The Folly of Generals, How Eisenhower’s broad front lengthened World War II (Casemate, 2021)

Les erreurs et retard alliés durant les opérations à l‘Ouest en 1944 et 1945 font régulièrement débat. Le sujet n’est pas nouveau, il commence même à germer quand les combats sont encore en cours ! En témoignent les crises relatives à la stratégie de Bernard MONTGOMERY en pleine bataille de Normandie. Certaines erreurs ou certains ratés restent gravés dans les mémoires comme le fait de ne pas boucler hermétiquement la poche de Falaise ou l’opération Market-Garden… Et si ces échecs, retentissants pour certains, n’étaient cependant pas les plus importants ?

Publicités
Lire la suite « The Folly of Generals, How Eisenhower’s broad front lengthened World War II (Casemate, 2021) »

Interview Hugues WENKIN

Auteur apprécié des passionnés francophones de la Seconde Guerre mondiale, Hugues WENKIN anime le très dynamique Mook 1944 et vient de publier dernièrement Sur les traces du I. SS-Panzerkorps de la Normandie aux Ardennes et un détonnant La percée allemande (Bataille des Ardennes, Bastogne, tome 1) chez Weyrich.

Publicités
Lire la suite « Interview Hugues WENKIN »

Bloody Streets, the Soviet Assault on Berlin (Helion, 2020)

Si la bataille de Berlin est l’un des sujets récurrents de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale en Europe par sa portée symbolique, elle est rarement appréhendée dans son ensemble. En effet, l’engagement des Waffen-SS dans les ruines de la capitale alimente des milliers de pages avec souvent les mêmes faits et les mêmes clichés, mais ne peut lui-même résumer les combats (voir par exemple Ligne de Front n°83 ou 39/45 Magazine n°311). Ce très bel album, épais (plus de cinq cent pages à l’écriture serrée), grand format et complété d’un livret de cartes et de photos aériennes est donc une pièce indispensable pour tout amateur qui s’intéresse au sujet avec un prisme large.

Publicités
Lire la suite « Bloody Streets, the Soviet Assault on Berlin (Helion, 2020) »

La percée allemande, bataille des Ardennes, Bastogne, tome 1 (Weyrich, 2020)

Joueurs EISENHOWER et BRADLEY ? Ce n’est pourtant pas le qualificatif qui vient le plus immédiatement à l’esprit tant les deux se montrent prudents et peu habitués à improviser. A l’automne 1944, les efforts alliés pour défaire définitivement les Allemands sont bloqués : le massif des Vosges est verrouillé, PATTON est englué en Lorraine, de part et d’autre d’Aix-la-Chapelle, les Américains piétinent dans leur avance vers la Roer (dernière barrière naturelle avant le Rhin), les Britanniques se remettent progressivement de l’échec de Market-Garden et doivent nettoyer les accès d’Anvers et de l’Escaut ainsi que le Peel. Bref, une impression de déjà vu qui rappelle les moments difficiles de juillet 1944 durant la bataille des haies et les échec successifs pour s’emparer de Caen durant la bataille de Normandie

Publicités
Lire la suite « La percée allemande, bataille des Ardennes, Bastogne, tome 1 (Weyrich, 2020) »

Snow & Steel, The Battle of the Bulge, 1944-45 (Penguin, 2014)

Epais, dense, trépidant… Cette histoire de la bataille des Ardennes de décembre 1944 et janvier 1945 rédigée par Peter CADDICK-ADAMS se lit presque comme un roman. Quelque peu différent des autres livres publiés sur le sujet comme ceux d’Antony BEEVOR ou de Charles MacDONALD, Snow & Steel permet aux lecteurs de comprendre les enchaînements qui de l’été à l’hiver amènent cette offensive désespérée et la défense magistrale alliée, principalement américaine. Un livre à lire obligatoirement, en espérant qu’il soit un jour traduit en français pour le rendre accessible au plus grand nombre de francophones.

