Archive

Posts Tagged ‘2nd US Infantry Division Indian Head’

Ardennes 1944/1945 – mardi 19 décembre 1944

19 décembre 2019 2 commentaires

Le troisième jour d’offensive est marqué par de profondes avancées vers Houffalize et Bastogne par les divisions blindées de la 5. Panzer-Armee qui ont percé la 28th US Infantry Division de toutes parts. Mais plusieurs hésitations et erreur ont fait perdre du temps alors que les renforts américains envoyés dès les 16 et 17 décembre 1944 commencent à rejoindre les Ardennes. Alors que deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclés dans la Schnee Eifel, la 7th US Armored Division commence à prendre position autour de Saint-Vith, créant un important abcès en plein centre du dispositif allemand. La 6. SS-Panzer-Armee est toujours tenue en échec devant les Hautes Fagnes et la Kampfgruppe Peiper est isolé autour de La Gleize (voir Les Panzer de Peiper face à l’US Army) alors que les Américains ont sur ses arrières déjà réinvestis une partie de Stavelot. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – lundi 18 décembre 1944

18 décembre 2019 1 commentaire

A la fin de la seconde journée de l’offensive, la situation est contrastée pour les Allemands. La 6. Panzer-Armee bute sur les Hautes Fagnes alors que des renforts américains arrivent déjà. L’opération aéroportée Stösser est un échec et les parachutistes ne seront d’aucune utilité pour faciliter la percée. La Kampfgruppe Peiper a pu progresser quelque peu, mais en ratant l’opportunité de soutenir la 12. SS-Panzer-Division après avoir pris Bullange, elle prend le risque de voir son flanc gauche s’étirer sans aucune protection. Reprenant sa route dans la vallée de l’Amblève, elle arrive en vue de Stavelot mais une embuscade l’empêche de s’en emparer dans la foulée. Les premiers crimes de guerre sont commis. Dans la Schnee Eifel, deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclés. Au-delà de l’Our, la 28th US Infantry Division est bien trop étirée et craque de partout malgré la résistance de ses hommes. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – samedi 16 décembre 1944

16 décembre 2019 4 commentaires

A 5h30, la ligne de front s’enflamme dans les Ardennes. Dans la nuit, éclairés par des projecteurs de défense antiaérienne, les Allemands viennent de déclencher le premier acte d’un vast plan de la dernière chance pour tenter de renverser la situation à l’Ouest. Encore faut-il déjà percer les premières lignes américaines pour traverser les Ardennes, atteindre et franchir la MeuseLire la suite…

Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 1, du 26 juillet au 5 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019)

8 juin 2019 2 commentaires

Editions Poche Falaise Chambois 2019 LODIEU Didier Le sacrifice des Fallschirmjager tome 1Divisée en deux tomes, l’étude de Didier LODIEU sur l’engagement du II. Fallschirm-Korps dans la seconde moitié de la bataille de Normandie est particulièrement intéressante car elle couvre des combats rarement explorés dans le détail et pourtant majeurs pour comprendre le déroulement des dernières semaines de la bataille de Normandie après la percée américaine.

Ce livre début donc par les ultimes prémices de l’opération Cobra qui se déclenche et pulvérise les lignes du LXXXIV. Armee-Korps positionné juste à gauche du corps d’armée parachutiste. En deux jours, la situation militaire en Normandie change radicalement. La percée américaine brise le front allemand et rend possible une guerre de mouvement et non plus uniquement de positions. Lire la suite…

39/45 Magazine n°353 (Heimdal, 2019)

29 décembre 2018 3 commentaires

Ce numéro d’hiver de 39/45 Magazine propose la première partie d’une étude sur la bataille de Saint-Vith lors de la contre-offensive des Ardennes en décembre 1944. Comme à son habitude, son auteur Hugues WENKIN prend du temps pour poser le décor et les acteurs. L’Histoire retient de cet épisode que la 106th US Infantry Division se fait encercler et voit certaines de ses composantes capituler en rase campagne. Incompétence, lâcheté, couardise ? Il faut dire que ses hommes sont des novices qui viennent juste de débarquer en France et de monter en ligne. Il y a mieux comme baptême du feu… Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le GI face à la 6ème Armée Panzer – Tome 2 – La fin de la 6ème Armée Panzer SS (De Krijger, 2005)

13 novembre 2018 Laisser un commentaire

De façon assez peu courante, Henri CASTOR choisit de présenter la bataille des Ardennes du point de vue américain dans une très belle série de livres consacrés aux combats des GI’s pour repousser tenir en échec l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. Et sans ignorer les événements côté Allemand.

Dans ce volume, le seconde consacré au front face à la 6. SS-Panzer-Armee, l’auteur se penche principalement sur quatre épisodes marquants : la crête d’Elsenborn où la 12. SS-Panzer-Division est incapable de forcer la défense des 2nd US Infantry Division et 99th US Infantry Division, le saillant de Saint-Vith où résistent plusieurs jours durant des éléments de la 7th US Armored Division et de la 9th US Armored Division épaulés par les restes de la 106th US Infantry Division et de la 28th US Infantry Division contre lesquelles finit par être engagée la 9. SS-Panzer-Division, Baraque de Fraiture et Manhay où s’opposent 82nd US Airborne Divison et 2. SS-Panzer-Division, puis enfin la contre-attaque alliée et le reflux allemand vers la frontière du Reich.

Ce volume couvre donc une partie particulièrement importante des combats même si ces engagements ne sont pas les plus célèbres de la bataille des Ardennes. Lire la suite…

Army History no. 109 (US Army Center of Military History, 2018)

17 septembre 2018 Laisser un commentaire

Ce numéro de la revue trimestrielle officielle de l’armée américaine comporte deux articles particulièrement intéressants concernant notre domaine d’intérêt.

Le premier est une étude de la création de la National Army aux Etats-Unis pour compléter le corps expéditionnaire devant être envoyé en Europe à partir de 1917 lors de la Première Guerre mondiale. L’engagement au combat de certaines de ses divisions est probant et sert de creuset à la création d’une véritable réserve opérationnelle…

Le second est consacré aux combats pour Kesternich du 13 au 15 décembre 1944 en soulignant la portée stratégique de ce qui est pourtant considéré comme un échec tactique américain. Lire la suite…