Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Ligne de Front’

Ligne de Front n°75 (Caraktère, 2018)

11 octobre 2018 Laisser un commentaire

100% Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Ligne de Front réussit à proposer un sommaire particulièrement original et surtout attractif pour tout amateur de la période.

La seconde partie de l’étude sur la stratégie, la tactique et les règles d’emploi des armes de la Wehrmacht se penche cette fois-ci sur la défensive (principes généraux, points d’appui, organisation du front défensif, utilisation des réserves) après avoir étudié l’offensive dans le numéro 74. Jamais abordés (ou si peu) abordés dans la littérature spécialisée, ces principes sont pourtant essentiels pour comprendre le déroulement des combats. Max SCHIAVON réussit en outre à proposer un éclairage simple et facilement abordable par tout lecteur qui n’est pas militaire de carrière. Les schémas sont simples et d’une grande clarté.

Alors que le III. Reich est assailli de toutes parts, il ne rend pas les armes, même fin mars et début avril 1945. Les combats de Paderborn illustrent parfaitement à la fois l’acharnement et l’improvisation désespérée dont font preuve les Allemands qui s’appuient également sur quelques uns de leurs monstres blindés avec plus ou moins de bonheur… La guerre ne peut plus être gagnée, mais les pertes alliées peuvent encore être sensibles.  Lire la suite…

Publicités

Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)

26 septembre 2018 Laisser un commentaire

En près de cent pages, ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère propose une présentation globale des vingt-quatre premières heures du Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944.

Présenté très classiquement, mais logiquement, en partant des plans alliés puis allemands, puis détaillant d’un côté les assauts aéroportés britanniques et américains puis chacune des plages (Utah Bach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach), c’est donc une bonne synthèse sur le sujet, très agréablement présentée et illustrée (l’effet pliage des cartes contemporaines est cependant étrange).

Les moments clefs sont bien entendu abordés : Pegasus Bridge, la batterie de Merville, le manoir de Brécourt, Sainte-Mère-Eglise, la Pointe du Hoc, les contre-attaques de la 21. Panzer-DivisionLire la suite…

Ligne de Front hors-série n°24 (Caraktère, 2015)

12 août 2018 1 commentaire

Le nombre d’unités d’infanterie engagées par les trois plus grosses armées de la Seconde Guerre mondiale (Allemagne, Etat-Unis, URSS) est impressionnant. Mais, comme pour les autres armes, le conflit introduit de profonde mutation dans l’armement et les tactiques des fantassins.

Ce numéro hors-série de Ligne de Front analyse donc la « reine des batailles » de chacun de ces belligérants. Après avoir présenté la situation à l’entrée du conflit, il détaille les évolutions doctrinales et les organisationnelles intervenues, soit par la force des choses (pertes), soit pour s’adapter à l’adversaire et aux terrains rencontrés.

C’est aussi l’occasion de rapidement évoquer les armes principales de ces infanteries (bien davantage de détails sont donnés dans le hors-série n°30).

Plusieurs schémas tactiques permettent de comprendre les principes de base des dispositifs d’attaque, de défense, de progression de défense antichar, de combat en milieu urbain. Ils rendent digne d’intérêt ce numéro pour les amateurs de jeux d’histoire à l’échelle tactique comme Advanced Squad Leader (ASL) ou Old School Tactical qui peuvent mieux comprendre la complémentarité des différents groupes et de l’apport de certaines armes de soutien. Lire la suite…

Ligne de Front hors-série n°30 (Caraktère, 2017)

11 août 2018 2 commentaires

En dépit de l’attention portée aux troupes blindées ou aux opérations aéronavales, la Seconde Guerre mondiale a été un conflit où l’infanterie a joué un rôle immense, inégalé à une telle échelle, par le nombre d’hommes engagés et l’immensité des théâtres d’opérations.

Ce numéro hors-série de Ligne de Front est donc un élément de base dans la documentation consacrée à ce conflit. Construit sur un modèle encyclopédique, il détaille les principales armes d’infanterie de l’Allemagne, des Etats-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Italie, du Japon et de l’URSS (pistolets, pistolets-mitrailleurs, fusils, fusils-mitrailleurs, fusils-antichars et mitrailleuses). L’histoire et le fonctionnement de chaque arme sont décrits de façon claire et succincte avec en complément des profils couleurs et photos. Les descriptifs des mécanismes de tir sont  indispensables pour comprendre ça marche. Les éventuelles déclinaisons sont également précisées.

