21. Panzer-Division

Division blindée allemande de la Seconde Guerre mondiale, la 21. Panzer-Division se forme en Afrique du Nord sur la base de la 5. leichte Division issue elle-même d’éléments de la 3. Panzer-Division. Elle combat avec l’Afrika-Korps jusqu’à la capitulation germano-italienne en Tunisie. Reformée ensuite en France et équipée de conversions réalisées par le Baukommando Becker à partir de matériel de prise français pour les châssis, elle intervient dès le 6 juin 1944 contre le Débarquement allié. Elle échoue à résorber la tête de pont aéroportée britannique et dans sa contre-attaque jusqu’à la mer. Son intervention permet de verrouiller Caen qui ne tombera que plusieurs semaines dans les mains alliées. Après la bataille de Normandie, elle combat ensuite en Lorraine et dans les Vosges pour freiner l’avance alliée avant de participer à l’opération Nordwind avant d’être transférée face à l’Armée Rouge en Silésie. Elle termine le conflit dans la poche de Halbe.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésAllemagneUnités terrestresDivisions blindées

Bibliographie

Repères bibliographiques

La 21. Panzer-Division est l’une des divisions blindées allemandes les plus documentées sur le plan historiographique. Cela tient principalement à son rôle le 6 juin 1944 et durant la bataille de Normandie. Tous les ouvrages traitant des combats en Afrique du Nord et des opérations à l’Ouest auxquels elle participe traite de la 21. Panzer-Division.

Ses archives et des journaux de guerre fournissent la principale documentaire directe pour la période 1941 à 1943 avec l’Afrika-Korps. Malheureusement, ces sources primaires n’existent pas ou prou pour la seconde vie de l’unité. Les auteurs et historiens s’appuient donc essentiellement sur les rapports rédigés après-guerre pour le compte des services américains, notamment par Edgar FEUCHTINGER, les témoignages de Hans von LUCK (avant même la parution de ses mémoires en 1989) et de plusieurs autres comme Anton ZAPF ou Hans HÖLLER. Par conséquent, les récits relatant les engagements opérationnels se ressemblent très souvent. Egalement, les réalisations du Baukommando Becker sont généralement assez bien étudiées.

Des ouvrages spécifiquement dédiés à l’unité commencent à apparaître en 1989 avec ceux de Werner KORTENHAUS sur les combats de 1944 et 1945, puis en 1994 avec celui de Heinz-Dietrich ABERGER pour la période en Afrique du Nord.

En 2002, Jean-Claude PERRIGAULT publie avec les Editions Heimdal la première véritable synthèse illustrée de la 21. Panzer-Division sous la forme d’un album de plus de cinq pages et illustrés de centaines de photos.

Il faut attendre 2021 pour avoir réellement de nouvelles publications en français avec Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 qui lui est totalement dédié ainsi que la traduction des mémoires de Hans von LUCK par Overlord Press.

Publications générales

Georges BERNAGE & François de LANNOY, 21. Panzer-Division [Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997)]

Vincent BERNARD, Panzerwaffe, les fauves de la Wehrmacht, tour d’horizon des divisions blindées du Heer [2e Guerre Mondiale n°75 (Mars & Clio, 2018)]

Jean-Claude PERRIGAULT, 21. Panzer-Division [Heimdal, 2002)]

