Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Guerre Froide’

Militaria n°404 (Histoire & Collections, 2019)

Militaria 404Ce numéro qui se veut « équilibré » selon la formule de son éditorial réussit en effet à proposer quelques sujets originaux et à couvrir trois grandes périodes de l’histoire militaire contemporaine.

La Première Guerre mondiale est abordée par le biais du Marine-Korps Flandern. Au-delà des très belles reproductions d’objets d’époque en couleurs et des photos d’archives, l’article est consacré aux hommes des 1. et 2. Marine-Division issus des surplus de troupes de la marine impériale allemande et transformés progressivement en fantassins. La description de l’évolution des tenues est très intéressante et montre de fait l’assimilation de ces unités à l’armée de terre. Dans la rubrique « Trésor de chine », quelques clichés et documents d’un vétéran français du 106ème Régiment d’Artillerie Lourde. Lire la suite…

Publicités

Vae Victis n°145 (Cérigo, 2019)

Vae Victis 145Simuler les grands conflits mondiaux au niveau stratégique représente toujours une certaine gageure. Le faire de façon simple et accessible encore plus. C’est pourtant ce que propose ce numéro de Vae Victis avec son jeu inclus. « La Der des Ders » s’attaque en effet à la Première Guerre Mondiale, rien moins que ça. La carte représente l’Europe et l’Afrique. Point de grille d’hexagones, mais des zones représentant chacun des pays. Le fil directeur est de confronter les joueurs aux limites des ressources et donc les forcer à faire des choix. Bien vu. Pour accompagner le jeu et poser le décor, un article de six pages brosse une synthèse très intéressante de l’évolution et des enjeux des moyens militaires utilisés durant le conflit. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°16 (Caraktère, 2006)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Il faut apprécier la variété du sommaire de ce numéro de Batailles & Blindés et l’originalité des sujets abordés qui débordent largement du cadre de la Seconde Guerre mondiale.

En effet, il contient un très intéressant article sur l’évolution de l’arme blindée belge de l’après-guerre au début des années 2000. D’une part, cela change des grandes nations habituellement abordées et d’autre part il souligne la transformation, mais aussi la filiation avec les leçons de 1939/1945, du concept d’arme blindée durant la Guerre Froide et dans les conflits asymétriques.

Conflit complexe, mais rare exemple d’une guerre totale contemporaine, la guerre Iran-Irak dans les années 80 oppose des millions de soldats avec des tactiques dignes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. La seconde partie de l’étude de ce conflit se concentre sur la deuxième phase de la guerre quand l’Iran tente de prendre l’ascendant avant que le conflit ne s’enlise dans un face-à-face de six années. La conclusion met également en relief les conséquences de ce conflit sur le futur, notamment l’invasion du Koweït en 1990 puis la Guerre du Golfe de 1991. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°69 (Caraktère, 2018)

19 septembre 2018 1 commentaire

Ce numéro de Trucks & Tanks Magazine des Editions Caraktère propose deux très bons articles sur des matériels post-1945 en plus des rubriques d’actualités. Celui sur l’AMX 30 Pluton est passionnant. Il fait replonger les lecteurs à la fin de la Guerre Froide et évoque la complexité du concept d’utilisation de ces armes nucléaires tactiques. Le deuxième article passe en revue les Land Rover militaires, véritables bêtes de somme de l’armée britannique sur tous les terrains où elle intervient. A découvrir !

L’étude sur le Panther Sperber est surtout l’occasion de détailler la recherche technique et doctrinale de l’armée allemande pour se doter d’appareils de visée nocturne infrarouge dans les airs et surtout sur terre. Loin d’être un simple constat des données techniques, l’article met en perspective les opportunités et les contraintes de ces innovations qui arrivent trop tard dans le conflit pour peser significativement mais qui ouvrent une nouvelle page dans l’approche du combat en permettant aux armées de s’affranchir des contraintes de la nuit. Une vraie référence documentaire sur le sujet et qui ne s’arrête pas seulement à l’équipement du Panzer V Ausf. G PantherLire la suite…

Patton, la chevauchée héroïque (Tallandier, 2016)

5 août 2018 4 commentaires

En complément de plusieurs ouvrages consacrés à l’armée allemande (Afrikakorps, l’armée de Rommel, Invasion ! Le Débarquement vécu par les Allemands, L’armée d’Hitler), ou au Débarquement (Les divisions du Débarquement, Les opérations aéroportées du Débarquement), sans compter un nombre conséquent d’articles parus notamment dans le magazine 2e Guerre Mondiale, Benoît RONDEAU s’attaque avec brio aussi aux généraux emblématiques de la Seconde Guerre mondiale.

