Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Ouest 1940’

GBM hors-série n°7 (Histoire & Collections, 2018)

12 décembre 2018 Laisser un commentaire

Encore une numéro indispensable pour tous les amateurs de l’armée française de 1940. GBM propose en effet la suite de son long recensement des immatriculations utilisées au cours de la Seconde Guerre mondiale (cf. GBM hors-série n°3, 4 et 6). Il s’agit ici des séries P et K à cinq chiffres utilisées au premier semestre 1940.

Vient ensuite un zoom sur les véhicules réquisitionnés et comment ils ont été militairement immatriculés.

Passionnant également, la vie après juin 1940 de ces véhicules (Armée d’Armistice, Chantiers de Jeunesse, Gendarmerie, Police, Croix-Rouge, Indochine, Levant, Armée d’Afrique, Armée de Libération. Lire la suite…

Publicités

AceS n°9 (Heimdal, 2018)

10 décembre 2018 Laisser un commentaire

En deux années pleines d’existence, AceS s’est construit autour de l’épopée des pilotes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. De nombreux portraits ont déjà été brossés : Français, Américains, Allemands… Mais il reste tant à découvrir ! L’aviation à piston ne se limite pas aux chasseurs. Pilotes de bombardiers ou d’avions de transport peuvent avoir aussi leur place, même si par nature, les ennemis abattus sont moins nombreux. Des rubriques complémentaires sont apparues et assurent le dynamisme du concept éditorial : moins de maquettes, mais des actualités tournant autour de l’aviation à piston et une rubrique bibliothèque. Les sommaires se sont un peu réduits, mais les articles se sont renforcés. Sans compter l’apparition (logique) de numéros hors-série (cf. AceS hors-série n°1).

Quoiqu’il en soit, l’as reste toujours au cœur du schéma éditorial.

Au menu de ce numéro, la première partie de l’étude sur le Français Jean DEMOZAY. A nouveau, l’article ne s’intéresse pas uniquement aux exploits du pilote, mais explore l’homme, comment il est devenu un aviateur, un as, une célébrité. Comment il se transforme au contact des événements, des combats et du succès. C’est au sein des Forces Françaises Libres et aux côtés de la RAF face à la Luftwaffe qu’il se révèle pleinement. C’est donc naturellement que la rubrique maquettisme se penche sur son Supermarine Spitfire Mk Vb. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°18 (Caraktère, 2007)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Pour son troisième anniversaire, Batailles & Blindés s’offre un très leger toilettage de sa charte graphique qui ne change rien au contenu. La qualité reste la même ! Avec cependant un sommaire de plus en plus consacré presqu’exclusivement à la Seconde Guerre mondiale. Au même moment, le magazine Trucks & Tanks est lancé par la maison mère, les Editions Caraktère. Un binôme de publications dédié aux engins blindés et à la guerre mécanisée voit ainsi le jour pour le plus grand plaisir et intérêt des passionnés.

Seul article ne relevant pas de la période 1939/1945, celui relatant le périple d’un Belge au service du Tsar est l’occasion de découvrir un front peu connu, mais aussi un engagement pittoresque et des pionniers des raids mécanisés.

Sur la Seconde Guerre mondiale, les articles sont aussi originaux. Pour commencer, celui sur la 3ª Divisione Celere Principe Amedeo Duca d’Aosta qui participe aux combats sur le Don en 1942 et s’empare de Serafimovitch. Une page méconnue des combats de l’offensive sur Stalingrad sur le front par lequel vient la contre-offensive soviétique qui encercle la 6. Armee. Seul regret, il n’y a pas de suite… Lire la suite…

Batailles & Blindés n°16 (Caraktère, 2006)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Il faut apprécier la variété du sommaire de ce numéro de Batailles & Blindés et l’originalité des sujets abordés qui débordent largement du cadre de la Seconde Guerre mondiale.

En effet, il contient un très intéressant article sur l’évolution de l’arme blindée belge de l’après-guerre au début des années 2000. D’une part, cela change des grandes nations habituellement abordées et d’autre part il souligne la transformation, mais aussi la filiation avec les leçons de 1939/1945, du concept d’arme blindée durant la Guerre Froide et dans les conflits asymétriques.

