Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Sylvain FERREIRA’

Batailles & Blindés hors-série n°41 (Caraktère, 2019)

1 novembre 2019 Laisser un commentaire

Batailles et Blindes HS 041Construit sur l’évolution comparée de l’arme blindée allemande et soviétique, ce numéro de Batailles & Blindés procure une vision d’ensemble et très intéressante du conflit qui oppose le III. Reich à l’URSS de l’opération Barbarossa à la chute de Berlin. Un parallèle équilibré sur la forme, absolument nécessaire sur le fond ! Lire la suite…

Publicités

Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019)

11 septembre 2019 1 commentaire

Ligne de Front 081100% Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord, le sommaire de ce numéro reste très classique dans son contenu malgré un certain éclectisme des sujets : Front de l’Est, Afrique du Nord, Allemagne 1945. Idéal pour un lectorat assez généraliste car il fait découvrir la diversité des sujets qui concernent cette période. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°90 (Caraktère, 2019)

28 mars 2019 1 commentaire

France 1941 ? Le dossier principal de ce numéro de Batailles & Blindés propose une originale étude uchronique sur les divisions cuirassées françaises si l’offensive allemande se déroule douze mois après mai 1940. Même si l’exercice est purement virtuel, il permet de comprendre quels développements sont imaginés quand l’Armistice est signée : B1 ter, Renault R40, Somua S40, Somua SAu 40, Lorraine 38L VBCP, AM 40 Panhard 201. De quoi ébranler l’image caricaturale d’une armée française inerte et sans vision. Et rétablir un peu l’honneur des hommes, des ingénieurs et des ouvriers qui l’ont servi. En tout cas, ça change de la Wehrmacht 46, des projets de Panzer et des armes miracles du III. Reich à la fin de la Seconde Guerre mondiale ! Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°39 (Caraktère, 2019)

17 mars 2019 1 commentaire

Les dix derniers jours qui sont décrits dans ce numéro de Batailles & Blindés concernent la période du 20 au 30 avril 1945 ! Bien entendu, Berlin occupe une place centrale, mais la prise de la capitale allemande ne doit pas occulter les autres combats. La lutte face à l’Armée Rouge reste encore pugnace. Tant pour permettre d’évacuer civils et militaires vers l’Ouest que par désespoir. La lutte des troupes de BUSSE pour s’échapper de la poche du Halbe avec l’appui de WENCK est intense. La contre-attaque allemande de Bautzen montre le mordant dont font preuve certaines unités jusqu’au bout. Non, les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale en Europe ne sont pas sans lutte et sans arrière-pensées. Malheur aux civils et aux soldats prisonniers jusqu’à la fin d’un conflit idéologique mais aussi de civilisation entre pays occidentaux qui voit l’Europe traditionnelle, son rayonnement et ses valeurs disparaître définitivement parachevant les conséquences déjà palpables de la Première Guerre mondiale. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°89 (Caraktère, 2019)

Qu’il est passionnant ce numéro de Batailles & Blindés ! Histoire d’insister quelque peu sur l’intérêt de réellement élargir la ligne éditoriale hors de la Seconde Guerre mondiale, l’article sur la prise de Bassora par la Britannique en 2003 décrit un affrontement blindés contre blindés (Challenger 2 contre T-55) dans un contexte moderne, qui possède néanmoins nombre de similitudes avec les engagements de la période 1939/1945.

Mis à part les brèves d’actualités, le reste du sommaire se concentre donc sur la Seconde Guerre mondiale et montre qu’il reste encore énormément à écrire sur ce conflit et ses nombreux théâtres d’opérations. Le champ est large entre un rapide retour sur la possibilité d’une contre-attaque française entre le 20 et 24 mai 1940 pour couper les pointes blindées allemandes (rédigé par Erik BARBANSON auteur d’un historique sur les 2ème et 3ème DLM – cf. tome 1 et tome 2), le succès américain de l’opération Cobra qui décide de la bataille de Normandie et plus largement de la Libération de la France et de la Belgique, la réduction du triangle de la Roer début 1945 ou encore la tentative avortée de détruire les forces soviétiques sur l’Oder par une tenaille imaginée par Heinz GUDERIAN en février 1945 afin de temporiser le futur assaut sur Berlin. Bref, c’est du dense et ce n’est pas encore fini ! Lire la suite…

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

4 décembre 2018 1 commentaire

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34. Lire la suite…

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

17 octobre 2018 3 commentaires

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite…