Batailles n°91 (Ysec, 2020)

Composé par le désormais trio Yves BUFFETAUT, Nicolas PONTIC et Benoît RONDEAU (ces deux deniers issus de l’équipe éditoriale de 2e Guerre Mondiale), ce numéro de Batailles couvre un spectre relativement large et varié de la Seconde Guerre mondiale (terre, mer, Europe, Afrique du Nord) avec pas moins de neuf articles sur un peu plus de soixante-dix pages, dont quelques morceaux savoureux…

Publicités
Lire la suite « Batailles n°91 (Ysec, 2020) »

Metz 1944 « one more river to cross » (Heimdal, 2003)

Seize après un album mémorial sur les combats en Lorraine, les Editions Heimdal publient un nouvel ouvrage d’Anthony KEMP plus spécifiquement dédié aux combats pour Metz à la fin de l’été puis au cours de l’automne 1944. Bilingue français-anglais, cet album de trois cent soixante pages richement illustré relate les opérations de début novembre à mi-décembre 1944. Plus d’un mois pour venir à bout des derniers défenseurs allemands retranchés dans les vieux forts autour de la ville. Une parfaite illustration de l’enlisement allié de l’automne 1944 qui permet aux Allemands de préparer et de mettre en oeuvre leur coup de la dernière chance dans les Ardennes à partir du 16 décembre 1944.

Lire la suite « Metz 1944 « one more river to cross » (Heimdal, 2003) »

Militaria n°422 (Histoire & Collections, 2020)

Dans la continuité du livre sur les Soldats d’Algérie, Militaria se penche et complète la partie consacrée à la Gendarmerie et ses commandos de chasse. Au menu, photos et toujours superbes tenues reconstituées ainsi qu’un éclairage textuel des plus intéressants sur les premières opérations et la constitution successive des commandos. Un complément indispensable au livre qui démontre, une fois encore, le potentiel et l’intérêt de bénéficier d’une solide historiographie sur les conflits après 1945.

Publicités
Lire la suite « Militaria n°422 (Histoire & Collections, 2020) »

Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020)

Le Rhin, dernière défense naturelle à l’ouest de l’Allemagne, dernier obstacle géographique majeur pour les Alliés. Et au final, une bataille titanesque qui en termes de préparation et de moyens n’a rien à envier côté Alliés aux opérations de débarquement en Normandie ou en Provence. Bien entendu, l’adversaire a déjà plus qu’un genou à terre, mais il est conscient que ce sera le dernier combat défensif coordonné sur ce front. L’issue ne peut faire guère de doute d’autant plus que les maigres réserves sont transférées face à l’Armée Rouge depuis la fin de la phase offensive de la contre-attaque des Ardennes (sans oublier Nordwind en Alsace). Pourtant, mis à part quelques images parcellaires, l’ensemble du franchissement du Rhin reste peu étudié dans sa globalité (soulignons toutefois deux ouvrages en français chez Economica) alors qu’il représente l’obsession alliée une fois la bataille de Normandie conclue victorieusement.

Publicités
Lire la suite « Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020) »

Hackenberg, le géant de la Ligne Maginot (Arès, 2019)

Après un très beau livre sur la Ligne Mareth co-écrit avec Jean-Jacques MOULINS, Michel TRUTTMANN livre ici ouvrage de référence sur le Hackenberg, le plus gros ouvrage de la Ligne Maginot. Précurseur de l’histoire des fortifications modernes (avec Régis GRENNEVILLE, il est l’auteur des premiers articles de la rubrique Bunkerarchelogie dans 39/45 Magazine), il continue de dévoiler au grand public les secrets, les combats et aussi la vie quotidienne de ces forteresses du XXème siècle. Lire la suite « Hackenberg, le géant de la Ligne Maginot (Arès, 2019) »

Division Leclerc (Osprey, 2018)

Osprey 2018 ROBINSON MP Elite #226 Division LeclercParu dans la collection « Elite » chez Osprey, ce livre fournit un bon résumé du parcours de LECLERC et de ses hommes de l’Afrique en Allemagne en passant par la Normandie, Paris, la Lorraine, les Vosges, Strasbourg, Colmar, Royan et Berchtesgaden. Le tout superbement illustré…

