Publicités

Archive

Archive for the ‘Livres’ Category

Hell’s Gate, The Battle of the Cherkassy Pocket, January-February 1944 (RZM, 2002)

20 septembre 2018 1 commentaire

Les batailles d’encerclement sont particulièrement nombreuses au cours du conflit entre le III. Reich et l’URSS durant la Seconde Guerre mondiale. Il y a bien entendu les gigantesques enveloppements réalisés lors de l’opération Barbarossa, les poches héroïques allemandes durant la contre-offensive d’hiver soviétique en 1941/1942, celle de Stalingrad… L’année 1944 est particulièrement terrible pour les Allemands dont les lignes sont enfoncées tout au long de l’année provoquant des poches de taille plus ou moins variable. Celles qui ne se terminent pas comme à Stalingrad sont finalement peu nombreuses et celle de Cherkassy en fait partie.

Le froid et le neige posent un décor terrifiant. L’héroïsme des SS wallons et de leur leader Léon DEGRELLE monté en épingle par la propagande du III. Reich capte l’attention. Pourtant, cette bataille reste assez méconnue et elle ne peut se limiter aux seuls combats des Waffen-SS. Lire la suite…

Publicités

Forteresse de Brest, maillon du Mur de l’Atlantique (Histoire & Fortifications, 2018)

9 septembre 2018 Laisser un commentaire

Dans l’esprit des autres ouvrages de Editions Histoire & Fortifications (cf. par exemple, Granville – Occupation, Libération, le raid), ce livre s’appuie sur une abondante iconographie très bien légendée pour aborder le contenu proposé. Il s’agit ici de passer au crible les fortifications de Brest durant la Seconde Guerre mondiale établies par les Allemands dans le cadre du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall).

Plusieurs pages de textes permettent ainsi de couvrir dans le détail le rôle multiple et crucial de Brest pour la Kriegsmarine dès sa prise en 1940. Les sous-marins allemands s’installent (leur base est abondamment décrite – à compléter avec Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique), mais aussi les croiseurs lourds Gneisenau, Scharnhorst et Prinz Eugen qui y font relâche après l’Admiral Hipper. Cibles des bombardiers britanniques qui visent régulièrement et massivement la ville et ses installations portuaires, ces bâtiments réussissent à franchir la Manche lors de l’opération Cerberus.

Le rôle de la résistance française et la présence de sous-marins japonais à Brest font partie des détails intéressants fournis également dans l’ouvrage. Le sommaire est en effet un peu tortueux, mais il est très agréable de s’y perdre ! Lire la suite…

Ligne Maginot du désert, la Ligne Mareth (Klopp, 2018)

2 septembre 2018 Laisser un commentaire

Cet ouvrage coécrit par Jean-Jacques MOULINS et Michel TRUTTMANN est à la fois un superbe beau livre et livre d’Histoire.

Très beau livre car ses un peu plus de deux-cent pages sont en grand format, solidement reliées avec une couverture épaisse coupée à l’aplomb des pages (renforçant ainsi son aspect « pavé ») et surtout illustrées de très splendides photos soit issues des archives soit prises par les auteurs et en couleurs. L’état de conservation des ouvrages est remarquable.

C’est donc l’occasion de découvrir la Ligne Mareth construite par les Français dans le sud-tunisien à partir de 1934 pour bloquer l’accès à toute tentative d’intrusion des Italiens à partir de la Libye. Elle connaît l’épreuve du feu quand désormais les Italiens et les Allemands l’occupent en 1943 face aux Britanniques pour défendre la tête-de-pont tunisienne assaillie de toute part par les Alliés.

Après avoir décrit la genèse de la Ligne, ses principes d’organisation, les auteurs en décrivent chacun des ouvrages et des points d’appui. Quelques plans et quelques cartes complètent les photos.

Les unités françaises qui arment la Ligne ne sont pas oubliées en 1940. Quelques lignes succinctes listent chacun de régiments d’artillerie.

Les dernières pages de l’ouvrage sont consacrées à la situation en 1940 dans le secteur et décrivent brièvement les combats de 1943.

Ce livre ne peut que satisfaire les passionnés de cette magnifique région, des fortifications militaires, de l’armée françaises et de la guerre en Afrique. En un mot, fabuleux. Lire la suite…

Kriegsmarine, Mer du Nord, Manche, Atlantique, 1940-1945 (Heimdal, 1997)

Paru à la même époque (fin des années 1990) que les albums historiques Atlantikwall, Dictionnaire historique des unités de l’Armée de Terre allemande et Dictionnaire historique des unités de Luftwaffe et de la Waffen-SS, cet ouvrage publié par les Editions Heimdal en reprend les principes : présentation générale, notices sur les unités impliquées et résumé des principaux engagements opérationnels, le tout accompagné d’une abondante iconographie et réuni dans un pavé de près de cinq cent pages.

Y sont parfaitement décrites l’installation de la Kriegsmarine en France et en Belgique après les victoires acquises à l’Ouest en mai et juin 1940 ainsi que sa montée en puissance permise par la réquisition de nombreux navires civils ensuite armés. Le livre n’oublie pas les unités de défense portuaires et l’ensemble des chaînes de commandement, sujets rarement abordés.