En témoigne ce Patton, avant de revenir à Rommel.

L’auteur puise dans les écrits de l’intéressé et de ses contemporains pour alimenter sur une base chronologique la trame de son livre. Son recul et surtout sa connaissance de certains théâtres d’opérations (Afrique du Nord, Normandie) lui permettent d’offrir un texte équilibré qui tient compte aussi de la perception de l’adversaire. Loin des récits politiquement corrects qui tendent à orienter les lecteurs avec des yeux contemporains, Benoît RONDEAU se garde de porter un jugement sur les opinions de George PATTON, bien qu’elles soient particulièrement bien tranchées et parfois sulfureuses. Elles font néanmoins partie intégrante du personnage dont il faut aussi savoir différencier les provocations des intimes convictions. Les actes traduisent plus le sentiment profond que les paroles qui relèvent parfois du théâtre. L’exemple de PATTON est à cet égard criant.

Car le sujet de cette biographie est à l’évidence un personnage. Bien plus complexe que ses propos crus peuvent laisser transparaître. Seule certitude, son ego est gigantesque. Contrairement à certains de ses contemporains et aux « grandes » individualités (réelles ou supposées) qui font partie intégrante de l’Humanité et de tout groupe humain (hier, aujourd’hui et demain), il ne s’en cache pas et l’assume pleinement. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°68 (Caraktère, 2018)

Deux sujets de controverse occupent une place de choix dans ce numéro de Trucks & Tanks Magazine des Editions Caraktère. Le premier est l’utilité ou non du PzKpfw V Panther par rapport au PzKpfw IV. La conclusion est assez vite évidente, mais l’intérêt de l’article est de découvrir les différentes options étudiées pour muscler en protection et armement le PzKpfw IV. Nul besoin remettre en cause de tous les mythes même si rien acquis comme le montre nombre de sujets où la compréhension des choses a beaucoup évolué ces dernières décennies.

Le blindé de reconnaissance à huit roues SdKfz 234/2 Puma fait l’objet lui aussi d’une tentative de relecture. En fait l’article traite l’ensemble des versions du SdKfz 234 et non uniquement de cette version spécifique. Il est clair que la puissance de feu est limitée, ce qui est un handicap à un moment du conflit où la course aux monstres blindés atteint des sommets. L’engin est développé initialement pour les grandes distances nord-africaines ou soviétiques, mais son engagement se fait au final dans des espaces de combat bien plus restreints. La conclusion n’est pas si évidente que cela et il est un peu présomptueux d’afficher la remise en cause d’un blindé qualifié de mythique… En tout ca, le concept de reconnaissance blindée en force est novateur comme le montre près d’un siècle plus tard l’actualité du Combat Reconnaissance Vehicle CRV Boxer présenté en début de magazine. Lire la suite…

LOS ! n°38 (Caraktère, 2018)

C’est une sublime illustration de couverture qui illustre ce numéro de LOS !, le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine des Editions Caraktère. Fendant une eau d’un bleu turquoise sous un ciel mêlant ciel dégagée et nuages plus ou moins menaçants, l’Admiral Hipper est en effet, le dossier phare de ce numéro. Moins connu que les Bismarck et Tirpitz aux destins tragiques, l’Admiral Hipper n’en est pas moins symbolique des forces navales de surface de la Kriegsmarine du III. Reich au cours de la Seconde Guerre mondiale. Construit et lancé avant la guerre, il fait partie du plan Z destiné à doter l’Allemagne d’une flotte capable de s’opposer aux grandes puissances maritimes, programme qui ne sera jamais achevé car interrompu par le déclenchement de la guerre. Engagé lors de l’invasion de la Norvège (opération Weserübung), dans l’Atlantique lors des première velléités allemandes de porter le combat en surface contre les convois qui rallient la Grande-Bretagne, dans la Mer des Barents et lors de l’échec de l’opération Regenbogen, il est désarmé sur ordre d’Adolf HITLER qui, déçu des résultats obtenus, décide de désarmer sa flotte de haute mer… L’Admiral Hipper est dès lors cantonné à des missions d’entrainement ou de convoyage dans la Baltique mais ne participe plus à des opérations de combat. Bombardé lorsqu’il est en réparation à Kiel début avril 1945, il est ensuite sabordé. L’article qui lui est consacré comporte plusieurs profils couleurs en 3D donnant l’illusion aux lecteurs de se trouver à bord.

La fin de la flotte haute mer allemande ne laisse à la Kriegsmarine que les alternatives de la guerre sous-marine et côtière… Lire la suite…