Archive

Posts Tagged ‘schwere SS-Panzer-Abteilung 101’

Les Panzers en Normandie (Heimdal, 1978)

3 février 2018 1 commentaire

Ce livre est la bible de toute une génération de passionnés de la Seconde Guerre mondiale, de la bataille de Normandie et des chars allemands. Après la présentation de la composition type 1944 du régiment blindé allemand de 1944 (mais il y a loin entre la théorie et la réalité), cet ouvrage présente un résumé succinct des différents matériels engagés (Panzer IV, Panzer V Panther, Panzer VI Ausf. E Tiger, Panzer VI Ausf. B Königstiger (mais aussi Panzer III, Panzer 35S(f), Panzer 35R(f), Panzer 39H(f), Borgward B-IV), les canons d’assaut (StuG III Ausf. G), les engins de défense antiaérienne (SdKfz 10/5, SdKfz 7/1, Flakpanzer 38(t), Flakpanzer IV Möbelwagen, Flakpanzer IV Wirbelwind, Flakpanzer IV Ostwind), les engins  de dépannage (Bergepanzer III, Bergepanzer V Bergepanther, SdKfz 9/1) et le SdKfz 251. Suit ensuite une partie intéressante sur les tankistes et leurs uniformes avec quelques belles planches d’uniformes.

La moitié des pages est consacrée à la description de chacune des unité de chars (régiments ou bataillons) lancées dans la bataille face aux Alliés. Lire la suite…

Publicités

39/45 Magazine n°347 (Heimdal, 2018)

Les amateurs de la Seconde Guerre mondiale, et plus particulièrement du conflit en Europe avec en son centre l’Allemagne, seront particulièrement comblés par ce numéro de 39/45 Magazine proposé par les Editions Heimdal qui n’oublie pas non plus le Pacifique et les Harley-Davidson des soldats américains. Bref, un sommaire riche et un contenu de grande qualité…

Il est coutume de considérer que les Alliés ont été totalement pris par surprise par l’offensive allemande dans les Ardennes le 16 décembre 1944 et que leurs services de renseignements avaient failli dans leur mission. Pourtant, grâce aux interceptions réalisées par ULTRA, ils sont capables de lire à livre ouvert dans les communications des forces armées du III. Reich. A croire que le secret aurait été particulièrement bien tenu et que les Allemands n’auraient aucunement transmis d’ordres ou de consignes via leur système de transmission codé ENIGMA que les Alliés décryptent. Or, il n’en est rien, comme le prouve l’excellent article de Hugues WENKIN concernant l’échec du renseignement allié qui rétablit quelques vérités. Tout d’abord, si les Allemands ont tout particulièrement soigné le secret de leurs préparatifs, ils ont bien utilisé leurs habituels systèmes de transmissions. Mais des raisons techniques expliquent que tous les messages n’ont pas été captés. La somme des interceptions est également telle qu’il est difficile de trier entre l’important et le bruit de fond – un problème qui existe toujours dans le domaine des interceptions électroniques qui font l’objet de tris automatiques avant d’être examinés par des cerveaux humains. Ensuite, les interprétations des élément captés sont défaillantes. Par ailleurs, toutes les sources habituelles de renseignement sont aveugles, même les plus rudimentaires (interrogatoires des prisonniers, reconnaissances aériennes). En cette fin d’année 1944, l’échec allié de voir clair dans le jeu adverse et l’exploit allemand de reconstituer une force de manœuvre en toute confidentialité sont les deux faces d’un même acte qui se conclura par un réveil douloureux au petit matin du 16 décembre. Lire la suite…

Batailles n°47 (Histoire & Collections, 2011)

23 janvier 2016 Laisser un commentaire

Batailles 047

A l’exception d’un seul et du circuit, tous les articles de ce numéros sont consacrés à la bataille de Normandie. Deux d’entre eux font l’inventaire d’unités allemandes engagées dans la bataille, à savoir les unités parachutistes et les unités « inconnues » non endivisionnées mais qui sont néanmoins intervenues. Les textes sont très inspirés de l’ouvrage de Niklas ZETTERLING « Normandy 1944 German Military Organization, Combat Power and Organizational Effectiveness » qui donne effectivement un inventaire complet des troupes allemandes engagées lors des combats de l’été 1944 avec une foule de détails sur l’état réel de leurs forces. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine hors-série n°11 (Heimdal, 2015)

