Villers-Bocage 1944

Villers-Bocage est un village au sud de Bayeux qui se situe sur l’axe traversant en diagonale la Normandie d’Avranches à Caen. Situé au centre de la tête de pont alliée après le Débarquement du 6 juin 1944, de violents combats s’y déroulent le 13 juin 1944. Temporairement libéré par la 7th Armoured Division, Villers-Bocage est de nouveau occupé par les Allemands après des combats de rues. La contre-attaque menée par Michael WITTMANN de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 contre la colonne britannique reste l’un des moments les plus célèbres de la bataille de Normandie. Les Alliés bombardent et rasent le village le 30 juin 1944 pour couper l’artère principale de communication qui longe l’arrière du front allemand. Villers-Bocage est définitivement libéré le 4 août 1944 par la 50th (Northumbrian) Infantry Division aux dépends de la 276. Infanterie-Division lors de l’opération Bluecoat.

Publicités

Bibliographie :

Panorama historiographique

Les combats du 13 juin 1944 font l’objet d’une abondante littérature. L’action de Michael WITTMANN concentre cependant l’essentiel des études qui négligent de ce fait l’ensemble des actions qui se déroulent au cours de l’opération Perch ainsi que les autres unités participant à l’action (2. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division). Symbole des difficultés britanniques à percer le front allemand, l’épisode est systématiquement traité dans l’historiographie générale de la bataille de Normandie en oubliant souvent de souligner que la contre-attaque allemande est loin d’être parfaite. Le bombardement aérien et les combats au cours de l’opération Bluecoat sont plus rarement abordés.

Bibliographie spécifique

Stéphane JACQUET, 3 et 4 août 1944, le 1st Dorset de la 50th Infantry Division libère le champ de ruines de Villers-Bocage, in Normandie 1944 Magazine15 (Heimdal, 2015) : article de douze pages sur l’avancée de la 50th (Northumbrian) Infantry Division lors de l’opération Bluecoat qui lui permet de prendre Villers-Bocage – Photos.

Franck SEGRETAIN, La bataille de Villers-Bocage, 12-14 juin 1944, échec pour Montgomery, in Ligne de Front n°82 (Caraktère, 2019) : article de quatorze pages présentant le contexte de l’opération Perch et les combats pour Villers-Bocage opposant la 7th Armoured Division à la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 menée par la chevauchée de Michael WITTMANN renforcée ensuite par des éléments de la 2. Panzer-Division – Photos, cartes, profils couleurs.

Laurent TIRONE, Fiascos blindés de la seconde Guerre mondiale, Michael Wittmann vs. 7th Armoured Division, grain de sable à Villers-Bocage, in Batailles & Blindés n°81 (Caraktère, 2017) : article de trois pages sur le choc entre la 7th Armoured Division et la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 à Villers-Bocage (l’expérience est dans les deux camps, mais personne ne sait rien !, la recherche de renseignements, bilan) – Photos.