Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 2, Caen-Vire-Mortain, 1er juillet – 12 août 1944 (Heimdal, 2020)

Parmi les divisions blindées allemandes engagées en Normandie, la 2. Panzer-Division n’est pas la plus étudiée malgré quelques épisodes plus connus que d’autres comme sa participation au coup d’arrêt de Villers-Bocage ou à l’opération Lüttich. Entre, c’est un peu le trou noir historiographique. Positionnée au centre du front, elle échappe à la majorité des grandes opérations britanniques autour de Caen (à l’exception de quelques détachements utilisés pour soutenir la 12. SS-Panzer-Division) tandis que l’opération Cobra ne l’impacte pas directement à la différence des 130. Panzer-Lehr-Division et 2. SS-Panzer-Division. Ce second volume qui couvre l’engagement de l’unité de début juillet à mi-août 1944 permet de s’intéresser aux secteurs peu ou pas étudiés de la bataille.

Publicités
Lire la suite « Normandie 1944, 2. Panzer-Division, tome 2, Caen-Vire-Mortain, 1er juillet – 12 août 1944 (Heimdal, 2020) »

2. Panzer-Division, tome 1, Reformation et combats (Heimdal, 2019)

Engagée rapidement en Normandie en réaction au Débarquement allié, l’ordre de départ est donné le 8 juin 1944, la 2. Panzer-Division est pourtant quelque peu délaissée par l’historiographie de la bataille, surtout en comparaison des « best-sellers » que sont les 21. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division et 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend. Cet ostracisme est enfin réparé avec la sortie de ce premier volume de l’étude que lui consacre Frédéric DEPRUN [voir aussi ses excellents ouvrages Villers-Bocage, autopsie d’une bataille (Normandie 1944 Magazine hors-série n°10 et hors-série n°11) et Rauray-Fontenay, autopsie d’une bataille (Normandie 1944 Magazine hors-série n°15 et hors-série n°16) ainsi que ses nombreux articles dans Normandie 1944 Magazine].

Recension

Les deux premiers tiers de l’ouvrage sont dédiés à l’étude de chacune de ses composantes avec de nombreux détails sur les hommes (cela permet de donner un visage et des noms aux guerriers dont vont beaucoup vont y laisser la vie) et les matériels que complète une iconographie issue des archives de vétérans donc pour beaucoup inédite.

Le dernier tiers du livre se penche sur les combats en Normandie. D’abord la montée au front, puis l’engagement dans le secteur de Caumont-l’Eventé, Cahagnes, Saint-Germain d’Ectot, Rauray, Cheux, Brettevilette et Noyers. La 2. Panzer-Division est la première division blindée allemande à affronter des unités américaines avant de combattre essentiellement les Britanniques en juin. Elle joue un rôle méconnu mais essentiel dans la mise en échec de l’opération Perch et dans la tenue du secteur central du front allemand en Normandie. Ses actions sont quelque peu éclipsées par les combats des unités voisines à Tilly-sur-Seulles ou Villers-Bocage. Loin des grandes opérations habituellement étudiées, son historique est pourtant très symbolique de l’engagement allemand face aux Alliés : une posture défensive efficace mais condamnée à terme, des tentatives de contre-attaque vouées à l’échec.

Fidèle à ses habitudes, l’auteur n’hésite pas entrer dans les détails et à rendre vivant les combats en superposant des images d’archives à des clichés contemporains, sans parler de prises de vue à partir de drones pour matérialiser les axes de progression et les positions de chaque camp.

Le tout est servi par un texte agréable à lire mêlant narration chronologique et témoignages sans tomber dans le piège du copier/coller des journaux de guerre.

Les passionnés et les curieux y trouveront leur bonheur.

Sommaire

  • Avant-propos
  • Historique
  • Reformation – France 1944
  • Organisation
    • Stabsdivision
    • Panzer-Nachrichten-Abteilung 38
    • Panzer-Aufklärungs-Abteilung 2
    • Panzer-Regiment 3
    • Panther-Abteilung
    • Pz.Kpfw. IV-Abteilung
    • Panzer-Pionier-Abteilung 38
    • Panzer-Artillerie-Regiment 74
    • Panzer-Grenadier-Regiment 2
    • Panzer-Grenadier-Regiment 304
    • Panzerjäger-Abteilung 38
  • Premiers combats
    • Approche du front
    • La hauteur de Caumont
    • Installation en Normandie
    • Cahagnes-Briquessard
    • Le front de Saint-Germain-d’Ectot
    • La ligne de front devant Caumont
    • L’arrivée des Panzer IV
    • Combats pour Rauray/Cheux

La Big Red One face à la 2. Panzer-Division, combats dans le secteur de Caumont (Ysec, 2014)

Ysec 2014 LODIEU Didier La Big Red One face a la 2 Panzer-Division combats dans le secteur de CaumontLa bataille de Normandie est écrasée par quelques épisodes célèbres : la prise de Cherbourg, les offensives britanniques pour s’emparer d’une façon ou d’une autre de Caen, l’opération Cobra, la prise de Falaise, la contre-attaque de Mortain, la percée de Saint-Lambert-sur-Dives. Ces moments sont en effet marquants, mais ils ne font pas toute la bataille de Normandie. Les secteurs qui ne sont pas concernés par ces faits sont quelque peu délaissés par l’historiographie. Il n’y a qu’à voir les unités qui sont les plus célèbres : ce ne sont pas celles qui combattent dans l’ombre des projeteurs de l’Histoire. Lire la suite « La Big Red One face à la 2. Panzer-Division, combats dans le secteur de Caumont (Ysec, 2014) »

Normandie 1944 Magazine n°32 (Heimdal, 2019)

normandie-1944-magazine-032-e1565522703682.pngDense et passionnant numéro que celui-ci ! La « nuit des parachutistes » dans le Cotentin est à l’honneur avec un triptyque d’articles vraiment bien ficelés et à lire malgré un sujet qui peut paraître éculé. Celui sur les combats pour la chaussée de la Fière entre 82nd US Airborne Division, 91. Infanterie-Division et Panzer-Ersatz-un-Ausbildungs-Abteilung 100 procure une mine de détails et surtout analyse les différentes interprétations / versions soulignant les points qui restent à éclaircir définitivement. Recouper les témoignages civils et militaires avec les photos prises à l’époque aide à y voir peu plus clair. Lire la suite « Normandie 1944 Magazine n°32 (Heimdal, 2019) »

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite « Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018) »

First US Army (Heimdal, 2004)

Heimdal 2004 BERNAGE Georges First US Army

Les deux atouts de cet album sont l’iconographie particulièrement fournie et le résumé chronologique des principaux événements.

Mais, ce sont bien les seuls ! Certes la qualité est au rendez-vous, mais l’amateur éclairé restera sur sa faim, les pages de texte étant réduites à deux ou trois par chapitre… Ne cherchez pas une analyse, une mise en valeur des événements, une avancée dans la recherche historique… Lire la suite « First US Army (Heimdal, 2004) »

Normandie 1944 Magazine hors-série n°10 (Heimdal, 2015)

Voici la première moitié d’un livre relié des Editions Heimdal publié sous forme de numéro hors-série de Normandie 1944 Magazine. Avec la seconde moitié, il propose une vision renouvelée de cette célèbre bataille au cœur des combats en Normandie en juin 1944.

Lire la suite « Normandie 1944 Magazine hors-série n°10 (Heimdal, 2015) »