerre d’attrition qui s’engage ne peut tourner qu’en faveur des Alliés et sceller ainsi la bataille de Normandie. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°10 (Heimdal, 2017)

3945 Magazine HS Batailles et Temoignages 010Comme le rappelle fort justement Normandie 1944 Magazine hors-série n°14, l’apport des témoignages des vétérans permet d’éclairer de nombreux pans des combats et plus particulièrement ceux de la bataille de Normandie et également de montrer une vision plus individuelle de la guerre.

Ce numéro de 39/45 Magazine dans la collection hors-série Batailles & Témoignages est la suite du numéro 9. Il propose une succession de témoignages de vétérans de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend qui fut engagée tout au long de la bataille. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine hors-série n°14 (Heimdal, 2017)

18 juin 2017 1 commentaire

3945 Magazine HS Normandie 1944 014Suite logique du Normandie 1944 Magazine hors-série n°13 consacré au seul Jour-J (6 juin 1944), ce numéro présente un panorama de la bataille de Normandie du 7 juin au 30 août 1944. Largement illustré de photos, de cartes et de profils couleurs puisés dans les nombreuses publications précédentes des Editions Heimdal, ce numéro propose néanmoins une excellente synthèse à la fois pour les néophytes mais également pour ceux qui connaissent déjà le sujet sur le bout de leurs doigts. Lire la suite…

SS-Panzer-Regiment 1 LAH (Maranes, 2017)

Maranes 2017 CAZENAVE Stephan Panzers Normandie 44 SS-Panzer-Regiment LAHDans la série Panzers Normandie 44, dont le premier volume était consacré au régiment de chars de la 2. SS-Panzer-Division Das Reich, voici l’ouvrage consacré à celui de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler. Construit sur les même principes (textes faisant largement appel à des témoignages de vétérans, illustrations issues des archives officielles et privées, reproductions couleurs de nombreux documents d’époque), ce livre permet de retracer le parcours de cette unité tout au long de la bataille de Normandie face aux Alliés qui y ont pris pied depuis le 6 juin 1944. Lire la suite…

GBM hors-série n°5 (Histoire & Collections, 2017)

GBM HS 005Le cheval est depuis des siècles le compagnon naturel du combattant que ce soit en Europe ou ailleurs. Pourtant, le développement du moteur, l’arrivée de l’automobile, des engins blindés et des chars bouleverse la donne au point que le cavalier devient obsolète depuis le début du XXème siècle. Le cheval reste pourtant la colonne vertébrale du transport militaire, notamment dans l’armée allemande jusqu’en 1945 faute d’une industrie capable de motoriser toutes les unités. Mais rares sont les sujets qui peuvent être le fruit de tant de polémiques comme celles connues qu’a connu la cavalerie française à l’issue du désastre de 1940.

Ce numéro de GBM a donc l’immense mérite de revenir sur cette arme prestigieuse mais vouée à disparaître totalement mis à part sa variante motorisée qui se tiendra fort bien au combat en mai 1940. C’est l’histoire de cette mue (pour ne pas dire disparition) qui est contée ici. Lire la suite…

42 jours (Amazon, 2017)

4 juin 2017 1 commentaire

Amazon 2016 GISCARD ESTAING Guillaume 42 jours 77 Infanterie-Division Normandie 1944Ce livre retrace la courte carrière opérationnelle de la 77. Infanterie-Division en puisant dans les archives de ses journaux de marche et des unités auxquelles elle a été rattachée. Edité grâce aux moyens d’impression directe fournie par Amazon, la forme peut paraître assez sommaire et la qualité des reproductions médiocre (portraits de soldats et extraits de cartes allemandes d’époque). Mais cela n’est pas l’essentiel car la richesse et l’intérêt du livre résident dans son contenu. En effet, la 77. Infanterie-Division est positionnée sur la côté normande au printemps 1944 dans la région de Caen avant d’être transférée en Bretagne vers Saint-Malo quelques semaines seulement avant le Débarquement allié du 6 juin 1944. Elle est donc positionnée à proximité de la zone d’invasion et est l’une des premières unités à rejoindre le front normand et l’un des rares renforts à être expédié dans la presqu’île du Cotentin.  Lire la suite…