schwere Panzer-Abteilung 503

Bibliographie :

Georges BERNAGE, Sherman contre Tiger II, le lieutenant Gorman a-t-il menti ?, in Normandie 1944 Magazine14 (Heimdal, 2015) : article de six pages analysant l’épisode les faits qui aboutissent à un Panzer VI Ausf. B Königstiger de la schwere Panzer-Abteilung 503 et un M4 Sherman de la 11th Armoured Division à s’encastrer l’un dans l’autre au moment de l’opération Goodwood – photos.

Georges BERNAGE, Les Panzers dans la bataille de Normandie, 5 juin – 20 juillet 1944 (Heimdal, 1999) : livre de cent soixante-dix pages sur les unités blindées allemandes engagées en Normandie face aux Alliés jusqu’à l’opération Goodwood (21. Panzer-Division, Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100, 12. SS-Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, schwere SS-Panzer-Abteilung 101, 2. Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, 2. SS-Panzer-Division, 1. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, SS-Panzer-Abteilung 102schwere Panzer-Abteilung 503, 4./Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301) incluant les combats du 6 juin 1944 (contre-attaque sur Luc-sur-Mer et La Fière, Kampfgruppe von Luck face aux aéroportés britanniques), les combats autour de Caen de la 12. SS-Panzer-Division (Authie, Buron, Rots, Bretteville-l’Orgueilleuse, Norrey-en-Bessin, Mesnil-Patry, Putot-en-Bessin, Carpiquet, opération Charnwood) la bataille de Tilly-sur-Seulles avec la contre-attaque de la 130. Panzer-Lehr-Division sur Ellon pour chercher à reprendre Bayeux, l’arrêt infligé aux Britanniques à Villers-Bocage lors de l’opération Perch, les combats pour Lingèvres, Evrecy et Hottot), la bataille de l’Odon (opération Martlet, opération Epsom, Tessel, Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Gavrus, Rauray, Cote 112), dans le bocage à Sainteny et à Saint-Jean-de-Daye, pour terminer sur les combats défensifs face à l’opération Goodwood – Photos, profils couleurs, dessins couleurs, cartes.

Stéphane JACQUET, opération Matador, 7 août 1944, objectif Le Plessis-Grimoult, in Normandie 1944 Magazine n°5 (Heimdal, 2012) : article de seize pages sur l’Opération Matador pour Le Plessis-Grimoult au sud du Mont-Pinçon où la 43rd (Wessex) Infantry Division s’oppose à la 276. Infanterie-Division que vient de renforcer la schwere Panzer-Abteilung 503 avec quelques Panzer VI Ausf. B Königstiger dont l’un est détruit – Photos, profils couleurs.

Eric LEFEVRE, s.Pz.Abt. 503, in Les Panzers en Normandie (Heimdal, 1978) : chapitre de cinq pages sur l’engagement de la schwere Panzer-Abteilung 503 dans la bataille de Normandie, qui est alors la seule unité allemande à aligner une compagnie de Panzer VI Ausf. B Königstiger sur ce front, comprenant le récit des combats défensifs face à l’opération Goodwood – Photos, ordre de bataille.

Jean RESTAYN, Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999) : album de près de cent-cinquante pages très largement illustrées de photos d’archive et de profils couleurs (les notices historiques sont très brèves) sur l’engagement des différentes unités dotées de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale à l’Est (schwere Panzer-Abteilung 424, schwere Panzer-Abteilung 501, schwere Panzer-Abteilung 502,  schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 505, schwere Panzer-Abteilung 506, schwere Panzer-Abteilung 507, schwere Panzer-Abteilung 509, schwere Panzer-Abteilung 510, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler puis schwere SS-Panzer-Abteilung 101/501, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Das Reich puis schwere SS-Panzer-Abteilung 102/502, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Totenkopf puis schwere SS-Panzer-Abteilung 103/503, compagnie lourde de la Panzergrenadier-Division Groβdeutschland) – Photos, cartes, profils couleurs.

Bruno RENOULT, Tigers à Mantes (1ère partie), l’engagement de la 3./schwere Panzer-Abteilung 503 au nord-ouest de Paris (20-30 août 1944), in 39/45 Magazine n°313 (Heimdal, 2013) : article d’onze pages sur l’engagement d’éléments de la schwere Panzer-Abteilung 503 et de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 avec leurs Panzer VI Ausf. B Königstiger en appui de la 18. Luftwaffen-Feld-Division contre la tête de pont américaine de Mantes-Gassicourt tenue par la 79th US Infantry Division (transfert via Paris, contre-attaque du 23 août 1944, la défense américaine, l’odyssée de Richard von ROSEN, les ordres du I. SS-Panzer-Korps le 25 août 1944 pour contre-attaquer avec le support de la 49. Infanterie-Division) – Photos, cartes.

Richard von ROSEN, Avec nos Tiger !, in 39/45 Magazine hors-série Historica n°97 (Heimdal, 2019) : numéro de cent soixante pages faisant suite au n°96 et relatant le parcours de Richard von ROSEN après sa transformation sur Panzer VI Ausf. E Tiger pour la schwere Panzer-Abteilung 502 qui est finalement envoyé avec sa compagnie dans le sud de l’URSS (en raison de la contre-offensive soviétique sur le Don et à Stalingrad qui menace tout le front allemand) et absorbé par la schwere Panzer-Abteilung 503 pour combattre dans la région de Kharkiv puis à Koursk lors de l’opération Zitadelle, en Normandie en juillet 1944 face à l’opération Goodwood notamment, avant d’être transformé sur Panzer VI Ausf. B Königstiger à Mailly-le-Camp puis être envoyé en Hongrie à l’automne 1944 – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Laurent TIRONE, La bataille de Koursk, les Tiger à la pointe de la Panzerwaffe, in Trucks & Tanks Magazine n°18 (Caraktère, 2010) : article de seize pages sur l’engagement du Panzer VI Ausf. E Tiger à Koursk avec des illustrations de ses actions au sein des schwere Panzer-Abteilung 503, Panzergrenadier-Division Großdeutschland, SS-Panzergrenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler, SS-Panzergrenadier-Division Das Reich, SS-Panzergrenadier-Division Totenkopf, mettant en avant la puissance et l’efficacité du char allemand mais son nombre insuffisant face aux divisions blindées soviétiques – Photos, profils couleurs.

Publicités