Publicités

Archive

Archive for the ‘Revues’ Category

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°30 (Caraktère, 2018)

18 novembre 2018 Laisser un commentaire

Ce nouvel opus de l’encyclopédie des engins et véhicules militaires de la Seconde Guerre mondiale proposée par Trucks & Tanks Magazine est en fait la première partie d’une étude consacrée aux projets et prototypes de l’armée du III. Reich. Ce sont ainsi cinquante-trois modèles qui sont présentés de façon synthétique sur deux pages comprenant plans, profils couleurs et photos quand ces dernières existent.

Aux côtés des projets parfois irréalisables déjà bien connus (voir Les chars lourds, projets & prototypes (Trucks & Tanks Magazine hors-série n°11), Les projets fous de la Seconde Guerre mondiale (Trucks & Tanks Magazine hors-série n°25), ce numéro présente aussi des matériels bien moins connus et évoque aussi des projets issus de plateformes ayant réellement existé telles que des Panzer IV renforcés (avant même le déclenchement de la guerre) ou les solutions d’urgence élaborées dans la foulée de l’opération Barbarossa et la rencontre avec les T-34 et KV-1 soviétiques (dont une copie conforme de T-34, souvent évoquée mais jamais présentée ainsi dans le détail).

Quelques projets hyper spécialisés méritent d’être découverts tels que le véhicule de franchissement de coupures humides Panzerfähre IV ou le Raketenwerfer IV.

Bien évidemment, les grands classiques sont bien présents : Panzer VII Löwe, Panzer VIII Maus, Landkreuzer P.1000 Ratte, Panther Ausf. F, Jagdpanther II, Jagdpanzer E-100, Sturmgeschütz E-75, Flakpanzer 38(d) Kügelblitz, Flakpanzer V Coelian… Lire la suite…

Publicités
Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

AceS n°8 (Heimdal, 2018)

17 novembre 2018 Laisser un commentaire

Trois as de l’aviation militaire sont au menu de ce numéro d’AceS : l’Allemand Heinz BÄR, le Français René FONCK et le Néo-Zélandais Edgar KAIN.

Débutant sa carrière opérationnelle dès septembre 1939 sur Bf 109, Heinz BÄR traverse toute la Seconde Guerre mondiale qu’il termine aux manettes de Me 262 et à la tête du Jagdverband JV 44 à la suite d’Adolf GALLAND. Crédité d’un palmarès éloquent de deux-cent-vingt-et-une victoires, dont plus de la moitié obtenues à l’Ouest, c’est un pilote brillant qui survit au conflit pour mourir dans un accident d’avion le 28 avril 1957 en testant l’un des prototypes de l’étonnant Langsamflugzeug LF-1. L’article décrit son parcours militaire qui offre finalement un aperçu de la grandeur et de la chute de la Luftwaffe des jours de gloire du début du conflit, à l’opération Barbarossa, en Tunisie avant de combattre les bombardiers et chasseurs alliés en France puis en Allemagne. Au-delà des exploits militaires, les problématiques de burn-out sont évoquées et avec elles l’attitude constructive ou non de certains de ses chefs, et pas les moins célèbres. De la difficulté de gérer et de ménager les talents, soumis à des très fortes contraintes et parfois au bord de la rupture. L’article est complété par la présentation du kit du Me 262 A-1 de Hobby Boss. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°29 (Heimdal, 2018)

14 novembre 2018 1 commentaire

Les armées alliées sont particulièrement à l’honneur de ce numéro de Normandie 1944 Magazine avec des sujets inédits, des enquêtes historiques et même un « making of » d’un livre. Bref, un vrai régal…

Illustré de très belles pièces de collection et réalisée à partir de l’observation détaillée de photos d’époque, un premier article présente l’Invasion West utilisée notamment par les troupes américaines lors de l’assaut du 6 juin 1944. Mal conçus, ou plutôt mal utilisés, ces gilets fourre-tout entraînent la perte de nombreux soldats qui coulent sous le poids de leur équipement et qui ne peuvent s’en dépêtrer dès lors qu’ils n’ont pas pied. Il n’empêche que les hommes de la 4th US Infantry Division continuent à les utiliser lors des combats en Normandie en les raccourcissant pour à la fois les alléger et conserver l’atout de leur nombreuses poches de rangement. Un bel exemple d’adaptation aux réalités de la guerre mais aussi de pratique non officielle mais collectivement appliquée. Lire la suite…

39/45 Magazine n°4 (Heimdal, 1984)

11 novembre 2018 1 commentaire

Clôturant la première année d’existence de 39/45 Magazine et surtout des célébrations du quarantième anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944, ce numéro fait la transition entre les derniers combats en Normandie et l’échec allié à terminer la guerre avant Noël 1944.

