Archive

Posts Tagged ‘30th US Infantry Division’

39/45 Magazine n°359 (Heimdal, 2019)

23 décembre 2019 Laisser un commentaire

3945 Magazine 359Près de cent trente pages de textes illustrées d’une incroyable iconographie. Un véritable cadeau de Noël pour les passionnés ! Actualité oblige, Midway et la bataille des Ardennes sont à l’ordre du jour de ce numéro de 39/45 Magazine. Deux affrontements qui sont autant des victoires américaines que des défaites de leurs adversaires. Brillamment servis par quelques fidèles auteurs. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – mercredi 20 décembre 1944

20 décembre 2019 2 commentaires

A la fin de la quatrième journée de l’offensive allemande, il est à peu près clair que ses objectifs initiaux ne peuvent maintenant pas être atteints. L’unique chance de succès de la 6. SS-Panzer-Armee, la Kampfgruppe Peiper, a été stoppée juste après la sortie de Stoumont et a dû rebrousser chemin sur La Gleize. Ses lignes de ravitaillement sont menacées avec la reprise partielle de Stavelot par les Américains tandis que son flanc droit est exposé du fait de l’échec de la 12. SS-Panzer-Division à franchir les Hautes Fagnes et son flanc gauche par le saillant de Saint-Vith dans lequel s’engouffre la 7th US Armored Division. La seule bonne nouvelle pour les Allemands résident dans la progression des divisions blindées de la 5. Panzer-Armee. Mais des erreurs de commandement ne leur permettent pas de s’emparer de Bastogne avant que la défense américaine ne se renforce. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – mardi 19 décembre 1944

19 décembre 2019 2 commentaires

Le troisième jour d’offensive est marqué par de profondes avancées vers Houffalize et Bastogne par les divisions blindées de la 5. Panzer-Armee qui ont percé la 28th US Infantry Division de toutes parts. Mais plusieurs hésitations et erreur ont fait perdre du temps alors que les renforts américains envoyés dès les 16 et 17 décembre 1944 commencent à rejoindre les Ardennes. Alors que deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclés dans la Schnee Eifel, la 7th US Armored Division commence à prendre position autour de Saint-Vith, créant un important abcès en plein centre du dispositif allemand. La 6. SS-Panzer-Armee est toujours tenue en échec devant les Hautes Fagnes et la Kampfgruppe Peiper est isolé autour de La Gleize (voir Les Panzer de Peiper face à l’US Army) alors que les Américains ont sur ses arrières déjà réinvestis une partie de Stavelot. Lire la suite…

Mook 1944 n°3/2019 (Weyrich, 2019)

18 décembre 2019 2 commentaires

Mook 1944 2019 003Actualité oblige, ce numéro de Mook 1944 revient avec bonheur sur la contre-offensive allemande des Ardennes après un n°1 consacré à la bévue allemande et plus particulièrement de la 130. Panzer-Lehr-Division qui fait rater la prise de Bastogne alors que la ville est peu défendue.

Il faut dire que sur les Ardennes comme sur bien d’autres combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, l’historiographie a fait beaucoup de progrès ces dernières années en s’extrayant peu à peu des historiques et des mémoires officiels par nature un peu biaisés, puis en les recoupant avec les archives d’origine, les témoignages écrits ou visuels (photos, films d’actualité) grâce à des chercheurs passionnés et des auteurs de grande qualité. Nous en avons encore un bel exemple ici. Lire la suite…

Mortain 1944, Hitler’s Normandy Panzer offensive (Osprey, 2019)

Osprey 2019 ZALOGA Steven Campaign 335 Mortain 1944Pas facile de donner une vision claire de l’ensemble de la contre-attaque allemande contre Mortain. Les combats sont brefs, segmentés et l’Histoire ne retient que quelques faits d’armes qui ne peuvent pourtant résumer à eux-seuls cette bataille.

Ecrit par Steven J. ZALOGA qui possède un art consommé de la synthèse, ce livre y parvient pourtant totalement, limpidement. Il faut bien entendu maîtriser un minimum d’anglais, mais la narration reste très accessible y compris pour ceux qui ne sont pas parfaitement bilingues. L’opération Lüttich, qui vise à reprendre Avranches et à rétablir ainsi la continuité du front percé avec l’opération Cobra, est parfaitement exposée : enjeux, préparation, déroulement et dénouement. Lire la suite…

Le GI face à la 6ème Armée Panzer – Tome 2 – La fin de la 6ème Armée Panzer SS (De Krijger, 2005)

13 novembre 2018 Laisser un commentaire

De façon assez peu courante, Henri CASTOR choisit de présenter la bataille des Ardennes du point de vue américain dans une très belle série de livres consacrés aux combats des GI’s pour repousser tenir en échec l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Et sans ignorer les événements côté Allemand.

Dans ce volume, le seconde consacré au front face à la 6. SS-Panzer-Armee, l’auteur se penche principalement sur quatre épisodes marquants : la crête d’Elsenborn où la 12. SS-Panzer-Division est incapable de forcer la défense des 2nd US Infantry Division et 99th US Infantry Division, le saillant de Saint-Vith où résistent plusieurs jours durant des éléments de la 7th US Armored Division et de la 9th US Armored Division épaulés par les restes de la 106th US Infantry Division et de la 28th US Infantry Division contre lesquelles finit par être engagée la 9. SS-Panzer-Division, Baraque de Fraiture et Manhay où s’opposent 82nd US Airborne Divison et 2. SS-Panzer-Division, puis enfin la contre-attaque alliée et le reflux allemand vers la frontière du Reich.

Ce volume couvre donc une partie particulièrement importante des combats même si ces engagements ne sont pas les plus célèbres de la bataille des Ardennes. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°28 (Heimdal, 2018)

16 août 2018 2 commentaires

Ce numéro de Normandie 1944 Magazine est un vrai plaisir à lire ! Peut-être encore plus que d’habitude (ce qui n’est pas peu dire), il propose des articles à très forte valeur ajoutée pour le lecteur qui est a peu près certain de ne pas avoir déjà lu et relu des articles similaires.

Au-delà de l’intérêt historique que font partager des auteurs qui ont véritablement mené un projet de recherche, les récits sont aussi particulièrement émouvants parce qu’ils ramènent la guerre à des êtres humains, à leur destinée, quel que soit le camp auquel ils ont appartenu. Que reste-t-il à dire après avoir lu le drame de ceux qui se sont réfugiés sous le café Guillaume Tell au Havre quand les bombes alliées se déversent le 5 septembre 1944 en prélude à l’assaut britannique ? Le texte est poignant et le lecteur est plongé dans l’enfer des réfugiés abrités dans des caves qui ne sont pas prévues pour résister à un tel tapis de bombes. C’est aussi l’occasion de découvrir l’organisation des Equipes Nationales, leur rôle et quelques uns de leurs jeunes membres. Des jeunes et des moins jeunes qui n’ont rien demandé à personne et qui se retrouve là, victimes bien innocentes d’un conflit qui les dépasse. Lire la suite…