Archive

Posts Tagged ‘Sedan 1940’

1940, la Wehrmacht de Fall Gelb (Economica, 2018)

24 mars 2018 2 commentaires

Ce livre est à l’évidence l’oeuvre d’un passionné et d’un chercheur qui ne se contente pas de reproduire ce que d’autres ont écrit (cf. sa propre présentation de cet ouvrage). Eric DENIS, son auteur, n’a pas hésité à se replonger dans les archives pour ressortir des éléments factuels, ce qui lui vaut le privilège d’une préface d’Alain VERWICHT connu pour ses plongées dans les archives allemandes pour ressortir les faits et les chiffres.

Pour l’armée allemande, mai 1940 est un moment particulier, assez rare dans l’histoire militaire, où plusieurs éléments se combinent favorablement et sont adaptés à l’objectif : stratégie, organisation, moyens matériels et humains, leadership. Comme le souligne l’auteur, cette armée n’est pas seulement rodée avec la guerre d’Espagne et l’invasion de la Pologne, mais aussi par la remilitarisation de la Sarre, l’annexion de l’Autriche, la prise de contrôle de Tchécoslovaquie. En effet, chacun de ces événements, même sans combat, a donné la possibilité de planifier, d’entraîner et de réaliser des manœuvres grandeur nature qui apportent nombre d’enseignements et retours d’expérience.

Comme le titre l’indique, ce n’est pas le récit de la première phase des opérations militaires entamées par le III. Reich à l’Ouest en mai 1940 qui aboutit à la mise hors jeu de la Hollande, de la Belgique et du Luxembourg tout en amputant très significativement le corps de bataille français et en rejetant le corps expéditionnaire britannique à la mer. Ce n’est pas non plus l’analyse des carences alliées. Mais c’est l’analyse des facteurs qui font que la victoire allemande de mai/juin 1940 n’est pas le fruit du hasard ou des seules carences de ses adversaires. Lire la suite…

Publicités

Historical Perspectives of the Operational Art (Center of Military History, United States Army, 2005)

5 février 2018 1 commentaire

Cette anthologie compile plusieurs études relativement courtes réparties en quatre parties qui étudient chacune l’évolution de la pensée opérationnelle des XIXème et XXème siècle : France, Allemagne, URSS et Russie, Etats-Unis.

Les services historiques de l’armée américaine possèdent une culture de l’analyse et de l’écrit particulièrement développés. Après la Seconde Guerre mondiale, cela se traduit par des interviews de vétérans allemands sur les combats menés et la rédaction de nombreux historiques officiels. Ces deux sources d’information seront durant de nombreuses années, et le sont encore, l’origine de très nombreux écrits (livres et articles). Cette tradition se perpétue encore au XXIème comme en témoigne la publication annuelle de la liste des lectures recommandées par le chef d’état-major des armées.

Ce livre est édité alors que les Américains sont engagés au combat de façon extensive en Afghanistan et Irak où ils sont confrontés à une guerre asymétrique à laquelle ils sont assez peu préparés. La mode est alors à la transformation tout azimut l’accent mis sur la technologie, la mise en réseaux de toutes les composantes armées (hommes, matériels, structures de commandement). Cependant, la nature même de la guerre ne change pas fondamentalement et pour vaincre, il ne suffit pas d’avoir le meilleur matériel ou la technologie dernier cri… Lire la suite…

Ligne de Front n°56 (Caraktère, 2015)

23 juin 2015 1 commentaire

Ligne_de_Front_056

Sommaire :

– Pascal COLOMBIER, Le radar

– Alexandre THERS, Entretien avec David ZAMBON

– Alexandre THERS, Qu’est-ce que la « Blitzkrieg » ?

– Luc VANGANSBEKE, La neige et le feu, décembre 1944, la 82nd Airborne Division en Ardenne (1ère partie)

– Didier LAUGIER, Sang et gloire sur la Volkhov avec la SS-Polizei-Division


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !