Advertisements

Archive

Posts Tagged ‘Belgique 1940’

Opération « Niwi » (10 mai 1940)

8 février 2017 Laisser un commentaire

silhouette-fieseler-fi-156-storchL’opération « Niwi » est une opération militaire allemande au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle se déroule le 10 mai 1940 au moment du déclenchement de l’offensive contre la Hollande, la Belgique, le Luxembourg et la France (opération « Fall Gelb »).

Contexte stratégique et opérationnelle :

Envahie d’abord par l’Allemagne puis également par l’URSS, la Pologne est vaincue à l’automne 1939. La France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre au III. Reich, mais restent l’arme au pied malgré l’offensive limitée sur la Sarre.

Dès la défaite de la Pologne, le III. Reich redéploie ses forces vers l’Ouest. Tout au long de l’hiver 1939/1940, le front reste calme. C’est la « Drôle de guerre ». Le conflit se déplace sur des fronts périphériques (Atlantique, Danemark, Norvège) tandis que l’URSS vient souffre face à la Finlande.

Tandis que les Français restent en position strictement défensive, les Belges, Luxembourgeois et Hollandais restent neutres malgré les signes montrant que le III. Reich est prêt à violer leur neutralité. De leur côté, les Allemands préparent activement l’offensive et tirent les enseignements de la campagne de Pologne. Deux axes d’offensive font l’objet d’une attention particulière et incluent des opérations qui peuvent être cataloguées comme « spéciales ». Le premier concerne la Hollande avec l’engagement massif d’unités aéroportées pour neutraliser ce pays le plus rapidement possible. Le second concerne les Ardennes belges et luxembourgeoises par lesquelles doivent passer les unités blindées en charge de percer le front français sur la Meuse. Lire la suite…

Advertisements

Mémorial de la bataille de France (Heimdal, 2016)

20 janvier 2017 1 commentaire

Heimdal 2016 MARY Jean-Yves Memorial France 1940 tome 1Après avoir décrit par le détail les blindés allemands depuis la percée des Ardennes jusqu’à la Mer du Nord (Le Corridor des Panzer tome 1, Le Corridor des Panzer tome 2) puis la conquête de la France dans la seconde partie de la campagne (Le Carrousel des Panzer tome 1, Le Carrousel des Panzer tome 2), Jean-Yves MARY s’attaque cette fois-ci à l’ensemble des opérations à l’Ouest en mai et juin 1940, avec une approche quasi complète des combats.

Après avoir planté le décor en présentant les forces en présence, les postures politiques des différents acteurs (français, belges, hollandais, luxembourgeois et allemands) et les plans de chacun, ce premier volume couvre la période du 9 au 21 mai 1940 quand Maurice GAMELIN cède son poste à Maxime WEYGAND et que les Alliés franco-britanniques contre-attaquent à Arras, sans succès. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°71 (Caraktère, 2016)

30 janvier 2016 2 commentaires

Batailles et Blindes 071

Ce numéro regorge de sujets inédits et fait partie des grands crus de ce magazine à posséder impérativement dans sa bibliothèque. La couverture accrocheuse sur l’agonie de la Panzerwaffe à l’Est en 1945 ne suffit pas à résumer ce numéro !

Si la Belgique joue un rôle majeur dans l’avant mai 1940 et au cours des journées cruciales qui voient le III. Reich abattre d’un coup la Hollande, la Belgique elle-même, le Luxembourg et la France (voir La déroute française de 1940, la faute aux Belges ?), ses combats sont finalement très peu étudiés. C’est finalement tout l’intérêt de l’article consacré aux Renault ACG1 du Corps de Cavalerie belge qui représentent les seuls vrais blindés de l’Armée belge. Leur emploi est inappropié. Ils sont dispersés, disposés en support de l’infanterie. Bref, les huit exemplaires dont le lecteur suit le parcours un par un, ne s’illustrent pas particulièrement. Ils reprendront ensuite tous du service comme « Beute Panzer » sous la dénomination Panzer 738(f). Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La déroute française de 1940, la faute aux Belges ? (Economica, 2015)

5 janvier 2016 4 commentaires

Economica 2015 DELHEZ Jean Claude Mysteres de guerre 8 deroute 1940 Belges

Un bijou ! Ce petit livre de Jean-Claude DELHEZ paru chez Economica dans la collection « Mystères de guerre » se dévore et éclaire de façon lumineuse les dispositions prises tant par les Belges que par les Français en 1940.

Pour comprendre l’Histoire, il ne faut pas juger avec les yeux du moment, mais se replacer dans le contexte de l’époque.

