Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Armée Rouge’

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

17 octobre 2018 2 commentaires

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite…

Publicités

Ligne de Front n°72 (Caraktère, 2018)

Les Editions Caraktère propose ici un numéro de Ligne de Front particulièrement bien ficelé qui recèle une mine d’articles sur des sujets très peu étudiés voire inédits. De quoi largement pardonner un sommaire à nouveau exclusivement dédié à la Seconde Guerre mondiale… Mais très loin d’être germano-centré !

L’étude sur le Frontovik, le soldat soviétique, judicieusement sous-titré cet inconnu, permet de découvrir l’étonnante modernité de l’Armée Rouge : gilets de protection, sniping lourd, appareils individuels de vision infrarouge, fusils d’assaut. De quoi remettre en cause la vision de rusticité qui l’entoure encore aujourd’hui. Et comme le souligne l’éditorial, l’Armée Rouge était en avance sur son adversaire germanique dans le domaine du combat d’infanterie.

L’armée américaine est également bien présente dans les pages de ce numéro au travers de l’historique de la 3rd US Army de George PATTON et des parachutistes de l’US Marine Corps. La chevauchée de PATTON à travers la France à l’été 1944 et les combats en Lorraine à l’automne sont loin d’être parfaits. La réactivité et la flexibilité de la 3rd US Army en décembre 1944 face à la contre-offensive allemande des Ardennes permettent de doucher définitivement les espoirs allemands de renverser la situation militaire à l’Ouest et surtout de repousser les unités de la 7. Armee et de la 5. Panzer-Armee sur leurs lignes de départ. Les pertes américaines sont néanmoins conséquentes. Décembre 1944 et janvier 1945  sont les mois les plus coûteux en hommes et en matériels pour la 3rd US Army. Lire la suite…

Historical Perspectives of the Operational Art (Center of Military History, United States Army, 2005)

5 février 2018 1 commentaire

Cette anthologie compile plusieurs études relativement courtes réparties en quatre parties qui étudient chacune l’évolution de la pensée opérationnelle des XIXème et XXème siècle : France, Allemagne, URSS et Russie, Etats-Unis.

Les services historiques de l’armée américaine possèdent une culture de l’analyse et de l’écrit particulièrement développés. Après la Seconde Guerre mondiale, cela se traduit par des interviews de vétérans allemands sur les combats menés et la rédaction de nombreux historiques officiels. Ces deux sources d’information seront durant de nombreuses années, et le sont encore, l’origine de très nombreux écrits (livres et articles). Cette tradition se perpétue encore au XXIème comme en témoigne la publication annuelle de la liste des lectures recommandées par le chef d’état-major des armées.

Ce livre est édité alors que les Américains sont engagés au combat de façon extensive en Afghanistan et Irak où ils sont confrontés à une guerre asymétrique à laquelle ils sont assez peu préparés. La mode est alors à la transformation tout azimut l’accent mis sur la technologie, la mise en réseaux de toutes les composantes armées (hommes, matériels, structures de commandement). Cependant, la nature même de la guerre ne change pas fondamentalement et pour vaincre, il ne suffit pas d’avoir le meilleur matériel ou la technologie dernier cri… Lire la suite…

Colossus Reborn (Kansas, 2005)

30 septembre 2017 Laisser un commentaire

Glantz 3c (Converted)-4Ce livre, malheureusement disponible en seule langue anglaise, est une contribution essentielle dans la connaissance de l’Armée Rouge les trois premières années de sa Grande Guerre patriotique face au III. Reich au cours de la Seconde Guerre mondiale. L’approche est assurément académique, le texte, dense, compile descriptions et chiffres. Il analyse les différentes périodes de la guerre de juin 1941 à décembre 1943, c’est à dire de l’invasion de l’URSS par les Allemands lors de l’opération Barbarossa aux offensives qui suivent l’échec allemand de l’opération Zitadelle à Koursk. L’Armée Rouge est ainsi étudiée sous tous ses angles : art de la guerre, commandements, unités, matériels et hommes. Avec cette bible, il est enfin possible d’avoir un niveau de connaissance sur l’Armée Rouge similaire à celui de son principal opposant dans une langue accessible pour peu que le lecteur maîtrise l’Anglais (… ce qui est plus courant que le Russe).  Lire la suite…

