Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021)

Pour inaugurer une nouvelle formule de numéros hors-série regroupant récit opérationnel, portraits et matériels, Trucks & Tanks Magazine choisit la 21. Panzer-Division. Loin d’être l’une des premières divisions blindées allemandes créées et d’être de tous les combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, cette unité accède pourtant à une renommée quasi iconique dans l’historiographie consacrée à la Panzerwaffe. Voilà de quoi constituer une parfaite tête de gondole pour inaugurer cette formule, à condition de se distinguer un peu des nombreux écrits déjà publiés sur le sujet, y compris en français…

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine hors-série n°39 (Heimdal, 2021) »

Normandie 1944 Magazine n°41 (Heimdal, 2021)

Trois grandes thématiques émergent de ce numéro de Normandie 1944 Magazine : les combats dans la tête de pont aéroportée américaine dans le Cotentin, la réaction allemande au Débarquement à travers la montée en ligne de la 130. Panzer-Lehr-Division qui représente l’habituel « gros dossier » de Frédéric DEPRUN et la présentation commentée par Hugues WENKIN d’un rapport que fait Heinz GUDERIAN sur l’engagement de la Panzerwaffe au cours des trois premières semaines en Normandie. Outre les sujets proprement dits, les thèmes et le contenu donnent l’opportunité de se pencher sur l’évolution de l’historiographie de la campagne…

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°41 (Heimdal, 2021) »

Batailles & Blindés hors-série n°47 (Caraktère, 2021)

Symbole de la victoire alliée en Normandie, mais aussi de son imperfection, la poche de Falaise / Trun / Chambois reste l’un des sujets historiographiques les plus polémiques. Cette bataille reste cependant particulièrement complexe à décrire et à suivre. Le champ chronologique peut légitiment se questionner tant au départ (faut-il partir de l’opération Cobra, de l’échec de la contre-offensive allemande sur Mortain, de la prise de Falaise ?) qu’à l’arrivée (bouclage de la poche, repli à travers la Seine ?). En fait, tout dépend de l’angle de vue adopté. Bien que très souvent abordée, la poche fait paradoxalement l’objet de peu d’études complètes et ciblées. Il y a bien entendu les historiques officiels, ou assimilés, alliés (et plus particulièrement américains), l’œuvre magistrale d’Eddy FLORENTIN, la Bataille des généraux de Martin BLUMENSON ou quelques albums des Editions Heimdal comme le Couloir de la mort. Bien sûr, les historiques généraux de la bataille de Normandie y font tous référence et plusieurs études se penchent des détails tactiques de ces combats (voir notamment les historiques d’unités blindées allemandes ou les ouvrages de Didier LODIEU). Il y a donc de la place pour un utile numéro hors-série sur le sujet !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés hors-série n°47 (Caraktère, 2021) »

Chars en Normandie, été 1944, le choc (Caraktère, 2021)

La bataille de Normandie fait partie des grands classiques des classiques de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Le sujet parait même inépuisable ! Depuis le novateur (pour l’époque) Panzers en Normandie d’Eric LEFEVRE, l’encre ne cesse de couler sur le rôle qu’y jouent les chars, qu’ils soient allemands, britanniques, américains, canadiens ou encore polonais… Pourtant, le sujet apparait au fil des livres et des articles bien plus complexe et nuancé qu’il n’y parait de prime abord. Au point de mériter un nouvel ouvrage sur le sujet ?

Publicités
Lire la suite « Chars en Normandie, été 1944, le choc (Caraktère, 2021) »

Batailles hors-série n°13 (Ysec, 2021)

Mi-1944, la Seconde Guerre mondiale fait plus que jamais rage en Europe. En URSS, l’Armée rouge poursuit sa lutte à mort contre la Wehrmacht et ses alliés. En Italie, Anglais, Américains et Français remontent progressivement la péninsule. Du ciel du Troisième Reich, l’aviation anglo-américaine ravage les agglomérations et les pôles industriels. Dans l’Atlantique, les loups sont devenus des proies. Pourtant, tout espoir n’est pas complètement perdu pour l’Allemagne d’Adolf HITLER. Alors que ses forces armées n’ont jamais été engagées aussi intensivement dans autant d’endroits, le dictateur peut toujours rêver de battre ses adversaires un par un. Il possède encore de nombreux atouts : exploitation intensive et extensive des territoires occupées, industrie et programmes d’armement restructurés qui permettent de battre des records de production, mobilisation totale des ressources humaines et un glacis de plusieurs centaines de kilomètres qui protège son propre territoire à l’Est comme à l’Ouest. Il ne reste donc plus qu’à battre les Alliés occidentaux quand ils tenteront de prendre pied à l’Ouest du continent pour se retourner ensuite contre l’Armée rouge avec toutes ses forces.

