Archive

Posts Tagged ‘Opération Goodwood 1944’

39/45 Magazine hors-série Historica n°97 (Heimdal, 2019)

27 décembre 2019 Laisser un commentaire

3945 Magazine HS Historica 097Second volet après le hors-série n°96 des mémoires traduites en Français de Richard von ROSEN avec un nouveau numéro de 39/45 Magazine hors-série Historica à la pagination renforcée avec cent soixante pages. L’auteur a fini sa conversion sur Panzer VI Ausf. E Tiger et son unité est envoyée manu militari en URSS fin décembre 1942 alors que la situation est plus que critique depuis la contre-attaque soviétique qui permet l’encerclement de la 6. Armee à Stalingrad et qui menace toutes les unités allemandes se situant au sud de Voronej jusqu’au Caucase. Le but n’est plus de rejoindre le reste de la schwere Panzer-Abteilung 502 dans la région de Leningrad mais de contrer le danger qui pèse sur tout le sud du front. L’unité bascule sur la schwere Panzer-Abteilung 503 (voir Batailles & Blindés hors-série n°14 pour l’historique de ces deux unités). C’est la contre-offensive autour de Kharkiv puis l’opération Zitadelle à Koursk où l’auteur est blessé (voir aussi le III. Panzer-Korps à Koursk pour davantage de détails sur le contexte de l’engagement de la schwere Panzer-Abteilung 503). Lire la suite…

La bataille de Caen (OREP, 2019)

10 septembre 2019 2 commentaires

Orep 2019 MAGDELAINE Yann La bataille de CaenCaen, 1944… Ville emblématique de la bataille de Normandie pour la souffrance des civils et des errements stratégiques des deux camps (voir par exemple 2e Guerre Mondiale hors-série n°42). Un nom flotte au-dessus des ruines : Bernard MONTGOMERY. Soixante-quinze après, les débats font toujours rages…

Conçu pour le grand public, ce livre réussit à faire une synthèse des enjeux et des événements qui entourent Caen, mais pas seulement… En effet, son auteur, Yann MAGDELAINE, prend position dans le débat et propose une lecture qui rétablit quelque peu Bernard MONTGOMERY dans ses choix. Lire la suite…

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus. Lire la suite…

Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005)

21 mars 2019 1 commentaire

Ecrit par Ludovic FORTIN, qui est l’auteur de nombreux articles sur le sujet dans les magazines spécialisés comme Batailles & Blindés ou Batailles) – voir aussi Opération Totalize et Tractable -, ce livre est un ouvrage indispensable pour tout amateur de l’arme blindée britannique et de la bataille de Normandie. La diversité des unités et le bestiaire des engins n’ont rien à envier à leurs adversaires germaniques. Et pourtant, la littérature sur le sujet est mince, qui plus est en Français. Le détail apporté ici aux informations et leur diversité valent bien des ouvrages concernant les Panzer engagés en Normandie. Lire la suite…

L’odyssée d’une division hippomobile allemande, la 272. Infanterie-Division, tome I, l’Enfer au sud de Caen (La Poche de Falaise – Chambois, 2016)

13 mars 2019 1 commentaire

La littérature consacrée à la bataille de Normandie de l’été 1944 fait généralement la part (très) belle aux divisions blindées allemandes. A croire parfois, que principalement celles-ci tenaient la ligne de front face aux Alliés. S’il est vrai qu’elles jouent un rôle important dans le verrouillage de Caen et l’arrêt des tentatives successives britanniques de crever le front germanique, les divisions d’infanterie sont bien plus nombreuses. Leur rôle reste cependant bien peu connu et les ouvrages consacrés à leur parcours durant la bataille bien moins nombreux. Il faut dire que l’iconographie est plus rare. Cela n’empêche pas quelques auteurs passionnés de se plonger dans les archives (cf. par exemple la 42 jours) et de livrer des études relativement confidentielles, mais indispensables pour appréhender l’ensemble des combats. Lire la suite…

Opération Goodwood (Histoire & Collections, 2008)

Troisième livre de la série Des BATAILLES et des HOMMES parue chez Histoire & Collections, il en reprend tous les atouts : synthèse claire, illustration conséquente (photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, organigrammes, profils couleurs et cartes). Le sujet abordé est l’opération Goodwood, tentative britannique de percer à l’est de l’Orne au cours de la bataille de Normandie.

L’accent est mis sur l’engagement de la 11th Armoured Division et plus particulièrement de sa 29th Armoured Division. L’angle de vue est donc assurément britannique et particulièrement fouillé grâce aux recherches de l’auteur, Didier LODIEU (à l’origine de très nombreux ouvrages dont III. Panzer-Korps à Koursk, 45 Tiger en Normandie, Panther en Normandie, Mourir pour Saint-Lô, La Massue ou encore Combats pour la Seine).

Quelques hauts lieux des combats sont donc abordés dans ces pages : Cagny, , Bras, Hubert-Folie et Bourguebus. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015)

8 septembre 2018 1 commentaire

L’histoire militaire ne peut se résumer aux seuls combats et ne peut faire fi ni de l’avant, ni de l’après. Ce numéro de Normandie 1944 Magazine illustre parfaitement l’étendue du spectre éditorial que doit proposer aux lecteurs les revues spécialisées.

La Seconde Guerre mondiale a vu beaucoup d’innovations technologiques et doctrinales. Mais le progrès ne s’est pas limité en ces seuls domaines. En témoigne l’article sur l’enjeu de la logistique permettant aux services des santé alliés de transfuser les blessés. La médecine de guerre se modernise, se complexifie. Elle prend une importance de plus en plus importante dans les armées occidentales. La Seconde Guerre mondiale annonce ainsi les conflits contemporains où une attention de plus en plus grande est portée en amont à la préparation physique et psychologique des militaires en complément des seuls rudiments purement militaires ainsi que la médecine de guerre cherchant de plus en plus à sauver et à réparer. La logique du zéro mort dans ses propres rangs est encore loin, mais la volonté de limiter les pertes définitives est déjà présente chez les Alliés.

Inaugurant une série de trois articles sur la destinée des matériels laissés sur le champ de bataille (cf. Normandie 1944 Magazine n°15 et Normandie 1944 Magazine n°16), ce numéro s’intéresse plus particulièrement au dépôt établi à Saint-Lambert-sur-Dives après les combats. Regroupant nombre d’épaves entassées dans la poche de Falaise-Trun-Chambois quand la 7. Armee s’échappe des pinces alliées, il contient un véritable bestiaires des matériels roulants, blindés et d’artillerie allemands engagées à l’époque. A noter une très belle carte des engins entassés surimprimée sur une vue aérienne, le tout sur deux pages. Lire la suite…