Les opérations navales décrites concernent essentiellement les briseurs de blocus, les sous-marins dans l’Atlantique, l’opération Cerberus, la réaction allemande sur les mers face au Débarquement allié en Normandie (y compris les engins spéciaux Biber, Neger) et la fin de la présence maritime allemande sur les côtes atlantique à l’été 1944. Lire la suite…

Catégories :Livres, Recension, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Nous les barbares (Maranes, 2018)

Paru en petit format, mais relié, illustré de quelques photos, ce livre est le recueil assez brut du témoignage d’un vétéran de la 10. SS-Panzer-Division Frundsberg au cours de la Seconde Guerre mondiale. Quelques notes précisent parfois certains détails ou corrigent l’impression du vétéran. L’avertissement de l’éditeur Maranes en début d’ouvrage est clair.

Quitte à être ouvertement à rebours d’un certain nombre d’idées reçues, le vétéran assume pleinement son engagement dans la Waffen-SS et n’hésite pas à remettre en cause quelques dogmes historiques couramment admis. Une profonde aigreur transpire sur ce qui peut être dit sur cette époque, de l’Allemagne, de la Prusse, de la vie quotidienne… Le ton parfois malheureusement souvent trop insistant brouille un peu le message qui pourtant mérite d’ouvrir le débat et appelle à une lecture désormais apaisée de cette époque en conservant un balancier équilibré. Même si les crimes de guerre et les massacres au front ne peuvent être justifiés par les bombardements alliés sur les villes allemandes, il est certain que la disparition de familles complètes est un véritable traumatisme pour nombre de soldats. C’est peut-être là que davantage de précisions historiques auraient utiles sur l’origine des bombardements de terreur, même si les Alliés ont poussé le concept jusqu’à son extrême.

A part ces réserves, ce témoignage est passionnant. D’une part, il d’une remarquable précision. D’autre part, il plonge le lecteur dans le quotidien de cette époque, que ce soit au cœur du III. Reich, sur la ligne de front, dans les camps de prisonniers et dans l’Allemagne d’après-guerre. Les premier chapitres sont consacrés à l’adolescence, à la Hitlerjugend puis à l’engagement. Le livre fourmille de détails sur les transports vers Berlin, Prague et la vie dans les toutes premières années du conflit. Lire la suite…

Catégories :Livres, Recension, Sommaire

Patton, la chevauchée héroïque (Tallandier, 2016)

En complément de plusieurs ouvrages consacrés à l’armée allemande (Afrikakorps, l’armée de Rommel, Invasion ! Le Débarquement vécu par les Allemands, L’armée d’Hitler), ou au Débarquement (Les divisions du Débarquement, Les opérations aéroportées du Débarquement), sans compter un nombre conséquent d’articles parus notamment dans le magazine 2e Guerre Mondiale, Benoît RONDEAU s’attaque avec brio aussi aux généraux emblématiques de la Seconde Guerre mondiale.

En témoigne ce Patton, avant de revenir à Rommel.

L’auteur puise dans les écrits de l’intéressé et de ses contemporains pour alimenter sur une base chronologique la trame de son livre. Son recul et surtout sa connaissance de certains théâtres d’opérations (Afrique du Nord, Normandie) lui permettent d’offrir un texte équilibré qui tient compte aussi de la perception de l’adversaire. Loin des récits politiquement corrects qui tendent à orienter les lecteurs avec des yeux contemporains, Benoît RONDEAU se garde de porter un jugement sur les opinions de George PATTON, bien qu’elles soient particulièrement bien tranchées et parfois sulfureuses. Elles font néanmoins partie intégrante du personnage dont il faut aussi savoir différencier les provocations des intimes convictions. Les actes traduisent plus le sentiment profond que les paroles qui relèvent parfois du théâtre. L’exemple de PATTON est à cet égard criant.

Car le sujet de cette biographie est à l’évidence un personnage. Bien plus complexe que ses propos crus peuvent laisser transparaître. Seule certitude, son ego est gigantesque. Contrairement à certains de ses contemporains et aux « grandes » individualités (réelles ou supposées) qui font partie intégrante de l’Humanité et de tout groupe humain (hier, aujourd’hui et demain), il ne s’en cache pas et l’assume pleinement. Lire la suite…

Guide souvenir le Blockhaus Hôpital des Sables d’Olonne (Le Grand Blockhaus, 2017)

26 juillet 2018 Laisser un commentaire

Ce petit guide souvenir d’un peu plus de trente pages complète les objets et événements présentés dans le musée ouvert en 2017 aux Sables d’Olonne à l’endroit où les Allemands ont construit un bunker hôpital en pleine ville. Il présente à la fois l’Occupation allemande (fortification du littoral, contrôle des activités maritimes et de pêche) dans la région avec son lot de tragédies (déportations, privations) et d’héroïsme avec les réseaux de résistance, ainsi que la Libération. La rôle des forces de résistance locales dans les combats contre les poches allemandes de Saint-Nazaire et de La Rochelle est également évoqué. Lire la suite…