Publicités

Être soldat de Hitler (Perrin, 2019)

16 juin 2019 2 commentaires

Perrin 2019 RONDEAU Benoit Etre soldat de HitlerL’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale est assurément l’un des sujets les plus exposés dans les publications relatives à cette époque. Pour le meilleur et pour le pire, en passant par pléthore d’écrits sans aucun intérêt historique.

Pourtant, cet opus de Benoît RONDEAU réussit à être différent. Il faut dire qu’il bénéficie des qualités de synthèse de l’auteur et de sa connaissance approfondie de certains théâtre d’opérations. Puiser dans les témoignages de vétérans (que ce soit par leurs lettres de l’époque ou leurs écrits rédigés d’après-guerre) permet de capturer quelques « flashs de vie » du quotidien de ces hommes, à la caserne comme au front, sans pour autant adopter leur point de vue souvent à prendre avec précaution. L’armée, c’est bien entendu le front, mais aussi l’arrière : avant de combattre, il faut recruter, entraîner, armer et soutenir. Lire la suite…

Publicités

Carentan, Linking Omaha Beach – Utah Beach, Part 1: Loading for the First Divisional Fight (Les Editions du Centre Historique des Parachutistes du Jour-J, 2014)

D-Day Publishing 2014 Carentan Linking Omaha Beach - Utah Beach part 1Ce premier volume d’une série de cinq est entièrement focalisé sur les photos prisent au moment de  l’embarquement des parachutistes de la 101st US Airborne Division en Angleterre pour être largués quelques heures plus tard au-dessus du Cotentin en arrière d’Utah Beach. Mais il est bien davantage qu’une simple succession de photos d’époque. Même si le texte est réduit aux seules légendes, celles-ci sont particulièrement bien détaillées et fournissent une multitude de détails. L’identification des hommes qui apparaissent sur les clichés est soignée et le lecteur ne peut être qu’ému de découvrir leurs destinées. Très émouvant, un vrai hommage à ces combattants – les noms cités sont d’ailleurs repris dans l’index. Les photos les plus connues prennent ainsi une nouvelle dimension. Lire la suite…

Mook 1944 n°02/2019 (Weyrich, 2019)

Mook 1944 2019 02.jpgLe 75ème anniversaire du Débarquement et plus globalement de la Libération sera-t-il marqué par les Editions Weyrich ? Le quarantième anniversaire a vu éclore 39/45 Magazine, dix ans après la naissance de sa maison d’éditions (Heimdal). Le soixantième est marqué par le lancement du magazine Batailles par Yves BUFFETAUT chez Histoire & Collections (ensuite chez Ysec). A chaque grand anniversaire commémoratif correspond l’éclosion d’un concept de publication. Lire la suite…

Mortain 1944, Hitler’s Normandy Panzer offensive (Osprey, 2019)

Osprey 2019 ZALOGA Steven Campaign 335 Mortain 1944Pas facile de donner une vision claire de l’ensemble de la contre-attaque allemande contre Mortain. Les combats sont brefs, segmentés et l’Histoire ne retient que quelques faits d’armes qui ne peuvent pourtant résumer à eux-seuls cette bataille.

Ecrit par Steven J. ZALOGA qui possède un art consommé de la synthèse, ce livre y parvient pourtant totalement, limpidement. Il faut bien entendu maîtriser un minimum d’anglais, mais la narration reste très accessible y compris pour ceux qui ne sont pas parfaitement bilingues. L’opération Lüttich, qui vise à reprendre Avranches et à rétablir ainsi la continuité du front percé avec l’opération Cobra, est parfaitement exposée : enjeux, préparation, déroulement et dénouement. Lire la suite…

Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 1, du 26 juillet au 5 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019)

Editions Poche Falaise Chambois 2019 LODIEU Didier Le sacrifice des Fallschirmjager tome 1Divisée en deux tomes, l’étude de Didier LODIEU sur l’engagement du II. Fallschirm-Korps dans la seconde moitié de la bataille de Normandie est particulièrement intéressante car elle couvre des combats rarement explorés dans le détail et pourtant majeurs pour comprendre le déroulement des dernières semaines de la bataille de Normandie après la percée américaine.

Ce livre début donc par les ultimes prémices de l’opération Cobra qui se déclenche et pulvérise les lignes du LXXXIV. Armee-Korps positionné juste à gauche du corps d’armée parachutiste. En deux jours, la situation militaire en Normandie change radicalement. La percée américaine brise le front allemand et rend possible une guerre de mouvement et non plus uniquement de positions. Lire la suite…

AceS n°11 (Heimdal, 2019)

AceS 011Même AceS ne pouvait pas passer à côté des célébrations du 75ème Anniversaire du débarquement allié en Normandie ! Alors ce n’est pas ici un as qui est mis en avant mais la descente aux enfers de la Zerstörgeschwader (ZG) 1 dans le ciel normand. De quoi tordre le coup à quelques légendes tenaces et à quelques interprétations un peu hâtives… Tout d’abord, non, la Luftwaffe n’est pas inactive au-dessus des plages de débarquement (cf. le livre de Jean-Bernard FRAPPE, La Luftwaffe face au Débarquement) et ce ne sont pas les deux uniques avions allemands mis en vedette dans le Jour le plus long qui sont les seuls à prendre l’air pour s’opposer à l’armada alliée. S’il peut paraître facile de dire plusieurs décennies après que la supériorité aérienne alliée (cf. 2e Guerre Mondiale thématique n°45) représente une débauche de moyens superflus, elle se justifie cependant pourtant bien. Quelques appareils bien placés et capables d’ajuster leurs tirs sans être menacés sur de telles concentrations de troupes peuvent provoquer des ravages. Dans les airs comme sur mer, la cloche de protection alliée reste hermétique. Maintenir son intégrité n’a pas de prix et vaut tous les moyens possibles, l’échec du Débarquement étant proscrit et les risques non nuls (loin d’un hypothétique complot pour la paix qui offrirait la victoire sur plateau aux Alliés – cf. 39/45 Magazine n°355 et Normandie 1944 Magazine n°31). Lire la suite…

Batailles hors-série n°7 (Ysec, 2019)

Batailles HS 007Le 75ème anniversaire du Débarquement offre la possibilité aux éditeurs et auteurs de proposer un certain nombre de parutions faciles à concevoir et de recycler d’anciens textes ou illustrations en espérant surfer rentablement sur l’actualité commémorative. Ce numéro hors-série du magazine Batailles en fait partie : pas de recherche particulière (les textes sont succincts – quatre pages très généralistes) et mise en forme « à la chaîne ».

En effet, le but n’est pas de proposer une étude comparative des chars et matériel de la bataille de Normandie, mais de livrer un recueil de profils couleurs qui s’enchaînent page après page. Si la majorité d’entre eux sont bien connus, d’autres méritent le détour comme quelques engins spécialisés. Certains choix peuvent paraître étonnants : quelques avions sont présents, mais uniquement des appareils de transport ou des planeurs. Point de chasseurs ou de bombardiers. Le lien est probablement fait avec le fait de déposer des troupes au sol. Mais dans ce cas, quelques péniches de débarquement auraient été bienvenues dans ce cas. Lire la suite…