Iron Cross n°7 (Warners, 2021)

Tisser un lien entre la Première et la Seconde Guerre mondiale offre de multiples angles pour renouveler les perspectives historiographiques de cette période. Pour l’armée allemande, comme pour d’autres, c’est évident et ce numéro d’Iron Cross en donne une nouvelle fois la preuve tout en redonnant du punch à l’analyse de la Première Guerre mondiale. Ainsi, les premiers chars allemands sont plus britanniques que germaniques… Et la culture extensive du « Beute » qui explose durant la Seconde Guerre mondiale pour les chars plonge ses racines dès 1918… Un réflexe efficace déjà bien ancré.

Publicités
Lire la suite « Iron Cross n°7 (Warners, 2021) »

Les grandes erreurs de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2020)

L’équipe éditoriale animée par Jean LOPEZ et Olivier WIEVIORKA proposent d’analyser vingt erreurs considérées comme les plus grandes de la Seconde Guerre mondiale. L’exercice est périlleux car il concerne aussi bien le conflit en Europe qu’en Asie et dans le Pacifique. Le spectre est large et donc le choix cornélien. Il y aura toujours débat sur les vingt thèmes retenus, mais ils ont le mérite d’être proposés et de pointer du doigt certains moments et certaines décisions.

Publicités
Lire la suite « Les grandes erreurs de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2020) »

39/45 Magazine n°362 (Heimdal, 2020)

Avec cent trente pages bien denses, 39/45 Magazine propose ici un numéro bien robuste. Quatre-vingts ans après la bataille de France en 1940, deux articles reviennent sur le paradoxe allemand : d’un côté quelques divisions blindées au niveau finalement bien inégal, de l’autre, l’immense majorité des troupes marche au pas des fantassins ou des sabots des chevaux. Le premier écrit par Hugues WENKIN est solide (voir, entre autres, son Blitzkrieg !) et rappelle que non seulement la Panzerwaffe est majoritairement équipée de chars légers et de prise, mais que ses dix divisions blindées sont bien disparates. Encore un coup de canif dans une légende…

Publicités
Lire la suite « 39/45 Magazine n°362 (Heimdal, 2020) »

39/45 Magazine n°354 (Heimdal, 2019)

Encore un numéro particulièrement soigné de 39/45 Magazine tant sur le fond que sur la forme ! Et nous ne pouvons que souscrire aux propos du rédacteur-en-chef dans son éditorial quand il affirme que « l’Histoire, dont celle de la Seconde Guerre mondiale, est un continent immense à découvrir et à redécouvrir ».

La période de l’Entre-Deux-Guerres, la montée en puissance du nazisme et sa prise de pouvoir restent globalement un mystère. La victoire de 1918 ne résout rien, bien au contraire. L’Europe centrale et orientale est totalement déstabilisée par la Révolution bolchevique, l’effondrement des empires allemand et austro-hongrois. Dans cet environnement, la France manque de vision et de stratégie globale alors que le désordre s’aggrave sur le continent. Cela ne l’empêche de jouer un rôle, comme en témoigne l’étude passionnante sur le financement occulte des groupuscules qui agitent l’Allemagne au début des années 20, dont l’embryon du parti nazi. Cette situation n’est pas sans rappeler les errements américains (et occidentaux) beaucoup plus contemporains qui amènent l’éclosion de terrorisme islamique et Daech. Lire la suite « 39/45 Magazine n°354 (Heimdal, 2019) »

Wiking, volume 3 (Heimdal, 2015)

heimdal-2016-trang-charles-wiking-volume-3Le troisième et dernier volume de la trilogie consacrée par Charles TRANG à la division SS Wiking couvre les deux dernières années de la Seconde Guerre mondiale de mai 1943 à mai 1945.

Au cours de cette période, l’unité atteint son apogée avec sa transformation en Panzer-Division. Elle ne participe pas à la dernière grande offensive sur le Front de l’Est lors de la bataille de Koursk en juillet 1943, mais elle va être sans cesse sollicitée pour contenir la pression de l’Armée Rouge. Ses principaux faits d’armes comprennent bien entendu la poche de Tcherkassy-Korsun où elle combat avec la SS-Sturmbrigade Wallonie. Lire la suite « Wiking, volume 3 (Heimdal, 2015) »

Batailles n°65 (Ysec, 2014)

Batailles 065

A l’été 1944, les combats face à l’Axe sont encore terribles, qu’ils se déroulent en Europe ou dans le Pacifique. Même si la situation stratégique est favorable aux Alliés et la victoire finale commence à s’esquisser sérieusement, le coût pour y arriver est élevé (voir également Automne 1944, échec allié ou redressement allemand ?), comme le montrent les différents articles de ce numéro particulièrement varié. Lire la suite « Batailles n°65 (Ysec, 2014) »

2ème Guerre Mondiale thématique n°34 (Editions Astrolabe, février / mars / avril 2014)

2guerremondialehs034**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Les combats en milieu urbain ont toujours marqué l’histoire militaire, même si comparés aux autres engagements, ils demeurent minoritaires. Il est vrai qu’à chaque fois, ils atteignent des niveaux d’intensité particulièrement forts et marquent très souvent une étape majeure dans un conflit.

L’extension des cités et des métropoles notamment aux XIXème et XXème siècles ne peuvent qu’entraîner une multiplication des affrontements en zone urbaine. La Seconde Guerre mondiale n’y fait pas exception et quelques villes ont durablement marqué l’Histoire : Sébastopol, Stalingrad, Arnhem, Budapest, Berlin… Aussi connus soient-ils, ces engagements titanesques ne sont pas les seuls. L’armée allemande est confrontée dès septembre 1939 à l’âpreté des combats urbains quand elle atteint Varsovie.

Le numéro hors-série du magazine 2ème Guerre Mondiale propose une plongée dans les combats urbains de la période 1939-1945. L’immense avantage de ce thématique est de ne pas rester sur les grands « classiques » mais d’évoquer d’autres affrontements en milieu citadin quelques soient les fronts : Cassino et Ortona en Italie, Aachen en Allemagne, Taierzhuang en 1938 entre Japonais et Chinois, Manille dans le Pacifique.

Rédigé par Stéphane MANTOUX, ce numéro propose une introduction assez généraliste qui essaye essentiellement de préciser comment les différents belligérants ont cherché à maîtriser dès le début du conflit cette science particulière qu’est le combat urbain.

Malheureusement, le format du journal oblige un certain nombre de raccourcis et d’impasses (Lille, Brest-Litovsk, Rostov, Kharkov, Leningrad, Cherbourg, Brest, etc.) malgré un texte concis qui évite toute répétition. Particulièrement appréciable, l’inclusion du front asiatique et pacifique qui évite tout tropisme trop centré sur l’Europe. Pour un prix particulièrement attractif le lecteur peut posséder une bonne base de départ pour défricher les combats en milieu urbain de la Seconde Guerre mondiale… en langue française !

Il faut également apprécier les repères bibliographiques fournis à la fin même si forcément la liste est réduite et limitée.  Force est d’ailleurs de constater l’absence de références francophones…

Deux ouvrages généraux retiennent l’attention : WWII Street-Fighting Tactics chez Osprey et WWII Infantry Tactics chez Pen & Sword.

=> 2ème Guerre Mondiale hors-série n°34, Editions Astrolabe, février / mars / avril 2014, 6,95 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque.

www.3945km.comDes origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !