Archive

Posts Tagged ‘Caen 1944’

La bataille de Caen (OREP, 2019)

10 septembre 2019 2 commentaires

Orep 2019 MAGDELAINE Yann La bataille de CaenCaen, 1944… Ville emblématique de la bataille de Normandie pour la souffrance des civils et des errements stratégiques des deux camps (voir par exemple 2e Guerre Mondiale hors-série n°42). Un nom flotte au-dessus des ruines : Bernard MONTGOMERY. Soixante-quinze après, les débats font toujours rages…

Conçu pour le grand public, ce livre réussit à faire une synthèse des enjeux et des événements qui entourent Caen, mais pas seulement… En effet, son auteur, Yann MAGDELAINE, prend position dans le débat et propose une lecture qui rétablit quelque peu Bernard MONTGOMERY dans ses choix. Lire la suite…

Publicités

Creully, juin 1944, un secret si bien gardé (Orep, 2019)

31 août 2019 1 commentaire

OREP 2019 de CANCHY Augustin Creully juin 44Voilà une très utile contribution à l’histoire de la bataille de Normandie. Non pas pour le récit de quelconques combats ou une énième parution sur le parcours de l’une des divisions déjà abondamment traitées.

Non, il s’agit de l’envers du décor. Celui du quartier général de Bernard MONTGOMERY dans les jours qui suivent le Débarquement. Il est situé dans le château de Creullet à Creully. A cette époque, c’est lui qui dirige l’ensemble des troupes alliées sur le sol normand. Son 21st Army Group regroupe à la fois les unités britanniques, américaines et des autres alliés qui débarquent en Normandie. Lire la suite…

39/45 Magazine n°356 (Heimdal, 2019)

30 juin 2019 1 commentaire

3945 Magazine 356Dans la continuité du numéro 355, 39/45 Magazine propose un nouveau numéro dédié au Débarquement et à la bataille de Normandie construit autour de quelques articles ciblés et complets.

Parmi les moments clefs des combats figurent en bonne place ceux pour Verrières le 11 juin 1944, ceux pour la Cote 112 et l’entrée des Canadiens dans les faubourgs Nord et Ouest de Caen. Dans les trois cas, les textes sont bien menés et fournissent un descriptif clair et précis du déroulement des opérations. Les Editions Heimdal peuvent en effet s’appuyer sur une équipe éditoriale reconnue et un fond iconographique important sur le sujet. Le rendu des profils couleurs « du siècle dernier » possède souvent plus de relief que ceux construits et dupliqués à grand renfort de numérisation, sauf à y judicieusement quelques accessoires comme le propose Thierry VALLET avec les branchages de camouflage.  Lire la suite…

Panzerdivision Hitlerjugend, volume 1.2 (Maranes, 2019)

23 juin 2019 1 commentaire

Maranes 2019 CAZENAVE Stephan Panzerdivision Hitlerjugend volume 1-2Après le volume 2 et le volume 1.1 de l’historique de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend de sa formation à la bataille de Normandie, voilà le volume 1.2. Avec un luxe infini de détails comme les précédents ouvrages, il couvre tous les combats sur le sol normand du 6 juin au 7 juillet 1944 des différents éléments de la division à l’exception de son régiment blindé traité dans le volume 2.

Au cours de ce premier mois de bataille, la division rallie le front en réaction au Débarquement allié. L’objectif premier est de contre-attaquer pour repousser l’invasion. Buron, Rots, Authie, Norrey-en-Bessin, Putot-en-Bessin, Brouay, Bretteville-l’Orgueilleuse, Le Mesnil-Patry, l’Abbaye d’Ardenne sont les localités qui ponctuent les premiers jours où les Allemands s’opposent frontalement aux Canadiens et en se salissant les mains de crimes de guerre. L’abnégation et le courage côtoient le pire pour en faire un mélange explosif et sulfureux. Faute de pouvoir atteindre la côte, la situation se cristallise ensuite autour de la défense de Caen. Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Boislonde, Rauray sont aussi des noms qui marquent l’histoire de ces combats. Lire la suite…

1944, l’été sanglant : 30 villes normandes sous les bombes (Historia / Paris Normandie, 2019)

Historia Paris Normandie HS 002 1944 ete sanglant 30 villes normandes sous les bombes.pngPublié à l’occasion des célébrations du 75ème anniversaire du Débarquement allié, ce numéro spécial d’une centaine de pages revient sur l’une des polémiques qui entachent de façon récurrente la victoire alliée en Normandie, à savoir les pertes civiles et les destructions patrimoniales occasionnées en vue et au cours de l’opération Overlord.

Comme le souligne immédiatement une infographie dès la première page, ce sont vingt mille civils qui sont tués. Les trois-quart d’entre eux se trouvent au Havre, à Rouen et à Evreux. Pertes inutiles ? Lire la suite…

Jour-J heure par heure (Orep, 2019)

6 mai 2019 2 commentaires

Très bonne initiative que cet ouvrage qui décrit heure par heure le Débarquement allié en Normandie. Il transcrit bien le tempo de cette opération donné par les assaillants aux assaillis. Il est vrai que les ouvrages généraux retiennent plutôt une approche thématique ou géographique où le lecteur perd progressivement la vue d’ensemble et la chronologie simultanée des faits.

L’auteur choisit de retenir quelques dates dans le mois qui précède pour donner une impression du temps qui s’accélère.

Le chronomètre se met à réellement défiler à partir de l’entrée du 4 juin 1944.

Mais l’approche chronologique à la façon d’un techno-thriller n’est pas tout puisque les heures et minutes qui défilent sont entrecoupées de résumés thématiques avec de courtes synthèses qui vont à l’essentiel. Idéal pour des novices.

Pour les plus affûtés, il propose une façon rapide de s’y retrouver dans les moments essentiels sans être perturbé par les différences entre heure allemande et heure alliée.

C’est donc un ouvrage pour tous : des débutants aux passionnés, tous trouveront une raison d’apprécier ce livre même si c’est forcément un résumé qui va à l’essentiel : un complément idéal (et illustré) au Dictionnaire du Débarquement et de la bataille de NormandieLire la suite…

Batailles n°85 (Ysec, 2019)

Et revoilà l’une des stars du 6 juin 1944 ! La 21. Panzer-Division est l’honneur de ce numéro de Batailles avec trois articles. Une fois encore ? En effet, la seule division blindée allemande stationnée à proximité des plages à l’Ouest et directement concernée par l’opération Overlord fait l’objet de plus littérature plus qu’abondante (par exemple, cf. Batailles n°2, 42 et 43, 39/45 Magazine n°1, Panzer Voran hors-série n°1)… Il est vrai que ses engins bricolés par la Baukommando Becker sur la base de blindés français exercent une attraction certaine. Son rôle aussi. Le 6 juin 1944, elle menace les parachutistes britanniques posés à l’Est de l’Orne. Face à Caen, elle lance une contre-attaque qui va jusqu’à la côte entre deux plages de débarquement. Faute de repousser les troupes aéroportées et débarquées, elle contribue néanmoins à bloquer le front devant Caen, ce qui pèse ensuite sur la bataille de Normandie jusqu’à ce que les Américains fassent sauter le front allemand avec l’opération Cobra. Lire la suite…