Publicités
Lire la suite « Batailles hors-série n°13 (Ysec, 2021) »

Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 3, Falaise et repli, 13 août – septembre 1944 (Heimdal, 2021)

Ce livre clôture la monumentale étude de Frédéric DEPRUN sur l’engagement en Normandie de la 2. Panzer-Division parue chez Heimdal après les volumes 1 et 2. A l’instar des deux premiers, il regorge de détails textuels et iconographiques qui éclairent l’engagement d’une unité et de lieux finalement assez peu traités dans l’historiographie habituelle.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 3, Falaise et repli, 13 août – septembre 1944 (Heimdal, 2021) »

Bataille de Normandie 1944 Magazine n°5 (Maranes, 2021)

Une bataille de la dimension de celle en Normandie durant l’été 1944 ne peut que receler de multiples aspects et détails qui passent trop souvent inaperçus. Il faut dire l’historiographie s’appuie très souvent sur les mêmes sources, les mêmes témoignages, les mêmes récits officiels… Pourtant, au-delà de la simple image d’un rouleau compresseur allié et d’un défenseur contraint à une défaite inéluctable, il existe de nombreuses nuances. Dérouler seulement la chronologie des combats demeure bien insuffisant pour en comprendre les détails qui font pencher la décision d’un côté ou de l’autre. Le processus même de décision, la personnalité et la psychologie des acteurs – décideurs ou simples soldats noyés dans la masse – sont des angles de vue indispensables à la compréhension de l’Histoire, comme de l’actualité. Un défi relevé par ce cinquième numéro de Bataille de Normandie 1944 Magazine !

Publicités
Lire la suite « Bataille de Normandie 1944 Magazine n°5 (Maranes, 2021) »

Batailles n°94 (Ysec, 2021)

Fidèle à ses principes (format, champ éditorial, angle de vue et thèmes), le magazine Batailles propose ici quelques articles qui ne peuvent qu’aiguiser la curiosité au milieu d’un sommaire diversifié. En décortiquant des documents d’archives ou en remplaçant des faits connus dans leur contexte pour s’extraire de quelques interprétations subjectives trop souvent reprises sans réel esprit critique, les lecteurs peuvent ainsi découvrir qu’il est toujours utile de se replonger dans quelques grands classiques de la Seconde Guerre mondiale. A condition d’éviter bien sûr les redites généralistes et de produire un véritable travail de recherche et/ou d’analyse.

Publicités
Lire la suite « Batailles n°94 (Ysec, 2021) »

Batailles & blindés n°46 (Caraktère, 2021)

Il représente l’un des sujets les plus rebattus de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Il combine plusieurs centres d’intérêt des lecteurs : Panzerwaffe, Waffen-SS, la contre-attaque de Kharkiv au printemps 1943, Koursk, la Normandie, Market-Garden, les Ardennes… Bref une vache à lait éditorial quasi assurée. Qui ? Le SS-Panzer-Korps renommé ensuite II. SS-Panzer-Korps ! Batailles & Blindés lui consacre ainsi un numéro hors-série complet…

Publicités
Lire la suite « Batailles & blindés n°46 (Caraktère, 2021) »

Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021)

L’Histoire, un océan d’incertitudes… L’éditorial de ce quarantième numéro de Normandie 1944 Magazine rappelle fort à propos que dans ce domaine, la prudence est reine. Plus qu’abondamment documentée, l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale de ses origines à ses conséquences évolue constamment dès lors que la prise de recul permet de s’affranchir des clichés, de l’héritage des propagandes respectives, des mémoires pro domo d’un certain nombre de responsables, de découvrir de nouvelles archives publiques ou privées. Il est cependant nécessaire de toujours revenir aux faits, d’analyser les dits et les non-dits, et surtout d’être précautionneux quand il s’agit d’ébranler quelques certitudes. Ainsi, « l’implication pour la victoire alliée de nombreux généraux allemands » ne peut être donnée pour acquise (cf. Le Mur de l’Atlantique et le « complot pour la paix » in 39/45 Magazine n°355 et la rubrique « Bibliothèque » dans Normandie 1944 Magazine n°31). Des erreurs et des querelles d’ego ne peuvent s’apparenter à une volonté délibérée de favoriser la défaite de son propre camp. Idem pour la phrase « l’Allemand et l’Untermensch, encore un cliché : la Wehrmacht et la Waffen-SS ont largement ouvert le recrutement aux citoyens soviétiques ». La nécessité de trouver des hommes pour le front comme pour les usines afin d’alimenter la machine de guerre ne peut masquer le sentiment de supériorité qui anime globalement l’armée allemande de l’époque au niveau tant individuel que collectif (voir notamment Être soldat de Hitler). Au point de sous-estimer en permanence ses adversaires, d’être incapable de valoriser ses alliés et de rater bon nombre d’opportunités de « gagner les cœurs » auprès des populations dans les pays occupés. Sans parler d’une litanie d’atrocités. Bref, à tout point de vue, il faut se préserver de jugements binaires et provocants au risque d’occulter la subtile complexité du fond.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°40 (Heimdal, 2021) »