Mook 1944 n°5 (Weyrich, 2020)

Un numéro à ne rater sous aucun prétexte pour tous les amateurs de la bataille des Ardennes ! En effet, l’historiographie classique de cet affrontement se concentre traditionnellement sur les dix premiers jours des combats en oubliant que le front ne revient à sa position initiale que fin janvier 1945.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°5 (Weyrich, 2020) »

Batailles n°91 (Ysec, 2020)

Composé par le désormais trio Yves BUFFETAUT, Nicolas PONTIC et Benoît RONDEAU (ces deux deniers issus de l’équipe éditoriale de 2e Guerre Mondiale), ce numéro de Batailles couvre un spectre relativement large et varié de la Seconde Guerre mondiale (terre, mer, Europe, Afrique du Nord) avec pas moins de neuf articles sur un peu plus de soixante-dix pages, dont quelques morceaux savoureux…

Publicités
Lire la suite « Batailles n°91 (Ysec, 2020) »

Bataille des Ardennes, Bastogne, tome 1, la percée allemande (Weyrich, 2020)

Joueurs EISENHOWER et BRADLEY ? Ce n’est pourtant pas le qualificatif qui vient le plus immédiatement à l’esprit tant les deux se montrent prudents et peu habitués à improviser. A l’automne 1944, les efforts alliés pour défaire définitivement les Allemands sont bloqués : le massif des Vosges est verrouillé, PATTON est englué en Lorraine, de part et d’autre d’Aix-la-Chapelle, les Américains piétinent dans leur avance vers la Roer (dernière barrière naturelle avant le Rhin), les Britanniques se remettent progressivement de l’échec de Market-Garden et doivent nettoyer les accès d’Anvers et de l’Escaut ainsi que le Peel. Bref, une impression de déjà vu qui rappelle les moments difficiles de juillet 1944 durant la bataille des haies et les échec successifs pour s’emparer de Caen durant la bataille de Normandie

Publicités
Lire la suite « Bataille des Ardennes, Bastogne, tome 1, la percée allemande (Weyrich, 2020) »

Snow & Steel, The Battle of the Bulge, 1944-45 (Penguin, 2014)

Epais, dense, trépidant… Cette histoire de la bataille des Ardennes de décembre 1944 et janvier 1945 rédigée par Peter CADDICK-ADAMS se lit presque comme un roman. Quelque peu différent des autres livres publiés sur le sujet comme ceux d’Antony BEEVOR ou de Charles MacDONALD, Snow & Steel permet aux lecteurs de comprendre les enchaînements qui de l’été à l’hiver amènent cette offensive désespérée et la défense magistrale alliée, principalement américaine. Un livre à lire obligatoirement, en espérant qu’il soit un jour traduit en français pour le rendre accessible au plus grand nombre de francophones.

Publicités
Lire la suite « Snow & Steel, The Battle of the Bulge, 1944-45 (Penguin, 2014) »

Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020)

Le Rhin, dernière défense naturelle à l’ouest de l’Allemagne, dernier obstacle géographique majeur pour les Alliés. Et au final, une bataille titanesque qui en termes de préparation et de moyens n’a rien à envier côté Alliés aux opérations de débarquement en Normandie ou en Provence. Bien entendu, l’adversaire a déjà plus qu’un genou à terre, mais il est conscient que ce sera le dernier combat défensif coordonné sur ce front. L’issue ne peut faire guère de doute d’autant plus que les maigres réserves sont transférées face à l’Armée Rouge depuis la fin de la phase offensive de la contre-attaque des Ardennes (sans oublier Nordwind en Alsace). Pourtant, mis à part quelques images parcellaires, l’ensemble du franchissement du Rhin reste peu étudié dans sa globalité (soulignons toutefois deux ouvrages en français chez Economica) alors qu’il représente l’obsession alliée une fois la bataille de Normandie conclue victorieusement.

Publicités
Lire la suite « Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020) »

Ardennes 1944/1945 – dimanche 31 décembre 1944

Aucune trêve dans les Ardennes pour ce dernier jour de l’année 1944 ! Et tout particulièrement à Bastogne et  ses environs. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – dimanche 31 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – samedi 30 décembre 1944

30 décembre 1944, après un peu d’accalmie, c’est le clash autour de Bastogne. D’un côté, les Allemands lancent leur assaut en tenaille qui vise à encercler de nouveau la ville en coupant le corridor établi par la 4th US Armored Division le 26 décembre 1944. A l’ouest, la Führer-Begleit-Brigade et la 3. Panzergrenadier-Division se heurtent de plein fouet à la 11th US Armored Division et ne parvient à aucun résultat concret (voir Les grenadiers du Führer, la Führer-Begleit-Brigade au combat, Ardennes, décembre 1944, in 39/45 Magazine n°295). Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – samedi 30 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – mercredi 20 décembre 1944

A la fin de la quatrième journée de l’offensive allemande, il est à peu près clair que ses objectifs initiaux ne peuvent maintenant pas être atteints. L’unique chance de succès de la 6. SS-Panzer-Armee, la Kampfgruppe Peiper, a été stoppée juste après la sortie de Stoumont et a dû rebrousser chemin sur La Gleize. Ses lignes de ravitaillement sont menacées avec la reprise partielle de Stavelot par les Américains tandis que son flanc droit est exposé du fait de l’échec de la 12. SS-Panzer-Division à franchir les Hautes Fagnes et son flanc gauche par le saillant de Saint-Vith dans lequel s’engouffre la 7th US Armored Division. La seule bonne nouvelle pour les Allemands résident dans la progression des divisions blindées de la 5. Panzer-Armee. Mais des erreurs de commandement ne leur permettent pas de s’emparer de Bastogne avant que la défense américaine ne se renforce. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mercredi 20 décembre 1944 »

Mook 1944 n°3/2019 (Weyrich, 2019)

Actualité oblige, ce numéro de Mook 1944 revient avec bonheur sur la contre-offensive allemande des Ardennes après un n°1 consacré à la bévue allemande et plus particulièrement de la 130. Panzer-Lehr-Division qui fait rater la prise de Bastogne alors que la ville est peu défendue.

Il faut dire que sur les Ardennes comme sur bien d’autres combats majeurs de la Seconde Guerre mondiale, l’historiographie a fait beaucoup de progrès ces dernières années en s’extrayant peu à peu des historiques et des mémoires officiels par nature un peu biaisés, puis en les recoupant avec les archives d’origine, les témoignages écrits ou visuels (photos, films d’actualité) grâce à des chercheurs passionnés et des auteurs de grande qualité. Nous en avons encore un bel exemple ici.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°3/2019 (Weyrich, 2019) »

Ardennes 1944/1945 – dimanche 17 décembre 1944

La première journée de l’offensive allemande dans les Ardennes est loin d’être satisfaisante pour les attaquants. L’infanterie échoue à ouvrir la voie au Panzer. Aucun gain significatif n’est enregistré et les pertes sont lourdes chez les fantassins. Pourtant, la situation américaine est loin d’être radieuse, certains secteurs étant particulièrement menacés. La faiblesse des effectifs et l’absence de réserves immédiatement disponibles en arrière de la ligne de front fait courir le risque d’un effondrement brutal de la défense en cas de percée. A l’aube du 17 décembre 1944, tout reste donc à faire pour les Allemands tandis que les Américains doivent encore éviter l’effondrement face à la concentration matérielle et humaine adverse dans les Ardennes en attendant que les renforts ordonnés le 16 décembre 1944 n’arrivent… Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – dimanche 17 décembre 1944 »