Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Ardennes 1944/1945’

39/45 Magazine n°353 (Heimdal, 2019)

29 décembre 2018 1 commentaire

Ce numéro d’hiver de 39/45 Magazine propose la première partie d’une étude sur la bataille de Saint-Vith lors de la contre-offensive des Ardennes en décembre 1944. Comme à son habitude, son auteur Hugues WENKIN prend du temps pour poser le décor et les acteurs. L’Histoire retient de cet épisode que la 106th US Infantry Division se fait encercler et voit certaines de ses composantes capituler en rase campagne. Incompétence, lâcheté, couardise ? Il faut dire que ses hommes sont des novices qui viennent juste de débarquer en France et de monter en ligne. Il y a mieux comme baptême du feu… Lire la suite…

Publicités
Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

39/45 Magazine hors-série Historica n°63 (Heimdal, 2010)

22 décembre 2018 Laisser un commentaire

Deuxième volet de l’historique de la Kampfgruppe Knittel de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler dans la bataille des Ardennes, ce numéro se concentre sur période du 20 au 25 décembre 1944. Les Américains ont repris possession de Stavelot et fait sauter son pont isolant ainsi les Kampfgruppen Peiper et Knittel.

Les combats se concentrent sur le triangle Stavelot – La Gleize – Trois-Ponts. Les Allemands cherchent à trouver d’autres passages sur l’Amblève faute de reprendre Stavelot tandis que les Américains reçoivent des renforts et veulent détruire les éléments infiltrés qui se situent désormais sur leurs arrières. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Historica n°62 (Heimdal, 2010)

22 décembre 2018 Laisser un commentaire

Lors de la contre-offensive des Ardennes en décembre 1944, la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler adopte une organisation sur la base de quatre groupes interarmes. Le plus connu et le plus puissant (avec l’apport des Panzer VI Ausf. B Königstiger de la schwere SS-Panzer-Abteilung 501) est la Kampfgruppe Peiper qui doit percer les lignes américaines et atteindre coûte que coûte la Meuse. La Kampfgruppe Sandig doit coller à la Kampgruppe Peiper tandis que la Kampfgruppe Hansen doit progresser en parallèle de celle conduite par Joachim PEIPER. La quatrième composante est plus légère, plus rapide : il s’agit de la Kampgruppe Knittel. Constitué autour des éléments de reconnaissance de la division, ce groupement doit suivre la Kampfgruppe Hansen et saisir l’opportunité de la moindre brèche pour lancer une course vers la Meuse.

Bien moins connue que les autres, la Kampfgruppe Knittel fait l’objet d’une étude en deux parties regroupées (cf. 39/45 Magazine hors-série Historica n°63) regroupées également dans un ouvrage relié. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Historica n°94 (Heimdal, 2018)

22 décembre 2018 Laisser un commentaire

L’opération Wacht am Rhein, ou Herbstnebel, n’est pas une action isolée. Elle s’inscrit dans un plan d’ensemble destiné à renverser la situation sur l’Ouest en cette fin d’année 1944 où le III. Reich est assailli à ses frontières. Malgré les bombardements aériens alliés, malgré les pertes énormes concédées depuis le début du conflit qui prennent une ampleur désespérée au fur et à mesure des mois, la Wehrmacht n’a pas dit son dernier mot. L’industrie allemande affiche des niveaux de production records qui permettent de reconstituer une partie des unités.

Comme en 1940, l’attaque principale des Ardennes est appuyée par des opérations secondaires destinées à la soutenir et à accélérer le retournement si la première avait été réussie. Outre les commandos et la dernière opération aéroportée allemande de la guerre, il y a l’offensive en Alsace (opération Nordwind), mais surtout l’opération Bodenplatte. Peu étudiée, elle mérite pourtant d’être analysée de près. Là aussi l’ambition est énorme et les moyens réunis impressionnants à ce moment du conflit. Il s’agit pour la Luftwaffe de réduire au silence l’aviation alliée sur le Nord de l’Europe par une attaque brusque de ses bases.Initialement prévue d’être déclenchée au début de la contre-offensive des Ardennes, elle ne se produit que le 1er janvier 1945 alors que les combats au sol sont clairement un échec et que l’aviation alliée s’est déjà manifestée. Lire la suite…

12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend (Heimdal, 1994)

17 novembre 2018 Laisser un commentaire

Cet album historique de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend voit le jour dans de troubles conditions. Ecrit par l’un de ses vétérans et ancien chef d’état-major (Ia dans la codification allemande de l’époque) Hubert MEYER, sa version française est éditée par Heimdal en 1991 pour sa collection d’albums historiques. La publication est quelque peu mouvementée…

En effet, l’éditeur prévoit une introduction sur les crimes de guerre commis par la division. Mais de quelques lignes autorisées par Hubert MEYER, le projet prend de l’importance avec la narration des massacres d’Ascq et d’Audrieu. Le différend entre l’auteur et l’éditeur se règle en justice, le livre est finalement retiré des ventes car ne respectant par le contrat initialement établi entre les parties (cf. 39/45 Magazine n°68). Les exemplaires de la première édition sont donc amputés de la partie contestée, mais proposés à la vente. La version rééditée en 1994 est par contre conforme à l’accord qui a présidé à sa conception. La mention des crimes de guerre est seulement apportée dans le « mot de l’éditeur ». Lire la suite…

39/45 Magazine n°5 (Heimdal, 1985)

10 novembre 2018 1 commentaire

Publié lors de l’hiver 1984/1985, ce numéro de 39/45 Magazine fait la part belle à la contre-offensive des Ardennes à l’occasion de son quarantième anniversaire avec un article de Jean-Paul PALLUD présentant les raisons et les préparatifs de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, son lancement et les causes de son échec. L’article de l’auteur de l’album mémorial paru en 1986 sur le même sujet complète son propos par quelques remarques sur les mythes et réalités de cette bataille (les opérations spéciales allemandes Greif et Stösser, Bastogne, les massacres et crimes de guerre commis par les Allemands notamment à Bande, Stavelot et Baugnez, le rôle de MONTGOMERY et des Soviétiques dans l’issue des combats). Un « matching » propose des clichés de 1944/1945 à des vues contemporaines à l’article (en l’occurrence quarante ans plus tard) des combats. Egalement à découvrir une interview du conservateur du Bastogne Historical Center et une présentation du musée tel qu’il était à l’époque (il a bien changé depuis). Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°18 (Caraktère, 2012)

1 novembre 2018 2 commentaires

Deuxième volet de l’étude consacrée à l’offensive allemande des Ardennes en décembre 1944 commencée avec le hors-série n°17, ce numéro de Batailles & Blindés aborde la période du 20 au 26 décembre. Après avoir réussi à percer le front américain entre Saint-Vith et Echternach, alors que la 6. SS-Panzer-Armee reste irrémédiablement bloquée devant la crête d’Elsenborn, les pointes blindées allemandes de la 5. Panzer-Armee tentent d’atteindre la Meuse.

Les décisions américaines, et notamment celles d’EISENHOWER, tant sur l’envoi de renforts que sur la réorganisation de commandement qui voit MONTGOMERY prendre sous son autorité toutes les unités au Nord du saillant qui se forme, vont finir de torpiller l’offensive allemande dont les débuts ont été laborieux. Lire la suite…