Laurent TIRONE, La 21. Panzer-Division, historique & matériels de 1941 à 1945 [Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Caraktère, 2021)] : numéro de plus de cent dix pages sur l’engagement opérationnel de la 5. leichte Division puis de la 21. Panzer-Division (Afrique du Nord, face aux aéroportés britanniques le 6 juin 1944, contre-attaque sur Sword Beach et Lion-sur-Mer, bataille de Normandie, Lorraine, Alsace, opération Nordwind, Silésie, Halbe) avec plusieurs fiches techniques sur des matériels utilisés par ces deux unités dont ceux conçus par le Baukommando Becker (Flammpanzer I, SdKfz 253 mit Panzerabwehrbüchse 785(i), SdKfz 251/1 Ausf. C mit 3,7cm Pak 35/36, Geschützwagen schwere Feldhaubitze s.FH 13/1 Lorraine Schlepper(f), Panzerjäger FCM(f) 737(f), Geschützwagen FCM(f) 737(f), Geschützwagen 39H(f), Panzerjäger 39H(f), Panzer 39H(f) 735(f) mit Wurfrahmen, Geschützwagen 15 cm schwere Feldhaubitze s.FH 13/1 Lorraine Schlepper(f) (Becker), Geschützwagen 10,5 cm leichte Feldhaubitze le.FH 18/4 Lorraine Schlepper(f), Panzerjäger Lorraine Schlepper(f), Grosser Funk und Beobachtungspanzer Lorraine Schlepper(f), Beobachtungswagen Lorraine Schlepper(f), Renault UE(f) mit 28cm Wurfrahmen, Kleiner Funk und Beobachtungspanzer Renault UE(f), Somua MCG S307(f) mit 7,5cm Pak 40, SdKfz Unic P107 U.304(f), SdKfz Unic P107 U.304(f) mit 3,7cm Pak 36, 8cm Raketenwerfer Somua MCL(f), 8cm Reihenwerfer Somua S307(f), SdKfz Unic P107 U.304(f) mit 2cm Flak 38, SdKfz 2 Kettenkrad) – Texte, photos, plans, profils couleurs.

Seconde Guerre mondiale

Afrique du Nord 1941/1943

Benoît RONDEAU, Les unités de reconnaissance du DAK, deux ans de campagne [Batailles & Blindés n°82 (Caraktère, 2018)] : article de quatorze pages sur les unités de reconnaissance allemandes en Afrique du Nord et plus particulièrement celles des 5. leichte Division puis 21. Panzer-Division, 15. Panzer-Division et 164. leichte Division (vers Benghazi !, reconnaissances sur la frontière, missions de couverture puis combats autour de Crusader, de nouveau vers Benghazi, flanc-garde à Gazala, actions offensives puis défensives à El-Alamein, en arrière-garde lors de la retraite depuis El-Alamein, derniers combats en Tunisie) – Texte, photos.

Ouest 1944/1945

Dennis OLIVER, SdKfz 250/9 and 251/22 Kanonenwagen German Army and Waffen-SS, Western and Eastern Fronts, 1944-1945 (Pen & Sword, 2020) : livre de soixante-quatre pages sur le SdKfz 251/9 et le SdKfz 251/22 présentant l’origine, le développement, les caractéristiques techniques et les dotations par unité (1. Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 3. Panzer-Division, 4. Panzer-Division, 5. Panzer-Division, 6. Panzer-Division, 7. Panzer-Division, 8. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 12. Panzer-Division, 13. Panzer-Division, 14. Panzer-Division, 16. Panzer-Division, 17. Panzer-Division, 19. Panzer-Division, 20. Panzer-Division, 21. Panzer-Division, 23. Panzer-Division, 24. Panzer-Division, 25. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, Panzer-Division Feldherrnhalle 1, Panzer-Division Feldherrnhalle 2, Panzer-Division Jüterborg, Panzer-Division Schlesien, Panzer-Division Clausewitz, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Brigade 101, Panzer-Brigade 102, Panzer-Brigade 103, Panzer-Brigade 104, Panzer-Brigade 105, Panzer-Brigade 106, Panzer-Brigade 107, Panzer-Brigade 108, Panzer-Brigade 109, Panzer-Brigade 110, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, 3. Panzergrenadier-Division, 10. Panzergrenadier-Division, 18. Panzergrenadier-Division, 20. Panzergrenadier-Division, 25. Panzergrenadier-Division, Panzergrenadier-Division Grossdeutschland, Panzergrenadier-Division Brandenburg, Panzergrenadier-Division Kurmark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 3. SS-Panzer-Division, 5. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 11. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division, 12. SS-Panzer-Division, Infanterie-Division Ulrich von Hutten, Sturmpanzer-Abteilung 217, Heeres-Sturmpionier-Brigade 627, Fallschirm-Panzer-Division 1, Panzer-Aufklärungs-Abteilung Speer de la Kampfgruppe 1001 Nachte) – Texte, photos, organigrammes, profils couleurs.

Normandie 1944

Georges BERNAGE, John Howard and Hans von Luck sous la protection de Saint Jean [Normandie 1944 Magazine n°1 (Heimdal, 2011)] : article de quinze pages sur l’assaut aéroporté de la 6th Airborne Division sur Pegasus Bridge commandé par John HOWARD et les tentatives de contre-attaques de la Kampfgruppe von Luck de la 21. Panzer-Division – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs.