Lire la suite « Division Leclerc (Osprey, 2018) »

Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019)

Très similaire sur la forme aux numéros réguliers de Mook 1944 (voir 1/2019 et 2/2019), ce hors-série est fondamental pour appréhender dans leur ensemble les ratés alliés après la bataille de Normandie. L’impossibilité de boucler à temps la poche de Falaise, l’échec de Market-Garden ou le coup de frein de Patton en Lorraine sont bien connus. Mais ces échecs ne sont pas les seuls et ne peuvent masquer les « autres » qui sont au moins tout aussi importants. Cela n’empêche de véritables succès tactiques, de longues chevauchées que seules les pannes d’essence arrêtent. Indispensable donc pour combler les trous historiographiques de la Libération.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019) »

Batailles & Blindés hors-série n°40 (Caraktère, 2019)

Batailles et Blindes HS 040Lorraine 1944 ou l’illustration des difficultés alliées face au redressement allemand sur le Front de l’Ouest immédiatement après la Normandie… Dans ces combats, finalement tout le monde y perd, à l’exception des Soviétiques : les Alliés ne seront pas à Berlin avant eux et les Soviétiques davantage en position de force à Yalta en février 1945 qu’à Moscou en octobre 1944. De leurs côtés, les Allemands laissent passer l’occasion de donner quelques sérieux coups de griffe dont les effets auraient été bénéfiques lors de la bataille des Ardennes. Lire la suite « Batailles & Blindés hors-série n°40 (Caraktère, 2019) »

Death Ride of the Panzers (Skyhorse Publishing, 2018)

Dennis OLIVIER, connu notamment par la très intéressante série Tank Craft chez Pen & Sword, monographies consacrées aux chars et blindés de la Seconde Guerre mondiale, réalise ici un très bon et bel ouvrage sur la situation de l’arme blindée allemande sur le Front de l’Ouest dans les derniers mois du conflit en Europe en 1944 et 1945.

Le cadre de l’étude débute à l’issue de l’opération Cobra qui permet aux Américains de percer le front allemand en Normandie et l’échec de la contre-offensive germanique sur Mortain, éphémère tentative de rétablir la situation avec une offensive blindée de grand style. A cette occasion, l’auteur rappelle les principaux principes d’organisation des unités blindées allemandes de l’époque (régiments blindés des Panzer-Divisionen et bataillons autonomes de chars lourds) . La carte du positionnement des grandes unités allemandes au Nord-Ouest de la France à la veille du Débarquement n’est pas particulièrement originale, mais elle est très bien faite. Idem pour les organigrammes théoriques avec les silhouettes d’engins. Lire la suite « Death Ride of the Panzers (Skyhorse Publishing, 2018) »

Ligne de Front n°78 (Caraktère, 2019)

En plus de la grande qualité du sommaire de ce numéro de Ligne de Front, les premières pages d’actualités et de recensions méritent aussi une attention particulière. Deux musées de blindés retiennent l’attention : Saumur bien entendu (avec un descriptif de quelques lignes de chacune des salles) mais aussi l’inattendu de Padikovo en Russie avec une histoire étonnante d’un T-34/85 vétéran de la prise de Belgrade en 1945, transformé en monument et qui reprend du service en Yougoslavie en 1991 avant de trouver une place dans ce musée. Les quatre pages de recensions révèlent plusieurs pépites dont certaines sont aussi analysés sur ce site (Tous les Renault militaires, les camions, Tous les Laffly militaires, Les 2e et 3e Divisions Légères Mécaniques tome 2).

Les deux premiers articles révèlent un aspect peu connu de la France sous l’Occupation avec une Gestapo « française » et la Brigade Nord-Africaine engagée contre la Résistance au premier semestre 1944. Effroi, cruauté, crapules… Un cocktail explosif dont l’examen a le mérite de soulever légèrement un voile sur cet période française toujours aussi peu étudiée et par conséquent peu connue – fort heureusement, l’armée française et les combats de mai/juin 1940 font l’objet depuis le début des années 2000 d’un effort éditorial conséquent ! Lire la suite « Ligne de Front n°78 (Caraktère, 2019) »