Ligne de Front n°93 (Caraktère, 2021)

Diversité et originalité au menu du sommaire de ce numéro de Ligne de Front ! En effet, il y a pour à peu près tous les goûts que ce soit en termes de spectre chronologique ou de théâtres d’opérations. Il montre également ô combien les sujets à traiter sur et autour de la Seconde Guerre mondiale sont nombreux et que les aspects opérationnels ne sont jamais très éloignés des considérations politiques ou géopolitiques…

Publicités
Lire la suite « Ligne de Front n°93 (Caraktère, 2021) »

Batailles & Blindés n°104 (Caraktère, 2021)

Influences stratégiques et épopées, les deux mamelles de l’historiographie militaire ? C’est ce que peut ressortir de ce numéro de Batailles & Blindés qui alterne zoom tactique et doctrine. De quoi combler nombre de lecteurs à condition de vouloir rester à 100% dans le champ de la Seconde Guerre mondiale !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°104 (Caraktère, 2021) »

L’Armée rouge, tomes 1 et 2 (Caraktère, 2021)

Tout au long de la Guerre froide, l’accès aux sources concernant l’Armée rouge reste particulièrement restreint. Les historiens se trouvent alors obligés d’utiliser les archives allemandes, les souvenirs des protagonistes des deux camps ou les écrits officiels teintés de propagande de l’URSS. Bref, l’Armée rouge demeure longtemps dans l’ombre ou décrite avec nombre de préjugés négatif ou dithyrambiques. Il faut attendre les travaux de David M. GLANTZ et quelques autres pour commencer à voir le bout du tunnel. De plus en plus nombreuses, les traductions en anglais d’études russes donnent désormais un véritable coup de fouet à l’historiographie. Côté francophone, Jean LOPEZ reste l’un des rares auteurs à écrire régulièrement et de façon érudite sur le sujet. Mais les ouvrages encyclopédiques et les albums se font encore rares mis à part quelques études publiées dans des magazines spécialisés et rédigées notamment par Nicolas PONTIC qui fournit cette fois chez Caraktère deux volumes synthétiques et largement illustrés sur le sujet.

Publicités
Lire la suite « L’Armée rouge, tomes 1 et 2 (Caraktère, 2021) »

Ligne de Front n°91 (Caraktère, 2021)

Bien avant Mers-el-Kébir, Dunkerque provoque une première fracture dans l’alliance franco-britannique. Pour les contemporains mais aussi dans l’historiographie. De l’autre côté de la Manche en Grande-Bretagne, on célèbre l’opération Dynamo comme une victoire. Le fait de parvenir à sortir du guêpier continental permet de construire la suite tant d’un point de vue politique que militaire. Côté français, Dunkerque reste attaché à une cuisante défaite, à une honte mal digérée qui fait d’ailleurs oublier la bravoure des soldats et nombre de faits d’armes. Il n’en reste pas moins que la question mérite d’être posée, les Britanniques abandonnent-ils les Français ? Et si oui, il faut en effet se demander comment pourquoi…

Publicités
Lire la suite « Ligne de Front n°91 (Caraktère, 2021) »

Batailles & Blindés n°102 (Caraktère, 2021)

Soulignant la dimension éminemment idéologique de la Seconde Guerre mondiale, Yannis KADARI souligne dans son éditorial la permanence des influences de la propagande jusqu’à aujourd’hui. Un sujet passionnant qu’il faut rappeler. En effet, les clichés et écrits de l’époque ou de l’immédiat après-guerre transcrivent la façon dont leurs auteurs veulent que les contemporains perçoivent les faits. Les témoignages célèbres ou moins méritent ainsi d’être pris avec précaution. Cela ne veut pas dire qu’il faille les délaisser. Bien au contraire, ils expliquent bien des choses. L’analyse des non-dits ou de la présentation des faits mérite également de s’y attarder. Malheur cependant aux auteurs qui reproduisent invariablement et sans recul les textes des services historiques officiels ou des mémoires…

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°102 (Caraktère, 2021) »

Batailles & Blindés n°99 (Caraktère, 2020)