Georges BERNAGE, Sword, objectif Caen [39/45 Magazine hors-série Normandie 1944 Magazine2 (Heimdal, 2019)] : numéro de quatre-vingt pages présentant les préparatifs alliés et allemands en vue de l’invasion, étudiant les unités engagées (3rd (United Kingdom) Infantry Division, 1st Special Service Brigade, 27th Armoured Brigade, 716. Infanterie-Division, HKAA 1260, 21. Panzer-Division), les éléments de défense établis dans le cadre du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall) et l’assaut sur Sword Beach ainsi que sur Pegasus Bridge – Texte, cartes, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Georges BERNAGE, Les Panzers dans la bataille de Normandie, 5 juin – 20 juillet 1944 [Heimdal, 1999] : livre de cent soixante-dix pages sur les unités blindées allemandes engagées en Normandie face aux Alliés jusqu’à l’opération Goodwood (21. Panzer-Division, Panzer-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 100, 12. SS-Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, schwere SS-Panzer-Abteilung 101, 2. Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, 2. SS-Panzer-Division, 1. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, SS-Panzer-Abteilung 102schwere Panzer-Abteilung 503, 4./Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301) incluant les combats du 6 juin 1944 (contre-attaque sur Luc-sur-Mer et La Fière, Kampfgruppe von Luck face aux aéroportés britanniques), les combats autour de Caen de la 12. SS-Panzer-Division (Authie, Buron, Rots, Bretteville-l’Orgueilleuse, Norrey-en-Bessin, Mesnil-Patry, Putot-en-Bessin, Carpiquet, opération Charnwood) la bataille de Tilly-sur-Seulles avec la contre-attaque de la 130. Panzer-Lehr-Division sur Ellon pour chercher à reprendre Bayeux, l’arrêt infligé aux Britanniques à Villers-Bocage lors de l’opération Perch, les combats pour Lingèvres, Evrecy et Hottot), la bataille de l’Odon (opération Martlet, opération Epsom, Tessel, Fontenay-le-Pesnel, Cheux, Gavrus, Rauray, Cote 112), dans le bocage à Sainteny et à Saint-Jean-de-Daye, pour terminer sur les combats défensifs face à l’opération Goodwood – Texte, photos, profils couleurs, dessins couleurs, cartes.

Yves BUFFETAUT, La formation de la 21. Panzerdivision [Batailles n°85 (Ysec, 2019)] : article de quatorze pages sur la reconstitution de la 21. Panzer-Division après sa destruction en Tunisie avec l’apport d’engins bricolés par le Baukommando Becker et à partir de la Schnelle Brigade West – Texte, photos.

Yves BUFFETAUT, La 21. Panzerdivision face au débarquement [Batailles n°85 (Ysec, 2019)] : article de huit pages sur l’engagement de la 21. Panzer-Division face au Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 et plus particulièrement sur le rôle de la Kampfgruppe von Luck face aux troupes aéroportées britanniques à l’Est de l’Orne et sur la contre-attaque blindée en direction de Luc-sur-Mer entre les plages de Sword Beach et de Juno Beach – Texte, photos, carte.

Yves BUFFETAUT, Un mois en enfer, la 21. Panzerdivision du 7 juin au 5 juillet 1944 [Batailles n°85 (Ysec, 2019)] : article de huit pages sur le premier mois d’engagement de la 21. Panzer-Division en Normandie face aux Alliés, l’impossible contre-attaque blindée coordonnée, la défense de Caen et les combats à l’Est de l’Orne face à la tête de pont aéroportée britannique – Texte, photos, profils couleurs.

Yves BUFFETAUT, Kampfgruppe von Luck au combat (2ème partie) [Batailles n°43 (Histoire & Collections, 2010)]

Yves BUFFETAUT, Kampfgruppe von Luck au combat (1ère partie) [Batailles n°42 (Histoire & Collections, 2010] : article de quinze pages sur la Kampfrgruppe von Luck de la 21. Panzer-Division face aux troupes aéroportées britanniques à l’Est de l’Orne, une analyse des témoignages sur l’inactivité de la division aux premières heures du 6 juin 1944 dans l’attente d’ordres – Texte, photos, carte.

