Batailles n°26 (Histoire & Collections, 2008)

Engagés tout au long des combats à l’Ouest en 1940, les chars français et les chars allemands se sont mesurés à plusieurs reprises : dans les Ardennes, à Hannut/Gembloux, à Flavion, à Stonne, Crécy-sur-Serre, etc. Quels sont les meilleurs ? Cette question agite les historiens depuis ce moment. Ainsi, ce numéro du magazine Batailles retravaille ce sujet en y consacrant pas moins de trois articles. Souvent oubliée des récits de la manœuvre Dyle-Breda et des combats en Belgique, la British Expeditionary Force (BEF) est également au sommaire. Ce numéro propose également la retranscription du journal d’un sous-officier français du Hackenberg, illustrant ainsi la vie dans les ouvrages de la Ligne Maginot alors que la bataille de France se joue dans leur dos : passionnant.

Lire la suite « Batailles n°26 (Histoire & Collections, 2008) »
Publicités

Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019)

Ce livre est la suite de l’étude de l’engagement des unités du II. Fallschirm-Korps en Normandie. Le premier tome se concentre sur les prémices puis le flanc est de l’opération Cobra. Le deuxième volet est tout aussi intéressant puisqu’il entre dans le détail des combats pour protéger le repli allemand, la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois et le passage de la Seine. Une plongée dans des combats intense mais méconnus malgré leur importance opérationnelle. Le rôle des unités au fond de la poche est tout aussi important que celui de celles qui tiennent les mâchoires ouvertes bien souvent davantage mises en avant. Sans oublier que les restes du II. Fallschirm-Korps jouent un rôle prépondérant dans la percée de Saint-Lambert-sur-Dives.

Lire la suite « Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) »

Autumn Gale, Kampfgruppe Chill, schwere Heeres-Panzerjäger-Abteilung 559 and the German recovery in the autumn of 1944 (De Zwaard Visch, 2013)

De Zwaard Visch 2013 DIDDEN Jack SWARTS Maarten Automn GaleDans les combats ayant permis aux Allemands de rétablir la situation face aux Alliés en septembre et octobre 1944, ceux face à l’opération Market-Garden (surtout le volet aéroporté) et en Lorraine sont relativement bien connus. Mais peu le volet terrestre de l’opération Market-Garden et surtout pas ceux ayant conduit à l’échappement de la 15. Armee dont la prise d’Anvers rend la situation hasardeuse. Après avoir laissé s’échapper une partie des 7. Armee et 5. Panzer-Armee de Normandie, la 1. Armee des bords du Golfe de Gascogne, les Alliés s’arrêtent une fois Anvers prise et ne poussent pas leur avantage plus avant. Bref, le passage est laissé libre à la 15. Armee pour s’échapper en traversant l’estuaire de l’Escaut (voir Mook 1944 hors-série n°1). Mais faut-il encore résister à la pression alliée quand une fois l’échec de Market-Garden consommé, les Alliés cherchent à résorber le saillant allemand à l’ouest du corridor établi jusqu’à Nimègue. Lire la suite « Autumn Gale, Kampfgruppe Chill, schwere Heeres-Panzerjäger-Abteilung 559 and the German recovery in the autumn of 1944 (De Zwaard Visch, 2013) »

Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107, A thorn in the side of Market Garden (De Zwaard Visch, 2016)

De Zwaard Visch 2016 DIDDEN Jack SWARTS Maarten Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107Parfait exemple de ce qu’un travail de recherche rigoureusement mis en forme peut produire et apporter à l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale, ce livre se concentre sur les combats menés en Hollande en septembre et octobre 1944 par la Kampfgruppe Walther. Ces combats sont une illustration malheureusement peu connue du redressement allemand après l’exploitation de la percée de l’opération Cobra et des errements alliés dont les pointes offensives se dispersent compte tenu de l’évasement de la zone de front après la victoire en Normandie. L’incapacité des états-majors alliés à s’accorder sur la concentration des forces et de la logistique sur un axe d’effort principal permet aux Allemands de se stabiliser à l’Ouest et d’être en mesure de lancer la contre-offensive des Ardennes. Lire la suite « Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107, A thorn in the side of Market Garden (De Zwaard Visch, 2016) »

39/45 Magazine n°356 (Heimdal, 2019)

3945 Magazine 356Dans la continuité du numéro 355, 39/45 Magazine propose un nouveau numéro dédié au Débarquement et à la bataille de Normandie construit autour de quelques articles ciblés et complets.

