Mook 1944 n°5 (Weyrich, 2020)

Un numéro à ne rater sous aucun prétexte pour tous les amateurs de la bataille des Ardennes ! En effet, l’historiographie classique de cet affrontement se concentre traditionnellement sur les dix premiers jours des combats en oubliant que le front ne revient à sa position initiale que fin janvier 1945.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°5 (Weyrich, 2020) »

Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014)

C’est une approche originale et vivante du Débarquement et de la bataille de Normandie que propose ce livre destiné au grand public. En effet, il combine fort astucieusement les divisions engagées (mais pas seulement) par les deux camps et le récit chronologique, le tout bien illustré de reproductions d’objets et d’uniformes d’époque positionnés sur mannequins fixes tels qu’on peut les admirer dans les musées, à défaut de pouvoir pénétrer dans les collections privées. Une façon de lier les hommes aux événements à la fois par leurs unités mais aussi par le tenu. Très bien vu.

Publicités
Lire la suite « Les divisions du Débarquement (Ouest-France, 2014) »

Ardennes 1944/1945 – samedi 30 décembre 1944

30 décembre 1944, après un peu d’accalmie, c’est le clash autour de Bastogne. D’un côté, les Allemands lancent leur assaut en tenaille qui vise à encercler de nouveau la ville en coupant le corridor établi par la 4th US Armored Division le 26 décembre 1944. A l’ouest, la Führer-Begleit-Brigade et la 3. Panzergrenadier-Division se heurtent de plein fouet à la 11th US Armored Division et ne parvient à aucun résultat concret (voir Les grenadiers du Führer, la Führer-Begleit-Brigade au combat, Ardennes, décembre 1944, in 39/45 Magazine n°295). Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – samedi 30 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – lundi 25 décembre 1944

Malgré l’arrivée de renforts américains, la 2. SS-Panzer-Division et la 116. Panzer-Division ont réussi à progresser au nord de l’Ourthe. Manhay est tombé, la route entre Hotton et Marche-en-Famenne est coupée. A Bastogne, la 26. Volksgrenadier-Division reçoit des renforts et les efforts de la 3rd US Army pour briser l’encerclement sont pour le moment des échecs. Alors que la situation était bloquée, les Allemands peuvent de nouveau espérer quelques succès. Mais le beau temps règne au-dessus du champ de bataille laissant à l’aviation alliée toute latitude pour intervenir pour ravitailler les unités encerclées, couper les lignes de communication allemandes et appuyer les troupes alliées engagées au sol. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – lundi 25 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – dimanche 24 décembre 1944

Sur le front de la 6. SS-Panzer-Armee, l’aventure est terminée pour la Kampfgruppe Peiper dont les hommes valides se replient à pied dans la nuit de Noël en repassant la Salm. Tout le matériel blindé est abandonné. Tout un symbole. De son côté, la 2. SS-Panzer-Division progresse après la Baraque de Fraiture et s’empare de Manhay. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – dimanche 24 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – samedi 23 décembre 1944

Sur les Hautes Fagnes, la situation est définitivement figée. Plus aucune action n’est entreprise par les Allemands contre Bütgenbach ou Malmedy. Cette localité est malheureusement bombardée par erreur par l’aviation alliée bien qu’elle soit aux mains des Américains.  La Kampfgruppe Peiper est encerclée à La Gleize et n’a plus une goutte d’essence : l’ordre de repli est donné, mais seuls les hommes valides peuvent espérer percer vers les lignes allemandes. Après avoir effectué un crochet par la zone de la 5. Panzeer-Armee, la 2. SS-Panzer-Division relève la 560. Volksgrenadier-Division et prend d’assaut Barraque Fraiture. Dans le même temps, les unités américaines qui tenaient le saillant de Saint-Vith, notamment la 7th US Armored Division, s’échappe par Vielsalm avant de faire sauter le pont. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – samedi 23 décembre 1944 »

Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015)

L’histoire militaire ne peut se résumer aux seuls combats et ne peut faire fi ni de l’avant, ni de l’après. Ce numéro de Normandie 1944 Magazine illustre parfaitement l’étendue du spectre éditorial que doit proposer aux lecteurs les revues spécialisées.

La Seconde Guerre mondiale a vu beaucoup d’innovations technologiques et doctrinales. Mais le progrès ne s’est pas limité en ces seuls domaines. En témoigne l’article sur l’enjeu de la logistique permettant aux services des santé alliés de transfuser les blessés. La médecine de guerre se modernise, se complexifie. Elle prend une importance de plus en plus importante dans les armées occidentales. La Seconde Guerre mondiale annonce ainsi les conflits contemporains où une attention de plus en plus grande est portée en amont à la préparation physique et psychologique des militaires en complément des seuls rudiments purement militaires ainsi que la médecine de guerre cherchant de plus en plus à sauver et à réparer. La logique du zéro mort dans ses propres rangs est encore loin, mais la volonté de limiter les pertes définitives est déjà présente chez les Alliés.

Inaugurant une série de trois articles sur la destinée des matériels laissés sur le champ de bataille (cf. Normandie 1944 Magazine n°15 et Normandie 1944 Magazine n°16), ce numéro s’intéresse plus particulièrement au dépôt établi à Saint-Lambert-sur-Dives après les combats. Regroupant nombre d’épaves entassées dans la poche de Falaise-Trun-Chambois quand la 7. Armee s’échappe des pinces alliées, il contient un véritable bestiaires des matériels roulants, blindés et d’artillerie allemands engagées à l’époque. A noter une très belle carte des engins entassés surimprimée sur une vue aérienne, le tout sur deux pages. Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015) »

Ligne de Front hors-série n°32 (Caraktère, 2017)

Ligne de Front HS 032Dans son numéro hors-série n°32, le magazine Ligne de Front des Editions Caraktère entreprend de présenter une à une les unités terrestres de la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale.

En fait, ce sont trois grandes familles qui sont présentées. La première est celle des unités issues de la formation de prestige qui devient le Regiment General Göring. Ce régiment suit une progression identique à celle de la Leibstandarte au sein de la Waffen-SS : régiment, puis division, divisions blindée et enfin corps d’armée. Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°32 (Caraktère, 2017) »

Dictionnaire historique – La Luftwaffe, la Waffen-SS (Heimdal, 1998)

Prolongement du Dictionnaire historique des grandes unités de l’armée de terre allemande durant la Seconde Guerre mondiale, ce volume aborde les unités de l’armée de l’air du III. Reich (Luftwaffe) ainsi que celles de la branche armée de la SS, la Waffen-SS.

Concernant la Luftwaffe, les unités volantes comme les unités terrestres sont présentées avec un bref historique de leur origine et leurs engagements ainsi que leurs commandants et leurs principales composantes.

Lire la suite « Dictionnaire historique – La Luftwaffe, la Waffen-SS (Heimdal, 1998) »

First US Army (Heimdal, 2004)

Heimdal 2004 BERNAGE Georges First US Army

Les deux atouts de cet album sont l’iconographie particulièrement fournie et le résumé chronologique des principaux événements.

Mais, ce sont bien les seuls ! Certes la qualité est au rendez-vous, mais l’amateur éclairé restera sur sa faim, les pages de texte étant réduites à deux ou trois par chapitre… Ne cherchez pas une analyse, une mise en valeur des événements, une avancée dans la recherche historique… Lire la suite « First US Army (Heimdal, 2004) »