Ce numéro complète utilement le hors-série n°24 consacré à l’infanterie allemande, américaine et soviétique de la Seconde Guerre mondiale. Les amateurs des armes allemandes peuvent également se tourner vers le numéro 27 (plus complet sur les armes uniquement allemandes mais dont sont issues les notices reprises dans le hors-série n°30) et Wehrmacht 46 volume 1 qui décrit également tous les projets en termes d’armement du III. Reich à la fin de la guerre. Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ligne de Front n°74 (Caraktère, 2018)

24 juin 2018 2 commentaires

Quelles que soient les armes, navales, aériennes ou terrestres (et maintenant aussi spatiales), chaque pays entame une guerre avec ce dont il dispose. Pour le meilleur ou pour le pire… C’est la raison pour laquelle, la recherche et la veille doctrinale sont des disciplines fondamentales qui pèsent lourdement sur la victoire ou la défaite.

Ce numéro de Ligne de Front édité par Caraktère ouvre une étude en quatre volets sur la stratégie tactique et les règles d’emploi des armes de la Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale. Certes, il s’agit encore d’une étude sur l’armée du III. Reich, mais elle vaut le détour. Espérons cependant qu’auteurs et éditeurs veuillent bien réaliser de façon tout aussi récurrente des travaux similaires sur les autres belligérants du conflit. Au passage, félicitons le travail par Histoire & Collections pour l’armée française à travers sa revue GBM.

Cette première partie se concentre sur les tactiques employées en 1940 qui réussissent si bien lors de Fall Gelb et sur l’offensive blindée sur un front étroit. Comme cela est aussi clairement identifié dans l’ouvrage d’Eric DENIS, La Wehrmacht de Fall Gelb, l’armée allemande atteint au printemps au 1940 son apogée. Sa réflexion et sa constitution sont le fruit d’une évolution doctrinale débutée au lendemain de la défaite de 1918 qui a été testée opérationnellement, à la fin de la Guerre d’Espagne et en Pologne (« combat proven » dirait-on au début du XXIème siècle). Lire la suite…

Ligne de Front hors-série n°33 (Caraktère, 2018)

A l’ombre des grandes batailles et des grandes unités de la Seconde Guerre mondiale, il existe une multitude de combats, de faits, de projets et d’unités encore méconnus. Les enjeux, le terrain de jeux planétaire, les fanatismes, les technologies, les leaders eux-mêmes provoquent ce foisonnement.

C’est donc tout le mérite de ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère que de présenter une série de mystères ayant trait à la guerre 1939/1945. Certains sont anecdotiques, d’autres aurait pu être dramatiques.

Ce sont ainsi vingt-quatre chapitres qui se succèdent sans forcément d’ordre logique. Sont concernés l’Allemagne, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Italie, le Japon, l’URSS. A des sujets purement militaires s’ajoutent clairement des expérimentations ou des projets soit contraires au lois de la guerre, soit purement des crimes de guerre. Sans oublier, pour le folklore, les délires ésotériques nazis…

Un numéro pour sortir des sentiers battus, s’étonner de quelques projets démesurés (ex : attaquer New-York par un raid italien commando), de quelques coups tordus ou réalisations (ex : le camouflage des usines Boeing) mais voir aussi son sang glacé par la lecture de tant d’horreurs et de crimes. Lire la suite…

Ligne de Front n°72 (Caraktère, 2018)

Les Editions Caraktère propose ici un numéro de Ligne de Front particulièrement bien ficelé qui recèle une mine d’articles sur des sujets très peu étudiés voire inédits. De quoi largement pardonner un sommaire à nouveau exclusivement dédié à la Seconde Guerre mondiale… Mais très loin d’être germano-centré !

L’étude sur le Frontovik, le soldat soviétique, judicieusement sous-titré cet inconnu, permet de découvrir l’étonnante modernité de l’Armée Rouge : gilets de protection, sniping lourd, appareils individuels de vision infrarouge, fusils d’assaut. De quoi remettre en cause la vision de rusticité qui l’entoure encore aujourd’hui. Et comme le souligne l’éditorial, l’Armée Rouge était en avance sur son adversaire germanique dans le domaine du combat d’infanterie.

L’armée américaine est également bien présente dans les pages de ce numéro au travers de l’historique de la 3rd US Army de George PATTON et des parachutistes de l’US Marine Corps. La chevauchée de PATTON à travers la France à l’été 1944 et les combats en Lorraine à l’automne sont loin d’être parfaits. La réactivité et la flexibilité de la 3rd US Army en décembre 1944 face à la contre-offensive allemande des Ardennes permettent de doucher définitivement les espoirs allemands de renverser la situation militaire à l’Ouest et surtout de repousser les unités de la 7. Armee et de la 5. Panzer-Armee sur leurs lignes de départ. Les pertes américaines sont néanmoins conséquentes. Décembre 1944 et janvier 1945  sont les mois les plus coûteux en hommes et en matériels pour la 3rd US Army. Lire la suite…