Publicités
Lire la suite « Snow & Steel, The Battle of the Bulge, 1944-45 (Penguin, 2014) »

Ardennes 1944/1945 – mercredi 27 décembre 1944

La situation s’est aggravée pour les Allemands le 26 décembre 1944. La 2. SS-Panzer-Division a été repoussée de Manhay, la 2. Panzer-Division a dû replier ses avant-gardes en abandonnant leur matériel et la 4th US Armored Division a rétabli la liaison avec la garnison de Bastogne qui n’est donc plus encerclée totalement, même si elle forme un saillant avancé dans les flancs allemands. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mercredi 27 décembre 1944 »

Mook 1944 n°3 (Weyrich, 2019)

Actualité oblige, ce numéro de Mook 1944 revient avec bonheur sur la contre-offensive allemande des Ardennes après un n°1 consacré à la bévue allemande et plus particulièrement de la 130. Panzer-Lehr-Division qui fait rater la prise de Bastogne alors que la ville est peu défendue.

Il faut dire que sur les Ardennes comme sur bien d’autres combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, l’historiographie a fait beaucoup de progrès ces dernières années en s’extrayant peu à peu des historiques et des mémoires officiels par nature un peu biaisés, puis en les recoupant avec les archives d’origine, les témoignages écrits ou visuels (photos, films d’actualité) grâce à des chercheurs passionnés et des auteurs de grande qualité. Nous en avons encore un bel exemple ici.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°3 (Weyrich, 2019) »

Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019)

Très similaire sur la forme aux numéros réguliers de Mook 1944 (voir 1/2019 et 2/2019), ce hors-série est fondamental pour appréhender dans leur ensemble les ratés alliés après la bataille de Normandie. L’impossibilité de boucler à temps la poche de Falaise, l’échec de Market-Garden ou le coup de frein de Patton en Lorraine sont bien connus. Mais ces échecs ne sont pas les seuls et ne peuvent masquer les « autres » qui sont au moins tout aussi importants. Cela n’empêche de véritables succès tactiques, de longues chevauchées que seules les pannes d’essence arrêtent. Indispensable donc pour combler les trous historiographiques de la Libération.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019) »

1944, l’été sanglant : 30 villes normandes sous les bombes (Historia / Paris Normandie, 2019)

Historia Paris Normandie HS 002 1944 ete sanglant 30 villes normandes sous les bombes.pngPublié à l’occasion des célébrations du 75ème anniversaire du Débarquement allié, ce numéro spécial d’une centaine de pages revient sur l’une des polémiques qui entachent de façon récurrente la victoire alliée en Normandie, à savoir les pertes civiles et les destructions patrimoniales occasionnées en vue et au cours de l’opération Overlord.

Comme le souligne immédiatement une infographie dès la première page, ce sont vingt mille civils qui sont tués. Les trois-quart d’entre eux se trouvent au Havre, à Rouen et à Evreux. Pertes inutiles ? Lire la suite « 1944, l’été sanglant : 30 villes normandes sous les bombes (Historia / Paris Normandie, 2019) »

Mook 1944 n°01/2019 (Weyrich, 2019)

Voilà une belle initiative de Weyrich Edition sous la houlette de Hugues WENKIN. Tout d’abord, il faut saluer ce lancement de Mook 1944, une nouvelle revue de grande qualité sur la Seconde Guerre mondiale et dans un format quelque peu décalé… pour une revue. En effet, la format est hybride car il se présente plutôt comme un livre broché contenant plusieurs articles illustrés de photos et de cartes dans une mise en page dynamique. Le côté « recueil » n’est pas nouveau à proprement parlé dans le monde littéraire (voir par exemple Stratégique autrefois publiée par la Commission Française d’Histoire Militaire – CFHM – chez Economica). Ni le côté largement illustré avec une maquette moderne (voir la collection Maîtres de guerre chez Perrin). Mais le concept est ici poussé jusqu’au bout sous le vocable « Mook » combinaison des mots « Magazine » et « Book ».

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°01/2019 (Weyrich, 2019) »