Yves BUFFETAUT, Les parachutistes britanniques dans la tête de pont de l’Orne [Batailles n°2 (Histoire & Collections, 2004)] : article de six pages sur la tête de pont aéroportée britannique établie par la 6th Airborne Division à l’Est de l’Orne face aux Allemands des 711. Infanterie-Division, 716. Infanterie-Division et 21. Panzer-Division – Texte, photos, carte, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Yves BUFFETAUT, Création et formation de la 21. Panzerdivision [Batailles n°2 (Histoire & Collections, 2004)] : article de quatorze pages sur la reconstitution et la formation de la 21. Panzer-Division sur la base de la Schnelle Brigade West et d’engins bricolés par le Baukommando Becker sur des châssis de prise français – Texte, photos, carte, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stephan CAZENAVE, Mourir pour Caen (1ère partie), Le SS-Pz.Gren.Rgt.1 LSSAH au combat sur Mouen (28 juin 1944) [Bataille de Normandie 1944 Magazine2 (Maranes, 2020)] : article de quatorze pages sur le transfert en Normandie de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler et son engagement à Mouen appuyé également par quelques Panzer IV de la 21. Panzer-Division – Texte, carte, photos.

Frédéric DEPRUN, Les Panzer IV de Schwerin en Normandie, II./Panzerregiment 16, « Der Windhund » au combat [Normandie 1944 Magazine n°9 (Heimdal, 2013)] : article de vingt pages sur l’unité de Panzer IV de la 116. Panzer-Division en Normandie évoquant des redirections de matériels vers les 1. SS-Panzer-Division et 21. Panzer-Division retardant la formation des équipages ainsi que la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs, cartes.

Ludovic FORTIN, Faire du neuf avec du vieux, 15cm sFH13 sur chenillette Lorraine [Trucks & Tanks Magazine n°6 (Caraktère, 2008)] : article de seize pages sur le canon automoteur Geschützwagen Lorraine-S(f) 15cm s.FH 13/1 formé d’un canon 15cm schwere FeldHaubitze (s.FH) 13 monté sur un châssis de Lorraine 37L par le Baukommando Becker décrivant les caractéristiques techniques et évoquant l’engagement en Afrique de Nord avec les 15. Panzer-Division et 21. Panzer-Division puis en Normandie avec la 21. Panzer-Division et possiblement la 716. Infanterie-Division – Texte, photos, plans, profils couleurs.

Hans HÖLLER, « Nach 70 Jahren wieder da », le retour du Leutnant Hans Höller en juin 2014 [Normandie 1944 Magazine28 (Heimdal, 2018)] : article de douze pages de Hans HÖLLER, vétéran de la 21. Panzer-Division, sur les lieux des combats soixante-dix après (Pegasus Bridge, Bénouville, Troarn, Trun, Saint-Lambert-sur-Dives, Mont-Ormel)  – Texte, photos & reproductions couleurs d’objets d’époque.

Stéphane JACQUET, 1er août 1944, le 7 SLI contre les Jagdpanther de la Kampfgruppe Luders à Saint-Pierre-du-Fresne [Normandie 1944 Magazine n°16 (Heimdal, 2015)] : article de douze pages concernant les combats pour Saint-Pierre-du-Fresne ou la 43rd (Wessex) Infantry Division affronte durant l’opération Bluecoat une contre-attaque des Jagdpanzer V Jagdpanther de la schwere Panzerjäger-Abteilung 654 venue renforcer la 326. Infanterie-Division avec les l’aide des éléments précurseurs de la 21. Panzer-Division également dépêchée en renfort – Texte, photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs.

Eric LEFEVRE, Pz. Rgt. 22 [Les Panzers en Normandie (Heimdal, 1978)] : chapitre de cinq pages sur l’engagement du Panzer-Regiment 22 de la 21. Panzer-Division dans la bataille de Normandie comprenant une courte biographie de Hermann von OPPELN-BRONIKOWSKI et le récit des combats contre la tête de pont aéroportée britannique, la contre-attaque jusqu’à Lion-sur-Mer le 6 juin 1944 puis les affrontements autour de Caen – Texte, photos, ordre de bataille.

