Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Paul CHERRIER’

39/45 Magazine n°345 (Heimdal, 2017)

3945 Magazine 345Dunkerque et le sacrifice de la Marine française ! Ce numéro de 39/45 Magazine des Editions Heimdal nous rappelle le plein engagement de la Royale dans l’opération Dynamo fin mai / début juin 1940 pour évacuer le corps expéditionnaire britannique et le maximum de Français pris au piège de la magistrale offensive allemande à l’Ouest. Dans un très bel article qui rend hommage à ces hommes plongés dans un véritable enfer, les récits s’enchaînent et immergent le lecteur dans ce qu’ont pu connaître marins et militaires sur un mer constamment attaquée par la Luftwaffe et truffée de mines. La liste des pertes fournies en fin d’article est assez impressionnante et donne la mesure de l’effort consenti. Lire la suite…

Publicités

Normandie 1944 n°20 (Heimdal, 2016)

27 septembre 2016 Laisser un commentaire

normandie-1944-020Le principal dossier de ce numéro est consacré aux combats de la 2. SS-Panzer-Division « Das Reich » pour sortir de la poche de Roncey et plus particulièrement à la colonne qui tente de se frayer un passage dans la nuit du 29 au 30 juillet 1944 dans la « Lande des Morts » face à la 2nd US Armored Division « Hell on Wheels ». Cet article est le troisième consécutif consacré sur le sujet et détaille minutes par minute, presque véhicule par véhicule l’engagement nocturne. Un vrai travail d’historien et de recherche illustré d’une riche iconographie dont une cartographie des véhicules détruits. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°18 (Heimdal, 2016)

23 février 2016 Laisser un commentaire

Normandie 1944 018

En se basant sur le témoignage d’un vétéran de la 716. Infanterie-Division en position sur ce qui allait devenir le fameux « Pegasus Bridge », un premier article nous fait découvrir vu du côté allemand ce raid britannique éclair dans la nuit quelques heures avant le débarquement sur les plages normandes. Il en ressort une forte impression de confusion, une certaine différence de perception entre les récits des deux camps compte tenu de l’obscurité, de la soudaineté de l’attaque et de l’intensité de des quelques minutes où tout se joue. Egalement intéressant, la vision du vétéran sur les mois d’occupation et de veille qui précèdent le Jour-J ainsi que sur sa captivité. Lire la suite…