Conflit complexe, mais rare exemple d’une guerre totale contemporaine, la guerre Iran-Irak dans les années 80 oppose des millions de soldats avec des tactiques dignes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. La seconde partie de l’étude de ce conflit se concentre sur la deuxième phase de la guerre quand l’Iran tente de prendre l’ascendant avant que le conflit ne s’enlise dans un face-à-face de six années. La conclusion met également en relief les conséquences de ce conflit sur le futur, notamment l’invasion du Koweït en 1990 puis la Guerre du Golfe de 1991. Lire la suite…

Grandes batailles n°108 (Histoire & Collections)

31 octobre 2018 Laisser un commentaire

Ce numéro de Grandes Batailles (Militaria Magazine hors-série nouvelle formule) est consacré au corps expéditionnaire britannique (BEF) en France envoyé à partir de septembre 1939 et qui participe aux combats de mai et juin 1940. Pâle reflet de celui de 1914, il aligne du bon et du moins. De côté des plus, la motorisation des unités est particulièrement poussée (de quoi se rappeler avec nostalgie Tank & Military Vehicles et son étude sur la motorisation de l’armée britannique). Côté moins, les chars ne sont pas au niveau.

Engagé dans la manœuvre Dyle-Breda en Belgique, le BEF n’est pas directement opposé au choc des Panzer sur la Meuse, mais il en subit les conséquences puisqu’il est tourné sur ses arrières et contraint de se replier. La contre-offensive d’Arras ne permet pas de rétablir la situation. Seule l’évacuation par les plages de Dunkerque est possible grâce au miracle de l’opération Dynamo. Certaines unités sont aussi parvenues à échapper à la capture en évacuant Boulogne par la mer et aidés par les défenseurs français. Lire la suite…

Rommel (Perrin, 2018)

23 octobre 2018 Laisser un commentaire

C’est au tour de la collection Maîtres de guerre chez Perrin de s’enrichir d’une biographie sur Erwin, l’un des plus célèbres chefs militaires allemands de la Seconde Guerre mondiale. Élevé au rang de mythe par la propagande du III. Reich puis par les Britanniques eux-mêmes, son image s’est très nettement dégradée au début des années 2000 quand le recul historique et la fin de la Guerre Froide permettent de regarder plus objectivement le rôle de la Wehrmacht, de ses chefs et de ses hommes dans la crimes de guerre nazis.

Écrite par Benoît RONDEAU, cette nouvelle biographie recherche un certain équilibre entre ces différentes posture. Il en ressort un ROMMEL tout en nuance. L’homme d’abord, dévoré d’ambition, il possède une très haute opinion de lui-même qui lui attire nombre d’inimitiés. Sur le plan personnel, on y trouve un jeune homme père d’un enfant naturel qui en assume la charge toute sa vie et un mari qui entretient une correspondance quasi quotidienne avec son épouse. D’une énergie débordante quand il est en première ligne, parfois agité, gonflé à bloc lors des campagnes victorieuses menées en France et en Afrique, il est bien plus fragile quand la situation se retourne. Il est alors dépressif et sombre dans le défaitisme. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°70 (Caraktère, 2018)

16 octobre 2018 Laisser un commentaire

En plus des rubriques d’actualités, ce numéro de Trucks & Tanks Magazine nous gratifie de deux beaux articles sur des engins post-1945 et français qui plus est (dans la continuité de l’article sur l’AMX-30 Pluton paru dans Trucks & Tanks n°69). Le premier passe en revue les déclinaisons de l’AMX 13 pour le génie dont un impressionnant poseur de pont et une version dépannage. Le second est dédié au char Leclerc, qualifié de meilleur MBT (Main Battle Tank) de la Guerre Froide dont il est effectivement issu. Les profils couleurs 3D sont toujours très beaux, au même titre que les profils à plat. Le texte raconte la genèse du char, décrit ses évolutions et son futur, les différentes séries en service au sein de l’armée française ainsi que les variantes (dépannage, remorquage spécifique), y compris celles n’ayant finalement pas abouti. Bref, une très bonne synthèse technique et matérielle (les engagements opérationnels ne sont pas traités, ni les versions export) qui permet de s’extraire un peu de la Seconde Guerre mondiale avant d’y replonger à nouveau (et avec toujours grand intérêt). Lire la suite…