Parmi les moments clefs des combats figurent en bonne place ceux pour Verrières le 11 juin 1944, ceux pour la Cote 112 et l’entrée des Canadiens dans les faubourgs Nord et Ouest de Caen. Dans les trois cas, les textes sont bien menés et fournissent un descriptif clair et précis du déroulement des opérations. Les Editions Heimdal peuvent en effet s’appuyer sur une équipe éditoriale reconnue et un fond iconographique important sur le sujet. Le rendu des profils couleurs « du siècle dernier » possède souvent plus de relief que ceux construits et dupliqués à grand renfort de numérisation, sauf à y judicieusement quelques accessoires comme le propose Thierry VALLET avec les branchages de camouflage.  Lire la suite « 39/45 Magazine n°356 (Heimdal, 2019) »

Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005)

Ecrit par Ludovic FORTIN, qui est l’auteur de nombreux articles sur le sujet dans les magazines spécialisés comme Batailles & Blindés ou Batailles) – voir aussi Opération Totalize et Tractable -, ce livre est un ouvrage indispensable pour tout amateur de l’arme blindée britannique et de la bataille de Normandie. La diversité des unités et le bestiaire des engins n’ont rien à envier à leurs adversaires germaniques. Et pourtant, la littérature sur le sujet est mince, qui plus est en Français. Le détail apporté ici aux informations et leur diversité valent bien des ouvrages concernant les Panzer engagés en Normandie. Lire la suite « Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005) »

Sherman Tanks, British Army and Royal Marine, Normandy Campaign, 1944 (Pen & Sword, 2016)

Second volume de la série Tank Craft éditée par Pen & Sword, toujours écrit par Dennis OLIVIER, ce livre broché est intégralement dédié aux Sherman utilisé par les unités britanniques lors de la bataille de Normandie. Tout comme le premier titre de la collection (cf. Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Eastern Front), le texte s’articule autour de l’utilisation du char par les différentes unités engagées et les évolutions techniques apportées en cours de production pour les engins utilisés lors de la période déterminée. Lire la suite « Sherman Tanks, British Army and Royal Marine, Normandy Campaign, 1944 (Pen & Sword, 2016) »

Opération Goodwood (Histoire & Collections, 2008)

Troisième livre de la série Des BATAILLES et des HOMMES parue chez Histoire & Collections, il en reprend tous les atouts : synthèse claire, illustration conséquente (photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, organigrammes, profils couleurs et cartes). Le sujet abordé est l’opération Goodwood, tentative britannique de percer à l’est de l’Orne au cours de la bataille de Normandie.

L’accent est mis sur l’engagement de la 11th Armoured Division et plus particulièrement de sa 29th Armoured Division. L’angle de vue est donc assurément britannique et particulièrement fouillé grâce aux recherches de l’auteur, Didier LODIEU (à l’origine de très nombreux ouvrages dont III. Panzer-Korps à Koursk, 45 Tiger en Normandie, Panther en Normandie, Mourir pour Saint-Lô, La Massue ou encore Combats pour la Seine).

Quelques hauts lieux des combats sont donc abordés dans ces pages : Cagny, , Bras, Hubert-Folie et Bourguebus. Lire la suite « Opération Goodwood (Histoire & Collections, 2008) »

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite « Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018) »

Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015)

L’histoire militaire ne peut se résumer aux seuls combats et ne peut faire fi ni de l’avant, ni de l’après. Ce numéro de Normandie 1944 Magazine illustre parfaitement l’étendue du spectre éditorial que doit proposer aux lecteurs les revues spécialisées.

La Seconde Guerre mondiale a vu beaucoup d’innovations technologiques et doctrinales. Mais le progrès ne s’est pas limité en ces seuls domaines. En témoigne l’article sur l’enjeu de la logistique permettant aux services des santé alliés de transfuser les blessés. La médecine de guerre se modernise, se complexifie. Elle prend une importance de plus en plus importante dans les armées occidentales. La Seconde Guerre mondiale annonce ainsi les conflits contemporains où une attention de plus en plus grande est portée en amont à la préparation physique et psychologique des militaires en complément des seuls rudiments purement militaires ainsi que la médecine de guerre cherchant de plus en plus à sauver et à réparer. La logique du zéro mort dans ses propres rangs est encore loin, mais la volonté de limiter les pertes définitives est déjà présente chez les Alliés.

Inaugurant une série de trois articles sur la destinée des matériels laissés sur le champ de bataille (cf. Normandie 1944 Magazine n°15 et Normandie 1944 Magazine n°16), ce numéro s’intéresse plus particulièrement au dépôt établi à Saint-Lambert-sur-Dives après les combats. Regroupant nombre d’épaves entassées dans la poche de Falaise-Trun-Chambois quand la 7. Armee s’échappe des pinces alliées, il contient un véritable bestiaires des matériels roulants, blindés et d’artillerie allemands engagées à l’époque. A noter une très belle carte des engins entassés surimprimée sur une vue aérienne, le tout sur deux pages. Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015) »