Publicités

Archive

Posts Tagged ‘GBM’

GBM hors-série n°2 (Histoire & Collections, 2015)

10 février 2019 1 commentaire

Seconde partie de la trilogie consacrée par GBM sur la mutation de la cavalerie française durant l’Entre-Deux-Guerres et de sa situation en 1940 (cf. GBM hors-série n°1 et n°5), ce numéro continue son exploration de l’organisation et des matériels des Divisions Légères de Cavalerie, des Divisions Légères Mécaniques ainsi que des GRDI et GRCA motorisés.

Dans la continuité du premier numéro, l’étude explore à la fois les organisations (régiment de dragons portés, le GRCA type motorisé, le GRDI motorisé avec automitrailleuses, l’escadron de fusiliers motocyclistes, l’escadron de mitrailleuses et d’engins, l’escadron de mitrailleuses et canons antichars des GRCA et GRDI) et les matériels (armement collectif, canons antichars, motocyclettes et side-cars, AMD, AMR, AMC, véhicules tous terrains). Lire la suite…

Publicités

GBM hors-série n°1 (Histoire & Collections, 2014)

9 février 2019 2 commentaires

A travers trois numéros hors-série, GBM offre un panorama complet de la cavalerie française de l’Entre-Deux-Guerres et de sa situation en 1940. Remise en question dès la guerre franco-prussienne de 1870, désuète dès le début du XXème siècle, remisée au second plan durant la Première Guerre mondiale, cette arme pourtant prestigieuse et d’un autre temps est à l’origine d’un véritable renouveau doctrinal dans les années 1930. La première grande unité blindée française est issue de ses rangs. Elle précède de quelques mois la création des premières divisions blindées allemandes. Le seul corps d’armée totalement motorisé et blindé français en 1940 est le Corps de Cavalerie.

C’est donc une trilogie passionnante et indispensable que propose GBM (voir aussi les hors-série n°2 et n°5). Lire la suite…

GBM n°127 (Histoire & Collections, 2019)

13 janvier 2019 Laisser un commentaire

Les hommes qui ont combattu ou qui ont commandé en 1940 sont véritablement à l’honneur de ce numéro de GBM, toujours portée sur la dimension humaine et personnelle aussi bien technique comme l’illustre à merveille ce numéro. Le portrait du sous-lieutenant du 41ème Bataillon de Chars de Combat (BCC) illumine de son regard à la fois juvénile, serein et assuré la couverture, magnifique. Il accompagne la première partie de l’historique de ce bataillon créé ex-nihilo fin 1939. Celui-ci permet de découvrir les difficultés humaines, matérielles, logistiques de la constitution d’une telle unité. Affecté temporairement à la 1ère Division Cuirassée puis ensuite à la tout juste formée 3ème Division Cuirassée, ses hommes sont confrontés aux errements du commandement français dans les premiers jours qui suivent le déclenchement de l’attaque allemande et la traversée de la Meuse à Sedan. De longues heures d’inaction passent alors que les adversaires ne s’embarrassent pas de telles hésitations. Au-delà de la l’histoire propre du bataillon, cet article fait prendre conscience que la défaite française n’est pas écrite d’avance et que des opportunités de renverser la tendance existent… Lire la suite…

GBM hors-série n°7 (Histoire & Collections, 2018)

12 décembre 2018 Laisser un commentaire

Encore une numéro indispensable pour tous les amateurs de l’armée française de 1940. GBM propose en effet la suite de son long recensement des immatriculations utilisées au cours de la Seconde Guerre mondiale (cf. GBM hors-série n°3, 4 et 6). Il s’agit ici des séries P et K à cinq chiffres utilisées au premier semestre 1940.

Vient ensuite un zoom sur les véhicules réquisitionnés et comment ils ont été militairement immatriculés.