En effet, il comprend un article très court sur la contre-offensive allemande sur Mortain afin de tenter de couper le couloir américain d’Avranches (opération Lüttich) créé à l’issue de l’opération Cobra puis un plus long sur l’échec allié à réussir à fermer à temps la poche de Falaise / Trun / Chambois, laissant ainsi filer des unités qui seront de nouveau en ligne pour s’opposer à l’opération Market-Garden puis lors de la contre-attaque des Ardennes (cf. 39/45 Magazine n°5). Lire la suite…

39/45 Magazine n°5 (Heimdal, 1985)

10 novembre 2018 1 commentaire

Publié lors de l’hiver 1984/1985, ce numéro de 39/45 Magazine fait la part belle à la contre-offensive des Ardennes à l’occasion de son quarantième anniversaire avec un article de Jean-Paul PALLUD présentant les raisons et les préparatifs de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, son lancement et les causes de son échec. L’article de l’auteur de l’album mémorial paru en 1986 sur le même sujet complète son propos par quelques remarques sur les mythes et réalités de cette bataille (les opérations spéciales allemandes Greif et Stösser, Bastogne, les massacres et crimes de guerre commis par les Allemands notamment à Bande, Stavelot et Baugnez, le rôle de MONTGOMERY et des Soviétiques dans l’issue des combats). Un « matching » propose des clichés de 1944/1945 à des vues contemporaines à l’article (en l’occurrence quarante ans plus tard) des combats. Egalement à découvrir une interview du conservateur du Bastogne Historical Center et une présentation du musée tel qu’il était à l’époque (il a bien changé depuis). Lire la suite…

Aérojournal n°67 (Caraktère, 2018)

5 novembre 2018 Laisser un commentaire

Fidéle à son habitude, et à son fondateur Christian-Jacques EHRENGARDT, ce numéro d’Aérojournal est charpenté autour de quelques longs et denses articles. Dans la rubrique des actualités, six pages présentent les actuels avions de chasse dits de cinquième génération. Les coûteux F-22 et F-35 américains en sont les visages les plus connus, mais il ne faut pas oublier les projets plus ou moins aboutis d’autres nations (Su-57 russe, J-20 et J-31 chinois, Quaher-313 iranien, Mitsubishi X-2, Saab Flygstystem 2020, TAI TF-X turque ou  encore le HAL Advanced Medium Combat Aircraft indien). Si plusieurs de ces projets ne verront probablement jamais le jour d’un point de vue opérationnel, ils n’en démontrent pas moins la redistribution planétaire des cartes de la puissance aérienne avant de laisser la place à une nouvelle ère aéronautique, celle des aéronefs sans pilote…

Développer un nouveau système d’arme n’est cependant pas inné et encore moins à la portée de tous. C’est ce que démontre l’excellent dossier consacré à l’aviation embarquée allemande à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Le fameux porte-avions inachevé Graf Zeppelin n’est que la partie émergée d’un projet beaucoup plus vaste, démarré secrètement bien avant l’arrivée d’Adolf HITLER au pouvoir et qui prévoyait pas moins de quatre porte-avions. En retard par rapport aux autres nations avec lesquelles elle est directement en concurrence, l’Allemagne voit pourtant assez tôt l’intérêt du porte-avions. Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°18 (Caraktère, 2012)

1 novembre 2018 2 commentaires

Deuxième volet de l’étude consacrée à l’offensive allemande des Ardennes en décembre 1944 commencée avec le hors-série n°17, ce numéro de Batailles & Blindés aborde la période du 20 au 26 décembre. Après avoir réussi à percer le front américain entre Saint-Vith et Echternach, alors que la 6. SS-Panzer-Armee reste irrémédiablement bloquée devant la crête d’Elsenborn, les pointes blindées allemandes de la 5. Panzer-Armee tentent d’atteindre la Meuse.

Les décisions américaines, et notamment celles d’EISENHOWER, tant sur l’envoi de renforts que sur la réorganisation de commandement qui voit MONTGOMERY prendre sous son autorité toutes les unités au Nord du saillant qui se forme, vont finir de torpiller l’offensive allemande dont les débuts ont été laborieux. Lire la suite…