Didier LODIEU, Opération Goodwood [Histoire & Collections, 2008] : livre de quatre-vingt pages de la collection Des BATAILLES et des HOMMES se focalisant sur l’engagement de la 29th Armoured Brigade de la 11th Armoured Division lors de l’opération Goodwood en Normandie face à la 21. Panzer-Division et à la 1. SS-Panzer-Division – Texte, photos, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Jean-Claude PERRIGAULT, Leutnant Hans Höller vétéran du Panzergrenadier-Regiment 192 [Normandie 1944 Magazine n°1 (Heimdal, 2011)] : article de dix pages relatant le parcours d’un officier de la 21. Panzer-Division intervenant contre la tête de pont aéroportée britannique dès le 6 juin 1944 à Bénouville et établissant la liaison avec la Kampfgruppe von Luck sur l’Orne, lors de l’opération Charnwood et lors de l’opération Goodwood – Texte, photos.

Claude QUETEL, Dictionnaire du Débarquement [Ouest-France, 2011]

Pierre STUTIN, 5 juin 1944, la 21. Panzer-Division [39/45 Magazine1 (Heimdal, 1983)] : article de sept pages sur la composition de la 21. Panzer-Division à la veille du Débarquement en Normandie avec la revue détaillée de l’ensemble de ses composantes et de son ordre de bataille ainsi que son rôle dans la controverse qui agite les états-majors allemands entre la stratégie prônée par Erwin ROMMEL de positionner les unités blindées près des côtes et celle de Gerd von RUNDSTEDT de se créer de grandes masses de manœuvre pouvant contre-attaquer massivement après un débarquement – Texte, photos, ordres de bataille, cartes.

Patrick TOUSSAINT, Le Panzer IV, cheval de bataille de la Panzerwaffe [Histoire de Guerre n°33 (Histopresse, 2003)] : article de vingt-quatre pages sur le Panzer IV (genèse, production, armement, motorisation, transmission, évolutions) et l’importance de son rôle au sein de la Panzerwaffe tout au long de la Seconde Guerre mondiale, ses dérivés [Panzerjäger III/IV Hornisse Nashorn, Geschützwagen III/IV Hummel, Bergepanzer IV, Sturmgeschütz (StuG IV), Sturmpanzer IV Brummbär, Jagdpanzer IV, Panzer IV/70, Flakpanzer IV Möbelwagen, Flakpanzer IV Wirbelwind, Flakpanzer IV Ostwind, Flakpanzer IV Kugelblitz) ainsi que son utilisation en Normandie au sein des 21. Panzer-Division et 130. Panzer-Lehr-Division – Texte, photos, plans, écorchés, profils couleurs.

Luc VANGANSBEKE, Premiers objectifs conquis, les Red Devils sur le flan est [Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)] : article de six pages sur l’action aéroportée britannique le 6 juin 1944 et plus particulièrement la prise de Pegasus Bridge et la défense des ponts conquis face aux contre-attaques de la 21. Panzer-Division – Texte, photos, cartes.

Luc VANGANSBEKE, Cavalcades et duels de blindés, les opérations sur Sword Beach [Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)] : article de neuf pages sur le débarquement britannique à Sword Beach le 6 juin 1944 avec la présence des Français du No. 4 Commando ainsi que sur la réaction de la 21. Panzer-Division – Texte, photos, cartes, profils couleurs.

Lorraine 1944/1945
Vosges 1944/1945

Stéphane JACQUET, 14-30 octobre 1944, les US Niseï combattent et meurent dans les Vosges (1ère partie), la bataille de Bruyères [39/45 Magazine n°368 (Heimdal, 2021)] : article de quatorze pages sur les combats pour Bruyères dans les Vosges menés par le 442nd US Regimental Combat Team (RCT) rattaché à la 34th US Infantry Division et la 36th US Infantry Division appuyés par la Résistance contre des éléments appartenant aux 716. Infanterie-Division, 16. Volksgrenadier-Division, 21. Panzer-Division, 338. Infanterie-Division, 198. Infanterie-Division appuyés par les Heeres-Gebirgsjäger-Bataillon 201 et Heeres-Gebirgsjäger-Bataillon 202 – Texte, cartes, photos.

Opération Nordwind 1945