Sur les traces des Chasseurs ardennais, de Bodange à Chabrehez (Weyrich, 2021)

Ce livre ouvre la voie d’un nouvel fil conducteur au sein de Weyrich Edition. Après le label « 1944 », voilà « 1940 » ! Un double plaisir… Il ambitionne de revisiter les opérations de mai et juin 1940 de la Seconde Guerre mondiale dont l’historiographie reste encore trop attachée à quelques moments particulièrement mis en avant après-guerre par des acteurs désireux de valoriser leurs propres exploits mais insuffisants pour capter la complexité du Westfeldzug et de l’effondrement allié. Ce n’est pas tout, car il offre également une vision belge des événements. De quoi relativiser un prisme essentiellement français, britannique ou germanique des opérations. Bref, une double opportunité de prendre de la hauteur et d’embrasser cette période par le biais d’une grande focale et non par le biais de quelques raccourcis faciles mais notoirement insuffisants !

Publicités
Lire la suite « Sur les traces des Chasseurs ardennais, de Bodange à Chabrehez (Weyrich, 2021) »

Mook 1944 n°6 (Weyrich, 2021)

Ardennes, terre de batailles ! Ce numéro de Mook 1944 établit ouvertement le lien entre le champ de bataille de mai 1940 et celui de décembre 1944. Ce cheminement parait logique tant à la fois les similitudes et les différences éclairent mutuellement le déroulement et le résultat des combats menés à quelques années d’intervalle. Ce lien donne l’occasion de lancer un nouveau, mais très attendu, label : « 1940 » ! Gageons que la qualité sera similaire à celle excellente de « 1944 ».

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°6 (Weyrich, 2021) »

La Horgne, 15 mai 1940, à la gloire des Spahis (2004)

Assez peu connue du grand public, la bataille de La Horgne représente un haut fait d’arme de l’armée française en mai 1940. L’une de ces pierres d’achoppement qui mises bout à bout peuvent faire dérailler le déroulement de Fall Gelb. La résistance reste finalement sans lendemain. Ils symbolisent cependant l’esprit de sacrifice et la volonté de combattre des unités françaises, métropolitaines et coloniales durant les opérations à l’Ouest en mai et juin 1940.

Publicités
Lire la suite « La Horgne, 15 mai 1940, à la gloire des Spahis (2004) »

Allies In Air Power, An History of Multinational Air Operations (University Press of Kentucky, 2020)

Autour d’une dizaine de contributions sur le thème de la coopération internationale dans les airs, ce livre d’un peu moins de trois cent pages sans illustration expose comment la question de la coalition se pose dès la naissance de l’aviation militaire durant la Première Guerre mondiale. De son essor à aujourd’hui, la puissance militaire aérienne parait ainsi systématiquement lié à une notion d’alliance et de coopération. Une évidence américaine, probablement européenne mais pas forcément universelle. De quoi ouvrir des perspectives d’analyses historiographiques intéressantes sur les sujets rarement évoqués et des périodes trop souvent absentes des magazines spécialisés comme Aérojournal. Non seulement le présent nourrit aussi l’Histoire mais il démontre avec le recul du temps tout l’intérêt d’embrasser ces cents ans d’Histoire militaire avec la bascule de la Seconde Guerre mondiale comme point central.

Publicités
Lire la suite « Allies In Air Power, An History of Multinational Air Operations (University Press of Kentucky, 2020) »

Batailles & Blindés n°99 (Caraktère, 2020)

Très solide et sommaire original, ce numéro qui précède le centième de Batailles & Blindés démontre qu’il est possible d’explorer de nouveaux champs d’intérêts aptes à satisfaire un lectorat rompu au sujet tout en restant une formidable porte d’entrée à tous ceux qui veulent plonger dans l’univers de la guerre mécanisée et des engins militaires. Presque centenaire et encore plus fringant qu’aux premiers jours !

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°99 (Caraktère, 2020) »

Les carnets secrets du général Huntziger (Pierre de Taillac, 2019)

Un témoignage indispensable doublé d’un formidable travail éditorial ! Un livre incontournable pour tous ceux qui s’intéressent aux événements de 1940, qui cherchent à comprendre la chute de la France face au III. Reich et plus globalement pour tous ceux qui cherchent à comprendre la personnalités par nature particulière des leaders, quelle que soit leur époque. Si le commandant de la 9ème Armée, André CORAP, est souvent accusé de tous les mots pour ne pas avoir tenu la Meuse, son homologue de la 2ème Armée est cependant bien plus coupable à bien des égards…

Publicités
Lire la suite « Les carnets secrets du général Huntziger (Pierre de Taillac, 2019) »

L’inexorable défaite, mai-juin 1940 (Heimdal, 2020)

Colossal, massif, exhaustif, définitif… Difficile de sélectionner la qualificatif qui sied le mieux à ce nouvel ouvrage de Jean-Yves MARY sur les opérations à l’Ouest et mai et juin 1940 et plus particulièrement la bataille de France. En effet, l’auteur conclut d’une façon magistrale le cycle inauguré avec le soixante-dixième anniversaire de 1940 des albums mémoriaux chez les Editions Heimdal. C’est tout d’abord le Corridor des Panzer en deux volumes retraçant la traversée des Ardennes et la percée jusqu’à la Manche, puis le Carrousel des Panzer toujours en deux volumes traitant cette fois-ci des troupes blindées allemandes lors de l’opération Fall Rot qui aboutit à l’Armistice.

