P-47 au combat, le groupe de chasse 1/5 « Champagne » dans les campagnes d’Alsace et d’Allemagne 1944-1945 (Arès, 2021)

Ce livre représente un véritable plaisir historiographique. Il faut dire que les chroniques détaillées d’unités aériennes françaises sont plus que rarissimes. Le genre reste en effet plutôt dévolu à quelques unes de leurs homologues alliées ou allemandes. Et encore, toutes ne sont pas logées à la même enseigne ! Voilà la démonstration qu’il est possible de proposer un travail soigné, rempli de détails tout en restant vivant.

Rééquipé initialement de Bell P-39 Airacobra après la défaite de l’Axe en Afrique du Nord, le GC 1/5 Champagne assure des missions de protection des convois au-dessus de la Méditerranée. Edmond MARIN la MESLEE en prend le commandement en janvier 1944. Transféré en métropole, l’unité passe sur Republic P-47 Thunderbolt en octobre 1944. A partir de Salon de Provence, le groupe opère au-dessus de l’Italie avant de rejoindre l’Alsace et d’apporter un soutien aérien aux opérations de la 1ère Armée jusqu’en Allemagne. Entre-temps, il fait une petite escapade au-dessus de la poche de Royan…

Publicités
Lire la suite « P-47 au combat, le groupe de chasse 1/5 « Champagne » dans les campagnes d’Alsace et d’Allemagne 1944-1945 (Arès, 2021) »

Les Goums marocains, 1941-1945 (L’Esprit du Temps, 2021)

Conflit idéologique par nature, la Seconde Guerre mondiale en Europe représente bien plus qu’une simple guerre entre nations et pays homogènes qui s’opposent. Grande-Bretagne, France, URSS puisent abondamment dans les ressources de leurs empires respectifs. Même l’Allemagne fait de même en s’appuyant sur ses nouveaux territoires et en levant des contingents de volontaires sur tout le continent et même plus. Si l’historiographie des volontaires européens engagés dans la Waffen-SS est plutôt bien développée et généralement assez flatteuse, celle des contingents extranationaux engagés par les autres pays reste bien plus dans l’ombre.

Publicités
Lire la suite « Les Goums marocains, 1941-1945 (L’Esprit du Temps, 2021) »

Panzer Kommandeur (Overlord, 2021)

Overlord Press poursuit son travail de traduction et de mise à disposition d’un public francophone de textes et témoignages sur la Seconde Guerre mondiale bien des années après leur rédaction dans leurs langues d’origine (voir ainsi La mort rouge ou Des tigres dans la boue). Etonnement, certains, comme ce récit autobiographique de Hans von LUCK, n’ont jamais été traduits, bien que dans le cas présent, les lecteurs en connaissent de larges extraits, directement ou indirectement. En effet, ces sources se révèlent parfois être les seules et/ou les plus accessibles à de nombreux autres auteurs plus contemporains. Ce n’est pour autant pas une raison de bouder ce type de document, même des années après les faits et leur écriture. Car cela permet d’apprécier le texte comme un tout et, chose non négligeable, de découvrir des pans entiers du témoignage qui sont restés peu ou pas diffusés.

Publicités
Lire la suite « Panzer Kommandeur (Overlord, 2021) »

21. Panzer-Division (Heimdal, 2002)

Il faut attendre 2002 et la parution de cet album aux Editions Heimdal pour disposer en français (et en anglais !) d’un album historique à la fois complet d’un point de vue texte et très largement illustré sur la 21. Panzer-Division. Rédigé par Jean-Claude PERRIGAULT, il reproduit un modèle désormais bien huilé avec les précédents ouvrages concernant d’autres grandes unités allemandes auquel l’auteur a déjà contribué.

Lire la suite « 21. Panzer-Division (Heimdal, 2002) »

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021)

Pour inaugurer une nouvelle formule de numéros hors-série regroupant récit opérationnel, portraits et matériels, Trucks & Tanks Magazine choisit la 21. Panzer-Division. Loin d’être l’une des premières divisions blindées allemandes créées et d’être de tous les combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, cette unité accède pourtant à une renommée quasi iconique dans l’historiographie consacrée à la Panzerwaffe. Voilà de quoi constituer une parfaite tête de gondole pour inaugurer cette formule, à condition de se distinguer un peu des nombreux écrits déjà publiés sur le sujet, y compris en français…

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021) »

Batailles & Blindés n°103 (Caraktère, 2021)

Panzer ! Le mot même symbolise la Seconde Guerre mondiale en Europe au point qu’une grande partie de l’historiographie s’y consacre exclusivement. Pourtant la genèse de l’arme blindée allemande et les raisons de ses victoires dans les premières années du conflit restent mal appréhendées. Nombre de légendes continuent même de prospérer dans des écrits reproduits sans cesse et sans réel esprit critique. Heureusement, le travail de certains historiens et auteurs, une plus grande distanciation par rapport aux évènements, permettent d’y voir désormais plus clair. L’éditorial de Yannis KADARI témoigne ainsi de cette évolution bénéfique quand il parle des Panzer de 1940 : ressources limitées, pénurie de cadres et de formateurs, matériels disparates et peu puissants, chars qui n’ont rien d’exceptionnels par rapport à leurs adversaires, présence encore limitée de la radio dans les engins… Les fadaises anciennes sur la supériorité numérique et qualitative absolue allemande en chars semblent désormais bien appartenir au passé !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°103 (Caraktère, 2021) »

The Folly of Generals, How Eisenhower’s broad front lengthened World War II (Casemate, 2021)

Les erreurs et retard alliés durant les opérations à l‘Ouest en 1944 et 1945 font régulièrement débat. Le sujet n’est pas nouveau, il commence même à germer quand les combats sont encore en cours ! En témoignent les crises relatives à la stratégie de Bernard MONTGOMERY en pleine bataille de Normandie. Certaines erreurs ou certains ratés restent gravés dans les mémoires comme le fait de ne pas boucler hermétiquement la poche de Falaise ou l’opération Market-Garden… Et si ces échecs, retentissants pour certains, n’étaient cependant pas les plus importants ?

Publicités
Lire la suite « The Folly of Generals, How Eisenhower’s broad front lengthened World War II (Casemate, 2021) »

Militaria n°423 (Histoire & Collections)

Les greniers et les archives familiales regorgent de trésors ignorés. Souvent considérés comme sans intérêt par nos contemporains, ils finissent dans une déchetterie (comme cela aurait pu être le cas pour la matière qui sert de base à Robert Thomas, résistant et cartographe du Mur de l’Atlantique) ou au fond d’une poubelle. Heureusement, quelques uns ont la chance d’être retrouvés par des amateurs ou tout simplement des personnes qui se posent la question de leur intérêt avant prendre une décision plus radicale. Ce numéro de Militaria en fournit un nouvelle preuve éclatante…

Publicités
Lire la suite « Militaria n°423 (Histoire & Collections) »

Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020)

Le Rhin, dernière défense naturelle à l’ouest de l’Allemagne, dernier obstacle géographique majeur pour les Alliés. Et au final, une bataille titanesque qui en termes de préparation et de moyens n’a rien à envier côté Alliés aux opérations de débarquement en Normandie ou en Provence. Bien entendu, l’adversaire a déjà plus qu’un genou à terre, mais il est conscient que ce sera le dernier combat défensif coordonné sur ce front. L’issue ne peut faire guère de doute d’autant plus que les maigres réserves sont transférées face à l’Armée Rouge depuis la fin de la phase offensive de la contre-attaque des Ardennes (sans oublier Nordwind en Alsace). Pourtant, mis à part quelques images parcellaires, l’ensemble du franchissement du Rhin reste peu étudié dans sa globalité (soulignons toutefois deux ouvrages en français chez Economica) alors qu’il représente l’obsession alliée une fois la bataille de Normandie conclue victorieusement.

Publicités
Lire la suite « Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020) »

Vae Victis n°150 (Cérigo, 2020)

Numéro anniversaire des 25 années d’existence de Vae Victis ! Une bonne raison pour revenir aux sources et effectuer une rétrospective des jeux proposés les plus marquants. Théophile MONNIER revient également sur les débuts du magazine français des jeux d’Histoire. Une aventure éditoriale à découvrir. La Seconde Guerre mondiale est bien représentée dans ce numéro avec trois analyses de wargames classiques (Stalingrad’42, le retour du mythique Fortress Europa et le très original Tinian The Forgotten Battle), un jeu de simulation géostratégique pour rejouer tout le conflit en moins d’une heure (Blitzkrieg! World War Two in 20 Minutes) deux jeux de rôle permettant de simuler de façon très original des actions commandos (Soleil Noir) ou les méandres de la résistance allemande contre HITLER (Black Orchestra).

Lire la suite « Vae Victis n°150 (Cérigo, 2020) »