Passionnant également, la vie après juin 1940 de ces véhicules (Armée d’Armistice, Chantiers de Jeunesse, Gendarmerie, Police, Croix-Rouge, Indochine, Levant, Armée d’Afrique, Armée de Libération. Lire la suite…

GBM n°126 (Histoire & Collections, 2018)

Dans la continuité de se ligne éditoriale, le sommaire proposé par ce numéro de GBM explore encore une fois des recoins insoupçonnés de l’histoire militaire française des quarante premières années du XXème siècle.

Si la paternité de l’arme blindée allemande fait aujourd’hui débat (cf. Batailles & Blindés n°87), le recul historique est également profitable côté Français. Dans une interview donnée à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage, François de LANNOY présente le général Pierre HERING, chantre méconnu de l’interarmes ou des groupements tactiques. Gouverneur Militaire de Paris en 1940, il prend en charge l’Armée de Paris (cf. Batailles n°82) qu’il réussit à replier jusqu’en Dordogne. A découvrir.

L’Entre-Deux-Guerres 1870/1914 est une période riche en termes d’évolutions et pourtant bien mal connue que GBM défriche numéro après numéro comme en témoignent deux articles sur cette période : l’évolution du franchissement de la cavalerie et l’exportation de canons français au Mexique qui pourrait donner lieu à un véritable roman… Lire la suite…

Tous les Renault militaires 1914-1940, volume 1, les camions (Histoire & Collections, 2018)

19 juillet 2018 4 commentaires

Histoire et Collections 2018 VAUVILLIER Francois Tous les Renault militaires tome 1 les camionsCette monographie est le numéro introductif d’une série encyclopédique consacrée aux véhicules français militaires de 1914 à 1940. Intitulée « La Collection Vauvillier« , elle renvoie immédiatement à son auteur, grand défenseur de la cause française à travers la revue GBM et ses éditoriaux passionnés, mais aussi grand connaisseur de l’armée française des quarante premières années du XXème siècle qui la virent passer de la gloire à la défaite. Son oeuvre historique contribue à restaurer l’image de nos anciens qui contrairement à de malheureuses légendes se sont battus et accrochés avec ce qu’ils avaient avant de subir une guerre pour laquelle ils n’étaient ni préparés, ni organisés, ni équipés. Lire la suite…

GBM n°123 (Histoire & Collections, 2018)

10 février 2018 Laisser un commentaire

Devoir de mémoire. Ce concept qui cimente une Nation et qui permet de ne pas oublier ceux qui se sont dévoués, parfois jusqu’au sacrifice, pour le pays dans lequel ils vivent est au cœur de GBM depuis sa reprise par Histoire & Collections. En témoigne ainsi l’actualité du Centenaire de la La Malmaison (1917-2017), bataille au cours de laquelle l’armée française engageant des chars Schneider et Saint-Chamond reprend aux Allemands le fort du même nom. Reconstitutions (histoire vivante diront certains) et cérémonies officielles sont ainsi relatées, donnant un relais supplémentaire à ces belles et indispensables initiatives, par nature éphémères.

Conformément à la ligne éditoriale du magazine, ce numéro continue d’explorer l’armée française de la première moitié du XXème siècle avec un éclairage original sur les voitures de cantinières et les engins de tranchée de faible puissance (principalement : Canon 37 mm modèle 1885 TR, Canon 47 mm modèle 1885 TR, Canon de 37 mm modèle 1916 TR).

Passionnant, l’article sur l’introduction de porteurs pour le Renault FT présente les différentes solutions techniques destinées à donner davantage de mobilité à ce petit char. Et c’est vrai que les dimensions réduites de l’engin autorisent de nombreuses innovations, que ce soit un transport sur camion ou sur engin chenillé. Au-delà de la technique, c’est l’innovation doctrinale sous-jacente à ces solutions de transport qui transpire. La recherche de mobilité est indissociable à celle de puissance. Devant une telle avance, il est d’autant plus dommage que la France ait totalement sclérosé sa pensée stratégique, opérationnelle et tactique après la Victoire de 1918, ce qui aboutira un peu plus de vingt ans plus tard à l’une des plus graves défaite du pays… Lire la suite…