Publicités

Archive

Posts Tagged ‘François VAUVILLIER’

Tous les Renault militaires 1914-1940, volume 1, les camions (Histoire & Collections, 2018)

19 juillet 2018 1 commentaire

Histoire et Collections 2018 VAUVILLIER Francois Tous les Renault militaires tome 1 les camionsCette monographie est le numéro introductif d’une série encyclopédique consacrée aux véhicules français militaires de 1914 à 1940. Intitulée « La Collection Vauvillier », elle renvoie immédiatement à son auteur, grand défenseur de la cause française à travers la revue GBM et ses éditoriaux passionnés, mais aussi grand connaisseur de l’armée française des quarante premières années du XXème siècle qui la virent passer de la gloire à la défaite. Son oeuvre historique contribue à restaurer l’image de nos anciens qui contrairement à de malheureuses légendes se sont battus et accrochés avec ce qu’ils avaient avant de subir une guerre pour laquelle ils n’étaient ni préparés, ni organisés, ni équipés. Lire la suite…

Publicités

Steelmasters n°159 (Histoire & Collections, 2018)

Le regard est indiscutablement attiré par le magnifique SdKfz 251/22 équipé d’un puissant canon antichar PaK 40 qui orne la couverture. La curiosité est encore plus aiguisée quand la lecture de ce numéro de Steelmasters explique qu’il s’agit d’une maquette à l’échelle 1/32ème… Tout simplement splendide et impressionnant.

Les autres reproductions sont également de très bonne qualité : KM900, AB 40 Autoblinda Ferroviaria, Lanchester Armoured Car, M31, et bien entendu SdKfz 251/22. Petit clin d’œil à l’histoire du cinéma et hommage à l’un de ses films culte, ce numéro décrit et présente la reproduction du véhicule hybride constitué pour les besoins du tournage Mais où est donc passée la 7ème compagnie ?

A l’instar de GBM n°124 édité également par Histoire & Collections, Steelmasters rend un hommage appuyé et émouvant à Pascal DANJOU.

L’article historique présente la dotation en chars de la 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen lors de son engagement en Galicie au printemps 1944, notamment la tentative de dégagement de Tarnopol. Alors que les pertes s’accumulent et que son industrie peine à suivre les besoins des fronts, le III. Reich continue de mettre sur pied de nouvelles unités blindées dans la seconde moitié du conflit. Non seulement, cela détourne des moyens humains et matériels qui ne peuvent être utilisés pour remettre à niveau les unités existantes qui s’affaiblissent de plus en plus, mais la dotation elle-même de ces nouvelles unités est compliquée (cf. Batailles & Blindés hors-série n°31 et Batailles & Blindés hors-série n°35). Lire la suite…

GBM n°123 (Histoire & Collections, 2018)

10 février 2018 Laisser un commentaire

Devoir de mémoire. Ce concept qui cimente une Nation et qui permet de ne pas oublier ceux qui se sont dévoués, parfois jusqu’au sacrifice, pour le pays dans lequel ils vivent est au cœur de GBM depuis sa reprise par Histoire & Collections. En témoigne ainsi l’actualité du Centenaire de la La Malmaison (1917-2017), bataille au cours de laquelle l’armée française engageant des chars Schneider et Saint-Chamond reprend aux Allemands le fort du même nom. Reconstitutions (histoire vivante diront certains) et cérémonies officielles sont ainsi relatées, donnant un relais supplémentaire à ces belles et indispensables initiatives, par nature éphémères.

Conformément à la ligne éditoriale du magazine, ce numéro continue d’explorer l’armée française de la première moitié du XXème siècle avec un éclairage original sur les voitures de cantinières et les engins de tranchée de faible puissance (principalement : Canon 37 mm modèle 1885 TR, Canon 47 mm modèle 1885 TR, Canon de 37 mm modèle 1916 TR).

Passionnant, l’article sur l’introduction de porteurs pour le Renault FT présente les différentes solutions techniques destinées à donner davantage de mobilité à ce petit char. Et c’est vrai que les dimensions réduites de l’engin autorisent de nombreuses innovations, que ce soit un transport sur camion ou sur engin chenillé. Au-delà de la technique, c’est l’innovation doctrinale sous-jacente à ces solutions de transport qui transpire. La recherche de mobilité est indissociable à celle de puissance. Devant une telle avance, il est d’autant plus dommage que la France ait totalement sclérosé sa pensée stratégique, opérationnelle et tactique après la Victoire de 1918, ce qui aboutira un peu plus de vingt ans plus tard à l’une des plus graves défaite du pays… Lire la suite…

GBM n°122 (Histoire & Collections, 2017)

24 octobre 2017 Laisser un commentaire

Dunkerque, le blockbuster de Christopher NOLAN est l’événement cinématographique de l’année 2017 en ce qui concerne les films de guerre. GBM, la revue de l’armée française de 1914 à 1940 des Editions Histoire & Collections ne pouvait pas ne pas s’y pencher. Une critique d’une page seulement en dit beaucoup sur les points forts de l’oeuvre et sur ses carences. Et surtout sur l’art, so british, de vanter la gloire de ses héros, ce que la France ne sait plus faire.

Pourtant, c’est vrai, il y a encore tant à dire de nos anciens, que ce soit dans la victoire ou dans la défaite. Ce numéro, selon une habitude désormais bien ancrée, emmène ses lecteurs sur les terrains de la Première Guerre mondiale et des années 1939 et 1940 que les tristes mois de mai et juin viennent conclure de façon dramatique. Lire la suite…

GBM hors-série n°5 (Histoire & Collections, 2017)

GBM HS 005Le cheval est depuis des siècles le compagnon naturel du combattant que ce soit en Europe ou ailleurs. Pourtant, le développement du moteur, l’arrivée de l’automobile, des engins blindés et des chars bouleverse la donne au point que le cavalier devient obsolète depuis le début du XXème siècle. Le cheval reste pourtant la colonne vertébrale du transport militaire, notamment dans l’armée allemande jusqu’en 1945 faute d’une industrie capable de motoriser toutes les unités. Mais rares sont les sujets qui peuvent être le fruit de tant de polémiques comme celles connues qu’a connu la cavalerie française à l’issue du désastre de 1940.

Ce numéro de GBM a donc l’immense mérite de revenir sur cette arme prestigieuse mais vouée à disparaître totalement mis à part sa variante motorisée qui se tiendra fort bien au combat en mai 1940. C’est l’histoire de cette mue (pour ne pas dire disparition) qui est contée ici. Lire la suite…

GBM n°120 (Histoire & Collections, 2017)

24 mai 2017 1 commentaire

GBM 120En ouverture de ce numéro, la première offensive des chars français bénéficie d’un regard critique, loin de la légende dorée qui s’est créée après les combats. Dans le cadre de l’offensive du Chemin des Dames au printemps 1917, 132 Chars Schneider CA sont rassemblés et donnent l’assaut à Berry-au-Bac. Le premier jour, plus de la moitié d’entre eux restent sur le champ de bataille. Le premier assaut des chars français de l’Histoire est un fiasco technique… L’analyse des causes est lucide et démontre encore une fois la complexité de mener de tels projets innovants, tant d’un point technique qu’industriel et opérationnel, où les faits se heurtent aux intuitions, aux convictions, aux intérêts politiques et financiers, à l’ego de quelques uns. Si cela n’aboutissait pas à la mort inutile d’hommes, cela prêterait à sourire car rappelant nos banales histoires quotidiennes vécues dans les entreprises. Lire la suite…

GBM n°119 (Histoire & Collections, 2017)

10 janvier 2017 Laisser un commentaire

gbm-119Plonger dans chaque numéro de GBM est un véritable plaisir. Plaisir de posséder entre ses mains un nouveau numéro d’une revue 100% armée française de 1914 à 1940, mais aussi plaisir de lire et de relire un véritable travail de recherche historique. Il faut en effet apprécier le travail minutieux de chacun de ses contributeurs pour compléter morceau après morceau les pièces du puzzle que constitue la compréhension de ce que fut l’armée française au cours de cette période. Nulle redite, nul toilettage de texte ancien, nul plagiat… De l’original et de l’inédit (et du vrai) !

Au-delà de la recherche sur tel type de véhicule, sur l’engagement de telle unité, sur telle bataille ou encore sur telle doctrine, GBM ne parle pas d’Histoire pour meubler les soirées. GBM cherche aussi à faire vivre l’Histoire, notre Histoire, pour mieux en percevoir les différents écheveaux et finalement capter dans le passé ce qui pourrait servir pour aujourd’hui et le futur. Lire la suite…