Très solide et sommaire original, ce numéro qui précède le centième de Batailles & Blindés démontre qu’il est possible d’explorer de nouveaux champs d’intérêts aptes à satisfaire un lectorat rompu au sujet tout en restant une formidable porte d’entrée à tous ceux qui veulent plonger dans l’univers de la guerre mécanisée et des engins militaires. Presque centenaire et encore plus fringant qu’aux premiers jours !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°99 (Caraktère, 2020) »

Trucks & Tanks Magazine n°80 (Caraktère, 2020)

Un numéro de Trucks & Tanks Magazine que l’éditorial annonce comme étant plus analytique que d’habitude ne peut qu’engendrer curiosité et exigence. Et le résultat n’est pas décevant ! Si le sujet des missiles du III. Reich renvoie à plusieurs autres écrits des Editions Caraktère (Wehrmacht 46, ou encore le très bon Aérojournal n°77, l’indispensable Trucks & Tanks Magazine hors-série n°29 ou le plus ancien Ligne de Front n°49) en en proposant une bonne synthèse, les articles sur le Lend-Lease, le comparatif chars français contre Panzer à l’Ouest en 1940 et l’étude sur le 3,7cm Pak 36 font de ce numéro un grand cru.

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine n°80 (Caraktère, 2020) »

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°35 (Caraktère, 2020)

Colossale, omniprésente dans la Seconde Guerre mondiale tant dans sa posture d’agresseur des années 1939/1940 que d’agressé à partir de 1941 puis de « libérateur » à partir de 1944, l’Armée Rouge demeure pourtant assez méconnue ou vue sous un angle assez rustique. D’abord parce que la Guerre Froide passe par là limitant l’accès aux archives originales, laissant place à davantage de propagande que de recherche historique, favorisant en Occident une vision très germano-centrée et quelque peu condescendante. Mis à part quelques symboles tels que le T-34, le pistolet-mitrailleur PPSh-41 ou la mitrailleuse Maxim, elle demeure très méconnue dans le détail de ses équipements. C’est bien dommage et un tel numéro permet de montrer la richesse qui fut celle de l’Armée Rouge dans certains domaines.

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine hors-série n°35 (Caraktère, 2020) »

2e Guerre Mondiale n°59 (Mars & Clio, 2015)

Méconnue, parfois décriée, l’armée belge se bat dix-huit jours face à l’invasion allemande de mai 1940. Ses combats ne se résument pas à la chute du fort d’Eben-Emael ou aux actions des Chasseurs ardennais dans les Ardennes. Totalement déstabilisée par le franchissement du canal Albert au sud de Maastricht dès les premières heures du 10 mai 1940, l’armée belge se reprend et parvient à reconstituer un front défensif. L’effondrement du front français au débouché des Ardennes et l’impossibilité de stopper les divisions blindées allemandes sur la Sambre scellent indirectement le sort de la Belgique. Sa capitulation est vécue comme une trahison par ses alliées qui ne peuvent cependant plus rien pour elle. La British Expeditionary Force (BEF) ne pense plus qu’à s’échapper et les Français luttent pour leur survie en oubliant leurs alliés (cf. La défaite française, un désastre évitable, le 16 mai 1940, il fallait rester en Belgique). Un article qui redore quelque peu le blason de l’armée belge dont les combats méritent d’être mieux explorés par l’historiographie.

Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°59 (Mars & Clio, 2015) »

2e Guerre Mondiale thématique n°48 (Mars & Clio, 2020)

2e Guerre Mondiale HS 0482e Guerre Mondiale propose ici ce qui peut s’apparenter à une petite anthologie des unités d’élite, forces spéciales et commandos au cours de la Seconde Guerre mondiale. Divisée en trois parties (Britanniques et Américains, Axe, URSS), le spectre est plutôt large. Se côtoient ainsi commandos britanniques, Rangers américains, LRDG, Chindits, Gurkhas, Brandenburger, parachutistes, Waffen-SS, K-Verbände, chasseurs alpins, Garde soviétique, unités spéciales du NKVD, OMSBON, etc. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale thématique n°48 (Mars & Clio, 2020) »