Publicités

Villers-Bocage 1944

Tactique

Villers-Bocage est un village au sud de Bayeux qui se situe sur l’axe traversant en diagonale la Normandie d’Avranches à Caen. Au cours de la bataille de Normandie, la 7th Armoured Division britannique tente de contourner la 130. Panzer-Lehr-Division qui s’accroche autour de Tilly-sur-Seulles au cours de l’opération Perch en profitant de la percée réalisée par la 1st US Infantry Division jusqu’à Caumont-l’Eventé. Le 13 juin 1944, après s’être emparés sans difficulté de Livry la veille, les Britanniques progressent rapidement et s’emparent de Villers-Bocage qui n’est alors pas défendu par les Allemands. Alors qu’ils attendent les ordres sans prendre de mesures particulières de protection, ils sont attaqués par les premiers Panzer VI Ausf. E Tiger de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 qui viennent de rejoindre le front. Michael WITTMANN s’illustre en causant un véritable carnage au sein de la colonne britannique alignée le long de la route. Ce brutal coup d’arrêt permet aux Allemands de rameuter des éléments de la 2. Panzer-Division et de la 130. Panzer-Lehr-Division qui forcent les Britanniques à se replier dans la nuit du 14 au 15 juin 1944. L’opération Perch est un échec, même si elle oblige les Allemands à engager leurs réserves sans pouvoir monter une contre-attaque coordonnée permettant de rejeter les Alliés à la mer.

Important carrefour routier pour les Allemands en arrière de la ligne de front, Villers-Bocage est transformé en tas de ruines par les bombardiers alliés le 30 juin 1944.

Villers-Bocage doit attendre le 4 août 1944 pour être définitivement libéré lors de l’opération Bluecoat.

Bibliographie :

Georges BERNAGE, Les Panzers dans la bataille de Normandie, 5 juin – 20 juillet 1944 (Heimdal, 1999) : livre de cent soixante-dix pages sur les unités blindées allemandes engagées en Normandie face aux Alliés jusqu’à l’opération Goodwood (21. Panzer-Division, Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100, 12. SS-Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, schwere SS-Panzer-Abteilung 101, 2. Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, 2. SS-Panzer-Division, 1. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, SS-Panzer-Abteilung 102schwere Panzer-Abteilung 503, 4./Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301) incluant les combats du 6 juin 1944 (contre-attaque sur Luc-sur-Mer et La Fière, Kampfgruppe von Luck face aux aéroportés britanniques), les combats autour de Caen de la 12. SS-Panzer-Division (Authie, Buron, Rots, Bretteville-l’Orgueilleuse, Norrey-en-Bessin, Mesnil-Patry, Putot-en-Bessin, Carpiquet, opération Charnwood) la bataille de Tilly-sur-Seulles avec la contre-attaque de la 130. Panzer-Lehr-Division sur Ellon pour chercher à reprendre Bayeux, l’arrêt infligé aux Britanniques à Villers-Bocage lors de l’opération Perch, les combats pour Lingèvres, Evrecy et Hottot), la bataille de l’Odon (opération Martlet, opération Epsom, Tessel, Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Gavrus, Rauray, Cote 112), dans le bocage à Sainteny et à Saint-Jean-de-Daye, pour terminer sur les combats défensifs face à l’opération Goodwood – Photos, profils couleurs, dessins couleurs, cartes.

Eric LEFEVRE, s.SS-Pz.Abt. 101, in Les Panzers en Normandie (Heimdal, 1978) : chapitre de sept pages sur l’engagement de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 dans la bataille de Normandie comprenant une courte biographie de Michael WITTMANN et le récit des combats pour Villers-Bocage et Cintheaux – Photos et ordre de bataille.

Ligne de Front 082Franck SEGRETAIN, La bataille de Villers-Bocage, 12-14 juin 1944, échec pour Montgomery, in Ligne de Front n°82 (Caraktère, 2019) : article de quatorze pages présentant le contexte de l’opération Perch et les combats pour Villers-Bocage opposant la 7th Armoured Division à la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 menée par la chevauchée de Michael WITTMANN renforcée ensuite par des éléments de la 2. Panzer-Division – Photos, cartes, profils couleurs.

Boutique :

 

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :