Archive

Posts Tagged ‘Yannis KADARI’

Ligne de Front hors-série n°38 (Caraktère, 2019)

10 janvier 2020 Laisser un commentaire

Ligne de Front HS 038La Sturmartillerie est l’un des symbole qui caractérise l’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale et aussi l’un des paradoxes. Le Sturmgeschütz (StuG III) est conçu avant le déclenchement des hostilité pour servir d’appui rapproché à l’infanterie. Le concept est proposé par Erich von MANSTEIN, Heinz GUDERIAN s’y oppose car il monopolise des capacités industrielles déjà insuffisantes dont il a besoin pour produire ses chars. Le baptême du feu a lieu durant les opérations à l’Ouest en mai et juin 1940. C’est une réussite. De quelques engins, les canons d’assaut vont devenir l’épine dorsale du parc blindé de la Wehrmacht à la fin du conflit. Que s’est-il donc passé ? Lire la suite…

Batailles & Blindés n°94 (Caraktère, 2019)

3 décembre 2019 1 commentaire

Batailles et Blindes 094Plus de seize ans d’âge et un art consommé de se renouveler en restant fidèle à son ADN. C’est ainsi que ce numéro de Batailles & Blindés propose un sommaire varié capable de satisfaire les passionnés aux longues heures de lecture et ceux plus récents qui découvrent la richesse qui peut être celle des sujets sur la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°91 (Caraktère, 2019)

26 mai 2019 2 commentaires

Batailles et Blindes 091A l’occasion de ce numéro de Batailles & Blindés et d’un long article donnant des extraits traduits en Français des mémoires d’Otto CARIUS, Yannis KADARI annonce la création d’une nouvelle maison d’éditions, complémentaire à Caraktère : Overlord Press. C’est donc tout à la fois un exercice de promotion (renforcé par l’encart central de commande) et la proposition de l’un des témoignages majeur d’un ancien de la Panzerwaffe, plus particulièrement d’un as sur Panzer VI Ausf. E Tiger. La mémoire de l’auteur est précise et fournit nombre de détails sur les engagements, les conditions de combat, les relations de camaraderie, etc. Un récit vrai et il faut saluer l’initiative de traduire le livre, enfin, dans la langue de Molière. A croiser avec l’excellente suite romanesque de Gabriel THERIAULT (Dans les ventres d’acier, Vous ne mourrez pas). Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°38 (Caraktère, 2018)

12 mars 2019 2 commentaires

Suite logique du hors-série n°37, ce numéro de Batailles & Blindés présente sept autres as allemands de la Seconde Guerre mondiale qui s’y sont illustrés à bord de leurs engins blindés, qu’ils appartiennent à la Panzerwaffe (arme blindée) ou à la Sturmartillerie (artillerie d’assaut).

Aux côtés de quelques figures emblématiques du sujet (Michael WITTMANN, Balthasar WOLL, Ernst BARKMANN) sont présents des hommes moins connus du grand public comme Ola OLIN (Finlandais), Alfredo CARPANETO (Italien) ou Hans SANDROCK.

Plus original est celui de Franz BÄKE plutôt connu pour avoir mené des unités de la taille du bataillon à la division en URSS et sur le territoire du III. Reich sur la seconde partie du conflit. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°89 (Caraktère, 2019)

Qu’il est passionnant ce numéro de Batailles & Blindés ! Histoire d’insister quelque peu sur l’intérêt de réellement élargir la ligne éditoriale hors de la Seconde Guerre mondiale, l’article sur la prise de Bassora par la Britannique en 2003 décrit un affrontement blindés contre blindés (Challenger 2 contre T-55) dans un contexte moderne, qui possède néanmoins nombre de similitudes avec les engagements de la période 1939/1945.

Mis à part les brèves d’actualités, le reste du sommaire se concentre donc sur la Seconde Guerre mondiale et montre qu’il reste encore énormément à écrire sur ce conflit et ses nombreux théâtres d’opérations. Le champ est large entre un rapide retour sur la possibilité d’une contre-attaque française entre le 20 et 24 mai 1940 pour couper les pointes blindées allemandes (rédigé par Erik BARBANSON auteur d’un historique sur les 2ème et 3ème DLM – cf. tome 1 et tome 2), le succès américain de l’opération Cobra qui décide de la bataille de Normandie et plus largement de la Libération de la France et de la Belgique, la réduction du triangle de la Roer début 1945 ou encore la tentative avortée de détruire les forces soviétiques sur l’Oder par une tenaille imaginée par Heinz GUDERIAN en février 1945 afin de temporiser le futur assaut sur Berlin. Bref, c’est du dense et ce n’est pas encore fini ! Lire la suite…

Aérojournal n°68 (Caraktère, 2018)

16 décembre 2018 Laisser un commentaire

Hommage à son créateur et à son rédacteur-en-chef décédé quelques semaines avant sa parution, ce numéro est orné d’un bandeau noir de deuil et contient une émouvante biographie de Christian-Jacques EHRENGARDT. Pour de nombreux lecteurs, ce sont des années de souvenirs qui resurgissent. Un petit brin d’histoire méconnue aussi des magazines Aérojournal, Dogfight et Batailles & Blindés. Bel hommage, à la fois personnel et professionnel. Merci pour lui…

Après les pages d’actualités de l’aviation et de la littérature spécialisée, place au premier article. Superbe histoire qu’est celle d’Eugène BULLARD, obligé de fuir les Etats-Unis pour se libérer de la ségrégation. Boxeur à ses heures, engagé volontaire dans la Légion Étrangère, il paye de sa personne lors de la Première Guerre mondiale. Sa blessure reçue à Verdun est l’occasion de se recycler dans l’aviation et de remporter ses premières victoires. Engagé volontaire à nouveau en 1940, il est encore gravement blessé à Orléans quand les Allemands franchissent la Loire. Héros oublié de tous, des deux côtés de l’Atlantique, c’est là aussi un bel hommage.

Lire la suite…

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

4 décembre 2018 1 commentaire

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34. Lire la suite…