Publicités
Lire la suite « L’inexorable défaite, mai-juin 1940 (Heimdal, 2020) »

GBM n°133 (Histoire & Collections, 2020)

Pour commémorer les quatre-vingts ans de 1940, GBM livre un numéro assez exceptionnel avec deux articles qu’il est indispensable de lire et de posséder. Ils symbolisent le degré de maturité qu’atteint l’historiographie de cette époque après des décennies d’errements. L’aboutissement d’un long travail. Un numéro aussi important que le précédent mais également le 92 paru pour les soixante-dix ans des mêmes événements.

Publicités
Lire la suite « GBM n°133 (Histoire & Collections, 2020) »

La bataille de Sedan « … fors l’honneur » (de Fallois, 2020)

Sedan ou la symbole de l’effondrement français de mai 1940… Depuis le 13 mai 1940, cette alimente bien des ouvrages et des articles. Et surtout des jugements parfois caricaturaux sur les soldats français, la 55ème Division d’Infanterie et son chef Henri LAFONTAINE. De l’autre côté, Sedan est présenté comme l’archétype de la qualité opérationnelle de la Wehrmacht, de ses chefs, de ses matériels, de ses soldats. Est-il encore nécessaire d’y consacrer un livre ? En l’occurrence, la réponse est ici oui…

Lire la suitei

Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)

Un très beau numéro du magazine Histoire de Guerre qui donne une autre image de l’armée française en mai et juin 1940 que celle communément admise. Deux légendes en prennent pour leur grade. La première et l’absence de l’aviation française. Si les scores de la chasse et le rôle des bombardier contre les points de passage allemands sur la Meuse représentent l’engagement et le scrifice méconnus des ailes françaises, la reconnaissance n’est pas en reste ! En témoigne le repérage des colonnes allemandes dans les Ardennes. L’autre légende est l’absence des chars français ou de leur faible engagement. Or, force est de constater qu’ils sont quotidiennement sur la brèche. C’est encore vrai dans les heures et jours qui suivent le déclenchement de l’opération Fall Rot sur la Somme le 5 juin 1940. Tous les blindés de la 7ème Armée donnent le maximum pour tenter l’impossible : contenir l’assaut allemand.


Publicités

Sont ainsi engagées les unités suivantes : 1ère Division Cuirassée (DCR) (reconstituée avec les 24ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 25ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), 28ème Bataillon de Chars de Combat (BCC) et 34ème Bataillon de Chars de Combat (BCC)) et le 1er Bataillon de Chars de Combat (BCC). Roye, Noyon, Saint-Just-en-Chaussée, Clermont sont autant de lieux qui méritent d’être aussi connu que ceux de Hannut/Gembloux, Flavion, Montcornet, Crécy-sur-Serre ou Abbeville. L’article comporte de nombreux témoignages et plusieurs cartes détaillées.

Autre drame méconnu, celui de l’ouvrage de Villy- La Ferté. A découvrir dans le détail des faits et des installations.

Symbole quasi légendaire de la bataille de France en 1940, le Junker Ju 87 Stuka n’est déjà pas loin de passer en correctionnel…

A ne pas rater, une étude passionnante de l’industrie française engagée dans l’effort d’armement qui se retrouve un enjeu de négociation entre Allemands et Français dans le cadre de l’Armistice… Un volet sous-estimé des pourparlers.

Sommaire :

  • Patrick TOUSSAINT, Le Stuka dans la campagne à l’Ouest, le temps de la gloire, in Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)
  • Michel TRUTTMANN, La Ferté, naissance et mort d’un ouvrage et de son équipage, in Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)
  • Erik BARBANSON et Régis POTIE, Picardie, juin 1940, les chars de la 7ème Armée dans la tourmente, in Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)
  • Jean-Robert GORCE, 12 mai 1940, la « reco » française a vu les Panzer dans les Ardennes, in Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)
  • Patrick VEYRET, Les débuts de la collaboration d’Etat entre Vichy et le III. Reich, l’exemple des industries de guerre (juin-octobre 1940), in Histoire de Guerre n°15 (Edipol, 2001)
  • Vous nous avez écrit
  • L’Histoire sur le web
  • Lu et vu pour vous