La bataille de Koursk (Heimdal, 1998)

20 septembre 2017 2 commentaires

Heimdal 1998 de LANNOY Francois Koursk 1943Ce livre qui relie deux numéros Historica conclue la trilogie consacrée aux combats sur le Front de l’Est entre Allemands et Soviétiques au cours de la Seconde Guerre mondiale entre mi 1942 et mi 1943 comprenant les batailles de Stalingrad et de Kharkiv.

Organisé classiquement en deux parties, la préparation et les forces des deux belligérants à la veille de l’opération Zitadelle puis les combats proprement dits (sur un tiers des pages), cet ouvrage propose un texte clair et largement illustré à la fois de photos issues des fonds officiels d’archives (quasi uniquement d’origine allemande), de profils couleurs (dont certains sont en fait des peintures très agréables à regarder et plus vivantes que les profils réalisés à l’aide de l’outil informatique) et de cartes. Lire la suite…

Batailles hors-série n°4 (Ysec, 2016)

26 janvier 2017 Laisser un commentaire

batailles-hs-004Résumer la transformation de l’Armée Rouge de 1941 à 1945 en moins d’une centaine de pages n’est pas chose aisée. C’est pourtant cet exercice que propose ce quatrième hors-série « nouvelle mouture » du magazine Batailles. Et avec pas mal de brio.

L’étude se divise en cinq parties, une pour chacune des années de guerre sur le « Front de l’Est », de 1941 à 1945 inclus. A l’intérieur de chacune d’elles, un focus est fait sur un ou deux affrontements significatifs. Compte tenu du format, des choix éditoriaux ont été faits. Certains sont classiques (Kharkov au printemps 1942, Koursk en 1943, opération Bagration en 1944 et Berlin en 1945). D’autres sont plus originaux comme Brest-Litovsk et Kline pour 1941 (une résistance jusqu’au-boutiste dans les premiers jours de l’opération Barbarossa et une première victoire en attaque pour stopper puis repousser les Allemands loin de la capitale soviétique). Pour l’année 1942, l’auteur a fait le choix judicieux de prendre pour exemple la réaction soviétique pour contrer la tentative allemande de dégager Stalingrad avec l’opération Wintergewitter. Lire la suite…

Ligne de Front n°65 (Caraktère, 2017)

14 janvier 2017 1 commentaire

ligne-de-front-065Aussi étonnant soit-il, la première unité constituée équipée du Panzer VI Ausf. E « Tiger » est engagée non pas sur le Front de l’Est pour lequel ce char a été initialement conçu, mais en Afrique du Nord. C’est ce paradoxe que nous rappelle ce numéro de Ligne de Front en présentant l’historique de la schwere Panzer-Abteilung 501 qui vient renforcer la tête de pont moribonde de l’Axe en Tunisie fin 1942 alors que l’issue ne fait plus guère de doute. Contrairement aux premiers combats assez laborieux menés par quelques Tiger près de Leningrad quelques temps avant, l’engagement de la « 501 » marque les esprits, tant des Allemands que des Alliés. Les premiers combats sont assez faciles et la victoire de Kasserine vient alimenter la légende de la suprématie des chars allemands sur les adversaires américains. Cela dit, l’attrition est non négligeable… Néanmoins, malgré l’appui d’une autre unité de chars lourds, la schwere Panzer-Abteilung 504, les dés sont jetés et l’aventure africaine du III. Reich est condamnée compte tenu de la supériorité des Alliés et de leur domination sur les eaux de la Méditerranée. Lire la suite…