6 janvier 2016 3 commentaires

Normandie 1944 HS 011

Quelques mythes ponctuent le Débarquement et les combats en Normandie durant l’été 1944. La bataille de Villers-Bocage en est l’un deux. Tout d’abord, elle reste attachée à un autre mythe, humain celui-là, en la personne de Michael WITTMANN, l’as des as allemands en ce qui concerne les chefs de chars. Sa monture est un Panzer VI Ausf. E « Tiger », le célèbre char lourd de l’arme blindée allemande. Le fait qu’il soit membre de la Waffen-SS favorise également cela entre la propagande de l’époque qui ne ménage pas ses efforts pour mettre en avant un « enfant » du régime et une certaine fascination, tant chez les Alliés (qui ont étonnement fortement contribué à idéaliser certains de leurs adversaires, comme par exemple Erwin ROMMEL ou Erich von MANSTEIN) que chez les passionnés du conflit, pour cette « élite » au service d’un régime et d’une idéologie pour le moins destinés à l’enfer mais qui a su faire preuve d’un réel sens du sacrifice sur les champs de bataille. Le fait qu’il soit ensuite mort au combat, dans des circonstance qui ont été longtemps obscures et dignes d’un récit mythologique, lui évite tout procès dans une éventuelle implication dans des crimes de guerre. Bref un héro tout à fait « vendable » et « recyclable » même après-guerre.
Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine hors-série n°10 (Heimdal, 2015)

2 juin 2015 3 commentaires

Normandie_1944_HS_010

Voici la première moitié d’un livre relié des Editions Heimdal publié sous forme de numéro hors-série de Normandie 1944 Magazine. Avec la seconde moitié, il propose une vision renouvelée de cette célèbre bataille au cœur des combats en Normandie en juin 1944.

Les premiers chapitres présentent le contexte et la situation générale en insistant sur les plans alliés pour sortir de la stabilisation du front devant Caen et donner de l’air à la tête de pont issue du Débarquement du 6 juin et sur l’arrivée des renforts allemands (voir aussi l’ouvrage chez le même éditeur sur les « Panzer face au Débarquement« ). Au centre du front allemand, s’est créé un trou au sud de Bayeux entre les secteurs américains et britanniques alors que les deux extrémités de la tête de pont sont plus solidement tenues. Avec l’opération Perch, les Britanniques essayent de saisir cette opportunité. Mais ils ne mesurent pas assez qu’ils vont devoir faire face aux renforts adverses qui arrivent et convergent vers ce point faible du front allemand. Menées par des chefs aguerris et dotées de matériels de qualité, ces unités font preuve d’audace, de réactivité et de flexibilité.

Heimdal_2015_DEPRUN_Frederic_JOUAULT_Yann_Villers_BocageUne bonne partie de ce numéro est consacrée à la charge de Michael WITTMANN contre la colonne britannique qui s’étale sur la route à la sortie de Villers-Bocage. Le texte, les photos et la superposition de photos prises d’avion et des dessins représentant les matériels détruits permettent aux lecteurs de mesurer le carnage qui s’est ainsi déroulé et l’exploit tactique réalisé.

Les profils couleurs sont également de toute beauté.

Sommaire :

  • Prélude à la bataille
  • La s. SS-Panzer-Abteilung 101
  • L’arrivée des Tiger près de Villers-Bocage
  • L’entrée dans Villers-Bocage

 

 

Dictionnaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie (Ouest-France, 2011)

29 mars 2011 1 commentaire

Edité par Ouest-France sous la direction de Claude QUETEL, ce Dictionnaire du Débarquemet (et de la bataille de Normandie) est un ouvrage très pratique qui convient tant à l’amateur qu’au spécialiste.

En 736 pages, cette petite bible contient plus de 1400 notices (noms de villes, de personnes, de lieux, d’opérations, d’unités, de matériels, de pays, de conférences, etc.).

Les textes sont accompagnés quand il le faut de cartes simples et lisibles, voire des tableaux de synthèse.

Cette entreprise est une vraie réussite qu’il faut avoir dans sa bibliothèque !

=> Acheter le livre


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Catégories :Livres, Recension Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,