Publicités

Archive

Posts Tagged ‘URSS 1941/1945’

Vae Victis n°146 (Cérigo, 2019)

Vae Victis 146Pas de jeu en cart concernant notre période de prédilection dans ce numéro… Quoique la bataille de Hondschoote en 1793 permet de dégager Dunkerque, ce que n’arriveront pas à faire les Français et les Anglais en 1940. Cela dit, plusieurs jeux traitant de l’histoire militaire de 1914 à nos jours sont abordés. Dont notamment Counter-Attack Arras 1940, Storm over La Scarpe, l’une des contre-attaques manquées pour couper le corridor des Panzer avant qu’ils assiègent justement Dunkerque. En clair, de nombreuses pistes sont présentées pour simuler en toute convivialité et de façon ludique quelques âpres combats qui alimentent nos lectures favorites… Lire la suite…

Publicités

39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°14 (Heimdal, 2019)

3945 Magazine HS Batailles et Temoignages 014Après l’unité de canons d’assaut de la Leibstandarte SS Adolf Hitler (cf. 39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages13), c’est au tour de celle de la Das Reich. Première agréable surprise, le texte est relativement dense et décrit de façon assez précise les engagements successifs des StuG III de l’unité. Les photos sont également de relativement bonne qualité tout en étant très largement issues des clichés pris par les vétérans. Un numéro assez complet donc. Lire la suite…

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus. Lire la suite…

Norwegian Waffen-SS Legion, 1941-43 (Osprey, 2019)

20 juillet 2019 Laisser un commentaire

Osprey 2019 AFIERO Massimiliano Men-at-Arms 524 Norwegian Waffen-SS Legion 1941-43Dans la collection Men-at-Arms, Osprey propose d’ausculter la constitution, l’entraînement et l’engagement de la SS-Freiwilligen-Legion Norwegen regroupant les volontaires norvégiens pour participer à la « croisade contre le bolchevisme », l’invasion de l’URSS par le III. Reich au cours de la Seconde Guerre mondiale.

L’intérêt de cet ouvrage est bien entendu ses planches de dessins en couleurs, mais pas seulement. En effet, le texte explore les racines de cet engagement à travers notamment le mouvement politique de Vidkun QUISLING et la volonté de la Waffen-SS de drainer et d’encadrer ces volontaires. La constitution de cette « armée européenne » au bénéfice du régime nazi symbolise les fractures idéologiques qui traversent l’Europe du XXème siècle et qui dépassent les frontières habituelles des nations. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°84 (Mars & Clio, 2019)

2e Guerre Mondiale 084La Résistance allemande est protéiforme, tout comme celle des autres pays occupés, et généralement mal connue. Souvent réduite à l’attentat du 20 juillet 1944, elle traduit cependant l’ambivalence de la population allemande et de ses élites vis-à-vis du nazisme. C’est donc une bonne initiative de ce numéro de 2e Guerre Mondiale que de proposer ainsi une étude sur le sujet. Celui-ci est d’ailleurs magnifiquement illustrée par la photo présente sur la couverture : un homme seul croise ostensiblement ses bras, refusant ainsi publiquement de faire le salut nazi alors que la foule à ses côtés est en délire et acclame le passage de son Führer. Quel courage, quel esprit de résistance ! Et quelle force de l’image… Lire la suite…

Ligne de Front hors-série n°36 (Caraktère, 2019)

19 mai 2019 4 commentaires

Ligne de Front HS 036La capacité du III. Reich à attirer et à agglomérer des contingents de différents pays pour l’appuyer dans sa « croisade contre le bolchevisme » n’est pas le moindre paradoxe de la Seconde Guerre mondiale. Un régime et une idéologie se basant sur la supériorité de la race, ou de la culture, recourent à des volontaires qui pour certains sont pour le moins éloignés de ses dogmes.

La Waffen-SS intègre ensuite ces différents contingents et en lève d’autre pour représenter in fine une armée transnationale dans laquelle les unités à recrutement uniquement allemand deviennent minoritaires. Les volontaires ne représentent pas non des centaines de milliers – exception faite des prisonniers issus de l’Armée Rouge. Mais la diversité des origines étonne et détonne.

Ligne de Front propose de passer en revue ces légions levées dans un premier temps pour participer à la croisade contre l’URSS et son régime politique. Comme le rappelle l’éditorial avec justesse, cette croisade se transforme peu à peu en défense de l’Europe face aux hordes de l’Armée Rouge. La bataille de Berlin symbolise le final apocalyptique de cette mutation où le dernier carré de la capitale du Reich est défendu par les reliquats de nombre de ces contingents étrangers qui portent alors un autre uniforme que celui de leur nation d’origine dans un combat sans espoir. Lire la suite…

Vae Victis n°145 (Cérigo, 2019)

Vae Victis 145Simuler les grands conflits mondiaux au niveau stratégique représente toujours une certaine gageure. Le faire de façon simple et accessible encore plus. C’est pourtant ce que propose ce numéro de Vae Victis avec son jeu inclus. « La Der des Ders » s’attaque en effet à la Première Guerre Mondiale, rien moins que ça. La carte représente l’Europe et l’Afrique. Point de grille d’hexagones, mais des zones représentant chacun des pays. Le fil directeur est de confronter les joueurs aux limites des ressources et donc les forcer à faire des choix. Bien vu. Pour accompagner le jeu et poser le décor, un article de six pages brosse une synthèse très intéressante de l’évolution et des enjeux des moyens militaires utilisés durant le conflit. Lire la suite…