Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Normandie 1944 Opérations aériennes’

Iron Cross n°1 (Warners, 2019)

Iron Cross 001Comme son nom l’indique, le focus de ce premier numéro est l’armée allemande. L’équipe éditoriale comprenant des Anglais et des Allemands, la diversité et les richesse des points de vue sont prometteurs. Parmi les contributeurs, quelques plumes bien connues des lecteurs français puisque leurs livres ou articles sont pour certains traduits : Chris GOSS, spécialiste de l’aviation militaire, contributeur régulier à Aérojournal et AceS, ou Roman TÖPPEL, chercheur allemand révélé aux yeux du grand public par son livre sur Koursk qui fait désormais référence. Lire la suite…

Publicités

1944, l’été sanglant : 30 villes normandes sous les bombes (Historia / Paris Normandie, 2019)

Historia Paris Normandie HS 002 1944 ete sanglant 30 villes normandes sous les bombes.pngPublié à l’occasion des célébrations du 75ème anniversaire du Débarquement allié, ce numéro spécial d’une centaine de pages revient sur l’une des polémiques qui entachent de façon récurrente la victoire alliée en Normandie, à savoir les pertes civiles et les destructions patrimoniales occasionnées en vue et au cours de l’opération Overlord.

Comme le souligne immédiatement une infographie dès la première page, ce sont vingt mille civils qui sont tués. Les trois-quart d’entre eux se trouvent au Havre, à Rouen et à Evreux. Pertes inutiles ? Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019)

15 mai 2019 3 commentaires

normandie-1944-magazine-031.png75ème anniversaire du Débarquement oblige, ce numéro voit sa pagination renforcée et son sommaire musclé pour proposer davantage de contenu. Il est complémentaire dans son principe avec 39/45 Magazine n°355. Les deux fournissent un panel d’articles diversifiés sur le Jour-J et les premiers jours du Débarquement.

La dimension maritime est très présente avec une série de trois articles portant sur les sous-marins de poche alliés en observation au large des futures plages de débarquement, l’engagement du HMS Belfast (exemple illustratif du rôle des « gros » navires) et le rôle dévolu aux vedettes rapides de la Kriegsmarine avec un focus particulier sur les S-Boote venant de Cherbourg, Boulogne-sur-Mer et Ostende pour affronter l’armada alliée (voir à ce propos Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique) . Sans parler de la courte présentation du scaphandrier britannique du Musée d’Arromanches… Lire la suite…

Flak à l’Ouest (La Poche de Falaise – Chambois, 2016)

A travers les historiques de deux unités (Flak-Abteilung z.b.V. 11400 et leichte Flak-Abteilung 752), Didier LODIEU offre à nouveau un éclairage inédit sur la bataille de Normandie et plus particulièrement sur les unités de défense antiaérienne allemandes. Comme le remarque l’auteur, bon nombre d’écrits sur le sujet reposent uniquement sur les compte-rendus rédigés après-guerre par Wolfgang PICKERT, commandant le III. Flak-Korps. A croire que d’un point de vue de la Flak, seules les unités divisionnaires et celles dépendant de ce commandement sont engagées. Même l’excellent Normandy 1944, German Military Organization, Combat Power and Organizational Effectiveness de Niklas ZETTERLING (J.J. Fedorowicz, 2000) se laisse prendre au piège.

Or il n’en est rien. Pas de trace par exemple de la 13. Flak-Division. Lire la suite…

39/45 Magazine n°302 (Heimdal, 2012)

3 mars 2019 1 commentaire

 

Sommaire :

Boutique :

Heimdal logo 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

39/45 Magazine n°350 (Heimdal, 2018)

350ème numéro de 39/45 Magazine pour les Editions Heimdal ! Ca commence à faire… Le sommaire est en tout point conforme à la ligne éditoriale du moment et très ciblé sur des parcours individuels.

C’est tout d’abord le parcours de l’as américain Leonard Kyle « Kit » CARSON qui écume le ciel européen à bord de son P-51 Mustang du 357th US Fighter Group. Les photos qui illustrent l’article sont issues des archives officielles avec quelques beaux clichés en couleurs reproduits en grand format. Après avoir décrit assez brièvement le parcours de l’as, l’auteur brosse un rapide portrait du P-51 avant de citer des témoignages du pilote issus de son autobiographie classés par thème (escorter les bombardiers, garder un cap, mitrailler des cibles terrestres, etc.). Malgré la domination aérienne alliée au-dessus de l’Europe, les pertes n’en sont pas moins sensibles comme le montrent quelques statistiques de l’unité citées sur le nombre d’avions perdus, de pilotes tués, d’accidents… Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°26 (Heimdal, 2018)

24 février 2018 2 commentaires

Ce numéro de Normandie 1944 Magazine des Editions Heimdal contient deux évocations particulièrement fort des soldats morts au combat au Normandie à travers deux articles. Le premier, court de deux pages, part d’une tombe dans un cimetière militaire britannique à Sainte-Marie-du-Havre pour évoquer un soldat du No. 45 Royal Marines Commando qui disparaît quand la péniche dans laquelle il se trouve à l’aube du 6 juin 1944 est touchée par un canon antichar allemand positionné à La Brèche sur Sword Beach. Son corps dérive et n’est retrouvé que plusieurs jours plus tard près du Havre. Le second se penche les images pieuses allemandes imprimées en souvenir d’un soldat mort. Cette tradition germanique très ancrée au cours des guerres mondiales permet de donner un nom, un visage et une existence à ces hommes tombés dans les combats. L’article s’attarde plus particulièrement sur quelques exemples de soldats morts dans les combats dans le Cotentin face aux Américains. Les reproductions des images sont accompagnées des cartes des combats issues des historiques officiels américains et déjà publiés à de nombreuses reprises aux Editions Heimdal.

Dans le thème du travail de mémoire, il faut noter l’article présentant le parcours et les projet de l’association Odon-Côte 112.

La seconde partie de l’étude sur l’engagement des Sherman Crab au sein de la 79th Armoured Division lors de la bataille de Normandie à l’été 1944 couvre la conquête de la station radar allemande de Douvres-la-Délivrande, l’opération Epsom, l’opération Totalize, l’opération Tractable (pour laquelle est évoquée le bombardement par erreur des lignes de la 3rd Canadian Infantry Division) et pour finir l’opération Astonia et la conquête du Havre. Cette version spécialisée conçue par les Britanniques du M4 Medium Tank Sherman américain comprend un dispositif permettant de déclencher les mines positionnées devant le char grâce à un système de chaînes qui fouettent le sol en tournant autour d’un cylindre placé à l’horizontal. Le texte inspiré du récit d’un vétéran de l’unité fait découvrir la vie quotidienne des hommes plutôt que les combats proprement dits et montre que le quotidien des soldats alliés n’est pas de tout repos, même si moins miséreux que celle de leurs adversaires, en témoigne l’épisode du petit déjeuner partagé avec un jeune prisonnier allemand. La première partie est publiée dans Normandie 1944 Magazine n°24.

Le troisième article est également la seconde partie d’une étude consacrée à l’engagement du Hawker Typhoon en Normandie. Il revient notamment sur le bombardement du quartier-général du Panzergruppe West à La Caine le 10 juin 1944. L’opération met en oeuvre quatre squadrons de Hawker Typhoon et quatre squadron de North American B-25 Mitchell protégés par une escorte de quatre squadrons de Supermarine Spitfire. Lire la suite…