Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Caen 1944’

Panzerdivision Hitlerjugend, volume 1.2 (Maranes, 2019)

Maranes 2019 CAZENAVE Stephan Panzerdivision Hitlerjugend volume 1-2Après le volume 2 et le volume 1.1 de l’historique de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend de sa formation à la bataille de Normandie, voilà le volume 1.2. Avec un luxe infini de détails comme les précédents ouvrages, il couvre tous les combats sur le sol normand du 6 juin au 7 juillet 1944 des différents éléments de la division à l’exception de son régiment blindé traité dans le volume 2.

Au cours de ce premier mois de bataille, la division rallie le front en réaction au Débarquement allié. L’objectif premier est de contre-attaquer pour repousser l’invasion. Buron, Rots, Authie, Norrey-en-Bessin, Putot-en-Bessin, Brouay, Bretteville-l’Orgueilleuse, Le Mesnil-Patry, l’Abbaye d’Ardenne sont les localités qui ponctuent les premiers jours où les Allemands s’opposent frontalement aux Canadiens et en se salissant les mains de crimes de guerre. L’abnégation et le courage côtoient le pire pour en faire un mélange explosif et sulfureux. Faute de pouvoir atteindre la côte, la situation se cristallise ensuite autour de la défense de Caen. Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Boislonde, Rauray sont aussi des noms qui marquent l’histoire de ces combats. Lire la suite…

Publicités

1944, l’été sanglant : 30 villes normandes sous les bombes (Historia / Paris Normandie, 2019)

Historia Paris Normandie HS 002 1944 ete sanglant 30 villes normandes sous les bombes.pngPublié à l’occasion des célébrations du 75ème anniversaire du Débarquement allié, ce numéro spécial d’une centaine de pages revient sur l’une des polémiques qui entachent de façon récurrente la victoire alliée en Normandie, à savoir les pertes civiles et les destructions patrimoniales occasionnées en vue et au cours de l’opération Overlord.

Comme le souligne immédiatement une infographie dès la première page, ce sont vingt mille civils qui sont tués. Les trois-quart d’entre eux se trouvent au Havre, à Rouen et à Evreux. Pertes inutiles ? Lire la suite…

Jour-J heure par heure (Orep, 2019)

6 mai 2019 1 commentaire

Très bonne initiative que cet ouvrage qui décrit heure par heure le Débarquement allié en Normandie. Il transcrit bien le tempo de cette opération donné par les assaillants aux assaillis. Il est vrai que les ouvrages généraux retiennent plutôt une approche thématique ou géographique où le lecteur perd progressivement la vue d’ensemble et la chronologie simultanée des faits.

L’auteur choisit de retenir quelques dates dans le mois qui précède pour donner une impression du temps qui s’accélère.

Le chronomètre se met à réellement défiler à partir de l’entrée du 4 juin 1944.

Mais l’approche chronologique à la façon d’un techno-thriller n’est pas tout puisque les heures et minutes qui défilent sont entrecoupées de résumés thématiques avec de courtes synthèses qui vont à l’essentiel. Idéal pour des novices.

Pour les plus affûtés, il propose une façon rapide de s’y retrouver dans les moments essentiels sans être perturbé par les différences entre heure allemande et heure alliée.

C’est donc un ouvrage pour tous : des débutants aux passionnés, tous trouveront une raison d’apprécier ce livre même si c’est forcément un résumé qui va à l’essentiel : un complément idéal (et illustré) au Dictionnaire du Débarquement et de la bataille de NormandieLire la suite…

Batailles n°85 (Ysec, 2019)

Et revoilà l’une des stars du 6 juin 1944 ! La 21. Panzer-Division est l’honneur de ce numéro de Batailles avec trois articles. Une fois encore ? En effet, la seule division blindée allemande stationnée à proximité des plages à l’Ouest et directement concernée par l’opération Overlord fait l’objet de plus littérature plus qu’abondante (par exemple, cf. Batailles n°2, 42 et 43, 39/45 Magazine n°1, Panzer Voran hors-série n°1)… Il est vrai que ses engins bricolés par la Baukommando Becker sur la base de blindés français exercent une attraction certaine. Son rôle aussi. Le 6 juin 1944, elle menace les parachutistes britanniques posés à l’Est de l’Orne. Face à Caen, elle lance une contre-attaque qui va jusqu’à la côte entre deux plages de débarquement. Faute de repousser les troupes aéroportées et débarquées, elle contribue néanmoins à bloquer le front devant Caen, ce qui pèse ensuite sur la bataille de Normandie jusqu’à ce que les Américains fassent sauter le front allemand avec l’opération Cobra. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°30 (Heimdal, 2019)

31 mars 2019 1 commentaire

Si avec les années, les vétérans disparaissent et ne sont plus présents en Normandie comme ils l’étaient jusque dans les années 1980 / 199, les souvenirs et les témoignages qu’ils laissent sont essentiels à la bonne compréhension des événements. Alors que se profilent les célébrations du 75ème anniversaire du Débarquement, de la bataille de Normandie et plus généralement de la Libération de la France, ce numéro de Normandie 1944 Magazine raconte une partie de cette aventure avec les vétérans et souligne leur apport dans l’écriture de l’Histoire.

Ainsi, Georges BERNAGE se souvient plus particulièrement de sa rencontre avec Herbert FÜRBRINGER qui cherche alors un éditeur pour son historique de la 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen. Lire la suite…

Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005)

Ecrit par Ludovic FORTIN, qui est l’auteur de nombreux articles sur le sujet dans les magazines spécialisés comme Batailles & Blindés ou Batailles) – voir aussi Opération Totalize et Tractable -, ce livre est un ouvrage indispensable pour tout amateur de l’arme blindée britannique et de la bataille de Normandie. La diversité des unités et le bestiaire des engins n’ont rien à envier à leurs adversaires germaniques. Et pourtant, la littérature sur le sujet est mince, qui plus est en Français. Le détail apporté ici aux informations et leur diversité valent bien des ouvrages concernant les Panzer engagés en Normandie. Lire la suite…

L’odyssée d’une division hippomobile allemande, la 272. Infanterie-Division, tome I, l’Enfer au sud de Caen (La Poche de Falaise – Chambois, 2016)

13 mars 2019 1 commentaire

La littérature consacrée à la bataille de Normandie de l’été 1944 fait généralement la part (très) belle aux divisions blindées allemandes. A croire parfois, que principalement celles-ci tenaient la ligne de front face aux Alliés. S’il est vrai qu’elles jouent un rôle important dans le verrouillage de Caen et l’arrêt des tentatives successives britanniques de crever le front germanique, les divisions d’infanterie sont bien plus nombreuses. Leur rôle reste cependant bien peu connu et les ouvrages consacrés à leur parcours durant la bataille bien moins nombreux. Il faut dire que l’iconographie est plus rare. Cela n’empêche pas quelques auteurs passionnés de se plonger dans les archives (cf. par exemple la 42 jours) et de livrer des études relativement confidentielles, mais indispensables pour appréhender l’ensemble des combats. Lire la suite…