Publicités

Archive

Archive for the ‘Revues’ Category

LOS ! n°45 (Caraktère, 2019)

21 juillet 2019 Laisser un commentaire

LOS 045La bataille qui change la guerre aéronavale… et qui met brutalement fin aux ambitions hégémoniques japonaises dans le Pacifique au cours de la Seconde Guerre mondiale. Midway est à l’ordre du jour de ce numéro de LOS ! avec un magistral traitement. Le texte est limpide et les illustrations magnifiques à grand renfort de profils couleurs dont plusieurs en 3D. Lire la suite…

Publicités
Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

GBM n°129 (Histoire & Collections, 2019)

14 juillet 2019 Laisser un commentaire

GBM 129Véritable bible pour les amateurs de l’armée française des quarante premières années du XXème siècle, GBM réussit aussi à faire avancer la recherche avec la contribution de ses lecteurs. Et à rendre hommage à nos anciens combattants. C’est ainsi que les pages du « Manifeste français » apportent leur lot de détails et de précisions (sur le 67ème BCC, le 9ème GRDI, le 7ème GAM) mais aussi ressortent de l’oubli trois Peugeot DK 5 qui rouillent en Norvège, souvenirs du corps expéditionnaire français de 1940. Une démonstration par l’exemple de l’utilité de ce type de publication, n’en déplaise à certaines élites, qui tout en apportant elles aussi leur contribution, les regardent d’un air quelque peu condescendent. Un mal bien français qui fracture la Nation (même dans le domaine de l’édition !) et ne lui permet pas de renouer proprement les fils de son Histoire pour regarder de façon apaisée son présent et son futur. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°84 (Mars & Clio, 2019)

2e Guerre Mondiale 084La Résistance allemande est protéiforme, tout comme celle des autres pays occupés, et généralement mal connue. Souvent réduite à l’attentat du 20 juillet 1944, elle traduit cependant l’ambivalence de la population allemande et de ses élites vis-à-vis du nazisme. C’est donc une bonne initiative de ce numéro de 2e Guerre Mondiale que de proposer ainsi une étude sur le sujet. Celui-ci est d’ailleurs magnifiquement illustrée par la photo présente sur la couverture : un homme seul croise ostensiblement ses bras, refusant ainsi publiquement de faire le salut nazi alors que la foule à ses côtés est en délire et acclame le passage de son Führer. Quel courage, quel esprit de résistance ! Et quelle force de l’image… Lire la suite…

39/45 Magazine n°356 (Heimdal, 2019)

3945 Magazine 356Dans la continuité du numéro 355, 39/45 Magazine propose un nouveau numéro dédié au Débarquement et à la bataille de Normandie construit autour de quelques articles ciblés et complets.

Parmi les moments clefs des combats figurent en bonne place ceux pour Verrières le 11 juin 1944, ceux pour la Cote 112 et l’entrée des Canadiens dans les faubourgs Nord et Ouest de Caen. Dans les trois cas, les textes sont bien menés et fournissent un descriptif clair et précis du déroulement des opérations. Les Editions Heimdal peuvent en effet s’appuyer sur une équipe éditoriale reconnue et un fond iconographique important sur le sujet. Le rendu des profils couleurs « du siècle dernier » possède souvent plus de relief que ceux construits et dupliqués à grand renfort de numérisation, sauf à y judicieusement quelques accessoires comme le propose Thierry VALLET avec les branchages de camouflage.  Lire la suite…

Iron Cross n°1 (Warners, 2019)

Iron Cross 001Comme son nom l’indique, le focus de ce premier numéro est l’armée allemande. L’équipe éditoriale comprenant des Anglais et des Allemands, la diversité et les richesse des points de vue sont prometteurs. Parmi les contributeurs, quelques plumes bien connues des lecteurs français puisque leurs livres ou articles sont pour certains traduits : Chris GOSS, spécialiste de l’aviation militaire, contributeur régulier à Aérojournal et AceS, ou Roman TÖPPEL, chercheur allemand révélé aux yeux du grand public par son livre sur Koursk qui fait désormais référence. Lire la suite…

Ligne de Front n°80 (Caraktère, 2019)

Ligne de Front 080Stonne, mai 1940, symbole d’une défaite annoncée ou d’une victoire promise ? La bataille pour ce village dans la foulée de la percée de Sedan symbolise à la fois le courage du soldat français et l’incapacité du commandement à réagir dans les temps, signe d’une armée totalement dépassée par le tempo de son adversaire. Pourtant, une contre-attaque puissante peut être menée immédiatement sur Sedan avant que les Allemands ne se renforcent et ne percent plus avant. Une succession d’hésitations, de lenteurs, de ratés. Reste une page de gloire, dont celle de l’as de chars français, Pierre BILLOTTE. En quelques pages tout est décrit. Clair, précis et bien illustré. Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

AceS n°11 (Heimdal, 2019)

AceS 011Même AceS ne pouvait pas passer à côté des célébrations du 75ème Anniversaire du débarquement allié en Normandie ! Alors ce n’est pas ici un as qui est mis en avant mais la descente aux enfers de la Zerstörgeschwader (ZG) 1 dans le ciel normand. De quoi tordre le coup à quelques légendes tenaces et à quelques interprétations un peu hâtives… Tout d’abord, non, la Luftwaffe n’est pas inactive au-dessus des plages de débarquement (cf. le livre de Jean-Bernard FRAPPE, La Luftwaffe face au Débarquement) et ce ne sont pas les deux uniques avions allemands mis en vedette dans le Jour le plus long qui sont les seuls à prendre l’air pour s’opposer à l’armada alliée. S’il peut paraître facile de dire plusieurs décennies après que la supériorité aérienne alliée (cf. 2e Guerre Mondiale thématique n°45) représente une débauche de moyens superflus, elle se justifie cependant pourtant bien. Quelques appareils bien placés et capables d’ajuster leurs tirs sans être menacés sur de telles concentrations de troupes peuvent provoquer des ravages. Dans les airs comme sur mer, la cloche de protection alliée reste hermétique. Maintenir son intégrité n’a pas de prix et vaut tous les moyens possibles, l’échec du Débarquement étant proscrit et les risques non nuls (loin d’un hypothétique complot pour la paix qui offrirait la victoire sur plateau aux Alliés – cf. 39/45 Magazine n°355 et Normandie 1944 Magazine n°31). Lire la suite…