Archive

Posts Tagged ‘4th US Infantry Division’

Utah Beach, mardi 6 juin 1944 (OREP, 2019)

18 septembre 2019 Laisser un commentaire

Orep 2019 PRIME Christophe Utah Beach2019, année Utah Beach ? Décidément, la seconde plage américaine du Débarquement est en haut de l’affiche en cette année de 75ème anniversaire du 6 juin 1944. Après un numéro du Mook 1944 consacré à l’importance stratégique de cette zone d’assaut, voilà une nouvelle publication mettant en avant son rôle clef dans la réussite de l’opération Overlord.

Il faut dire que le sacrifice consenti à Omaha Beach a quelque peu occulté ce qui se passait plus à l’Ouest de l’autre côté de la baie de Veys, mis à part le rôle des parachutistes américains. Lire la suite…

Publicités

Montebourg se souvient, 6 juin – 19 juin 1944 (Association historique de Montebourg, 1994)

29 avril 2019 1 commentaire

La très grande majorité des livres et articles sur le Débarquement et la bataille de Normandie concerne les opérations et les unités militaires des différents belligérants. Pourtant, le champ de bataille n’est pas un espace vide déserté de tout être vivant qui ne serait pas un combattant. Les civils sont partout et directement exposés.

Edité à l’occasion du 50ème anniversaire des combats, ce livre expose de nombreux témoignages de civils de Montebourg et de ses environs. Après avoir exposé quelques caractéristiques de la vie sous l’Occupation allemande. Les combats de juin 1940 passent vite et seule la défaite est douloureuse. Les occupants prennent leurs quartiers. Viennent les premières contraintes, les restrictions, les réquisitions, les arrestations, les pelotons d’exécution…

Une menace plus importante se concrétise progressivement : les bombardements, les premiers dégâts et les premiers morts. Ce n’est qu’un début. C’est malheureusement le prix à payer pour recouvrer sa liberté. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°29 (Heimdal, 2018)

14 novembre 2018 1 commentaire

Les armées alliées sont particulièrement à l’honneur de ce numéro de Normandie 1944 Magazine avec des sujets inédits, des enquêtes historiques et même un « making of » d’un livre. Bref, un vrai régal…

Illustré de très belles pièces de collection et réalisée à partir de l’observation détaillée de photos d’époque, un premier article présente l’Invasion West utilisée notamment par les troupes américaines lors de l’assaut du 6 juin 1944. Mal conçus, ou plutôt mal utilisés, ces gilets fourre-tout entraînent la perte de nombreux soldats qui coulent sous le poids de leur équipement et qui ne peuvent s’en dépêtrer dès lors qu’ils n’ont pas pied. Il n’empêche que les hommes de la 4th US Infantry Division continuent à les utiliser lors des combats en Normandie en les raccourcissant pour à la fois les alléger et conserver l’atout de leur nombreuses poches de rangement. Un bel exemple d’adaptation aux réalités de la guerre mais aussi de pratique non officielle mais collectivement appliquée. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°27 (Heimdal, 2018)

10 mai 2018 2 commentaires

C’est encore un excellent numéro qui est proposé ici !

Les articles sur l’échec de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler devant Saint-Barthélémy le 7 août 1944 (suite de la première partie parue dans le numéro 25) et le parcours de l’une des compagnies de réparation de la 130. Panzer-Lehr-Division apportent un éclairage essentiel à la compréhension des difficultés auxquelles sont confrontées les Allemands. Les textes sont le fruit d’un travail de recherche et d’analyse particulièrement soigné. L’iconographie est de très grande qualité.

Suite au numéro 26, un article revient sur le bombardement par les Alliés de l’état-major de la Panzergruppe West à La Caine le 10 juin 1944 qui désorganise totalement les efforts allemands de coordonner une contre-attaque destinée à scinder la tête de pont anglo-américaine en deux pour mieux la repousser. C’est une action de décapitation très moderne dans son approche qui a ici une véritable portée opérationnelle. Lire la suite…

Une garnison en Normandie, la batterie allemande d’Azeville (OREP, 2014)

27 janvier 2018 1 commentaire

D’un format agréable à compulser et illustrer de photos d’archive ainsi que de magnifiques clichés en couleurs contemporains à sa parution présentant les motifs de camouflage des installations, ce livre présente un résumé très pédagogique de la batterie allemande d’Azeville. Édifiée dans le cadre du Mur de l’Atlantique pour se défendre de tout débarquement allié pendant que les combats font rage en URSS, cette batterie est plongée dans l’enfer des combats du 6 juin 1944. En effet, mise en oeuvre par la Heeres-Küsten-Artillerie-Abteilung (HKAA) 1261, elle se situe à portée d’Utah Beach et s’oppose durant plus de trois jours à l’avance des troupes américaines vers le Nord du Cotentin. Lire la suite…

Les canons de Saint-Marcouf, les batteries d’Azeville et de Crisbecq face à Utah Beach (Heimdal, 2005)

27 janvier 2018 3 commentaires

Initialement publié en Allemand, cet ouvrage est un ouvrage de référence concernant les batteries allemandes d’Azeville et de Saint-Marcouf dans le Cotentin engagées face au Débarquement allié du 6 juin 1944 et qui offrent une résistance exemplaire, mais finalement inutile, lors des tous premiers jours de la bataille de Normandie dans le secteur d’Utah Beach.

Ces deux batteries, très proches l’une de l’autre, ont leurs destins liés. Celle d’Azeville reçoit ainsi l’ordre de tirer sur son propre poste d’observation et sur sa voisine de Saint-Marcouf pour les dégager des forces américaines de la 4th US Infantry Division qui tentent de s’infiltrer sur les positions. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°22 (Heimdal, 2017)

15 février 2017 Laisser un commentaire

normandie-1944-022La Pointe du Hoc, exploit uniquement américain ? La question peut paraître étrange, mais le premier article de ce numéro met en lumière le rôle des Britanniques dans la formation des Rangers américains. Et force est de constater que deux citoyens de Sa Gracieuse Majesté ont participé et épaulé leurs collègues des Etats-Unis. Et c’est aussi l’occasion de mesurer l’audace britannique au début de la guerre avec ce projet avorté de raid de 1000 hommes sur Bayonne. Lire la suite…