Tout d’abord, petit rappel… La traversée des Ardennes par les Allemands n’a pas été si facile que cela et à plusieurs reprises il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour qu’elle tourne au cauchemar. Quelques abattis et quelques combats retardateurs des Chasseurs ardennais ont provoqué facilement du chaos chez l’envahisseur. Que se serait-il passé si les Belges avait choisi de défendre plus vigoureusement cette région ? Pourquoi les Panzer ont pu se retrouver en trois jours face à la Meuse ? L’exemple de décembre 1944 prouve que la région même faiblement défendue ralentit, voire bloque, toute velléité offensive… Lire la suite…

Militaria Magazine n°344 (Editions Histoire & Collections, mars 2014)

revue_militaria_344**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Au-delà des habituelles rubriques d’annonces, d’informations et malheureusement de publicités, ce numéro de Militaria Magazine comprend un article très original sur les combats du bataillon du Mont-Blanc issu des forces de la Résistance dans les Alpes fin 1944 / début 1945 contre notamment les chasseurs alpins allemands de la 5. Gebirgs-Division. Anecdotique quant à son impact sur les opérations en général, cet épisode n’en démontre pas moins la vaste étendue de détails qu’il reste à découvrir et à explorer sur la Seconde Guerre mondiale. Les reproductions d’uniformes d’époque sont très belles.

Ce numéro poursuit l’imposante revue des insignes de la « Yeomanry » qui en est ici à sa 22ème partie et se concentre sur le 104 (Essex Yeomanry) Regiment Royal Horse Artillery (Palestine, Afrique du Nord, Italie, Autriche – Birmanie et Inde pour la 414 Battery) et sur le 147 (Essex Yeomnary) Regiment Royal Horse Artillery (Grande-Bretagne, Normandie, Pays-Bas, Allemagne). Bien plus que les présentations des insignes, cette série d’articles est une vraie encyclopédie de toutes les unités qui puisent leurs traditions dans les anciennes milices britanniques formées à la fin du XVIIIème siècle.

La suite de l’étude sur les sabres et épées de la Polizei sous le III. Reich est l’opportunité de découvrir de belles pièces et surtout la complexité de l’organisation policière à cette époque. Dans le même genre, un article poursuit son exploration des outils du soldat allemand de la Seconde Guerre mondiale avec ce sixième volet consacré aux cisailles et porte-pelles. Très spécialisé et construit comme une sorte d’inventaire, celui-ci se focalise surtout sur les caractéristiques visuelles des outils présentés. Comme pour les matériels plus lourds (canons, chars, etc.), l’armée allemande fait feu de tout bois également dans le domaine des petits équipements individuels en recyclant des stocks de la Première Guerre mondiale et de belligérants vaincus.

Particulièrement intéressant, un article présente sous toutes les coutures la tenue d’un fantassin soviétique en 1942 et commence une série d’articles sur l’officier belge en 1940.

La couverture pourrait laisser penser que le numéro contient un gros morceau consacré sur les hommes des U-Boot en Méditerranée. En fait, il n’y a que quatre pages consacrées au commandant de l’U-617, Albrecht BRANDI. Les photos et les pièces de collection sont néanmoins exceptionnelles. Dommage que l’article soit aussi réduit !

Plus contemporain, le second article consacré aux pilotes de l’US Navy au cours du Vitenam contient quelques belles reproductions d’uniformes. Les photos d’époque sont par contre un peu décevantes.

=> Sommaire détaillé

=> Militaria Magazine n°344, Editions Histoire & Collections, mars 2014, 7,50 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque

=> Rechercher un exemplaire à acheter sur eBay

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Ligne de Front hors-série n°11 (Caraktère, 2010)

14 novembre 2010 2 commentaires

Le succès de l’offensive allemande en mai 1940 est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs qui se soutiennent les uns et les autres.

Le premier est une conception stratégique qui tient compte de la stratégie adverse, qu’elle soit française ou des pays neutres (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg).

Le second est l’avènement du binôme chars / aviation d’appui. Lire la suite…

Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale Thématique n°4 (Conflits & Stratégie, 2010)

Après Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale Thématique n°3 consacré à la bataille de Hannut dans la trouée de Gembloux, les Editions Conflits & Stratégie continuent de commémorer le 70ème anniversaire de 1940 avec un nouveau numéro thématique de Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale consacré à l’offensive allemande à travers les Ardennes et sur la Meuse. Ce numéro de 84 pages comporte un texte précis et une iconographie importante (photos, profils couleurs, cartes, organigrammes). En complément des éléments classiques dans ce type d’étude (forces en présence, plans et stratégies, opérations), il faut noter une étude comparative des tourelles des chars français et allemands.

=> Acheter des numéros de Champs de bataille