Archive

Posts Tagged ‘Erwin ROMMEL’

Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019)

11 septembre 2019 1 commentaire

Ligne de Front 081100% Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord, le sommaire de ce numéro reste très classique dans son contenu malgré un certain éclectisme des sujets : Front de l’Est, Afrique du Nord, Allemagne 1945. Idéal pour un lectorat assez généraliste car il fait découvrir la diversité des sujets qui concernent cette période. Lire la suite…

Publicités

Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019)

26 août 2019 2 commentaires

Casemate 2019 MARGARITIS Peter Countdown to D-DayTout simplement grandiose et indispensable ! Et oui, soixante-quinze ans après les faits, il est encore possible de publier un ouvrage novateur sur le Débarquement. Et pourtant, pas de révélation, pas d’annonce sensationnelle… Mais une compilation d’une multitude de détails sur les états-majors allemands à l’Ouest dans les six mois qui précèdent le 6 juin 1944.

En effet, son auteur Peter MARGARITIS réunit jour par jour les activités du haut commandement, essentiellement de la Heeresgruppe B et de l’OB West en se basant sur les écrits des protagonistes (SPEIDEL, RUGE, ROMMEL, etc.) et les interviews réalisés après-guerre. Celles réalisées par Cornelius RYAN pour son fameux Jour le plus long représentent une véritable mine d’or qui n’a pas été totalement exploitée pour le best-seller.

Les entrées journalières donnent du rythme (un peu comme l’ouvrage beaucoup plus grand public sur le Jour-J heure par heure). Lire la suite…

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus. Lire la suite…

Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés (Ouest-France, 2019)

26 avril 2019 5 commentaires

Synthèse et vulgarisation : ce sont les deux qualificatifs qui conviennent parfaitement à ce livre de Benoît RONDEAU publié par Ouest-France à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie. C’est en effet la rencontre d’un auteur qui maîtrise parfaitement son sujet (voir ses ouvrages sur Afrika-Korps, Patton et Invasion !) et d’un éditeur qui met à disposition du grand public des livres d’accès aisé sans renier sur la qualité (voir notamment l’indispensable Dictionnaire du Débarquement).

Hors les encarts, le livre se découpe en six principaux chapitres. Il a le mérite de mettre en avant quelques notions qui apparaissent moins lisibles dans des études plus volumineuses : Lire la suite…

39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019)

22 avril 2019 7 commentaires

75ème anniversaire du Débarquement, Editions Heimdal et 39/45 Magazine, publication de mai/juin : tout concourt donc pour un numéro spécial 6 juin 1944 avec 128 pages… Ce postulat mis à part, la risque est bien entendu de tomber dans la redite tant le nombre d’articles publiés depuis 1983 et le nombre d’anniversaires couverts sont importants. Sans parler de Normandie 1944 Magazine qui est né depuis !

Le premier article, et le plus long du numéro, est intitulé « Le Mur de l’Atlantique et le complot pour la paix ». Sur le fond, il brosse un aperçu des défenses mises en place par les Allemands pour défendre ports et plages dans le cadre du Mur de l’Atlantique avec une rapide description de ce qui s’est passé sur chacune des plages du Débarquement.

L’étonnant sont les propos sur un possible complot d’officiers allemands tendant à faciliter le succès du Débarquement allié… Lire la suite…

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

4 décembre 2018 1 commentaire

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34. Lire la suite…

Rommel (Perrin, 2018)

23 octobre 2018 Laisser un commentaire

C’est au tour de la collection Maîtres de guerre chez Perrin de s’enrichir d’une biographie sur Erwin, l’un des plus célèbres chefs militaires allemands de la Seconde Guerre mondiale. Élevé au rang de mythe par la propagande du III. Reich puis par les Britanniques eux-mêmes, son image s’est très nettement dégradée au début des années 2000 quand le recul historique et la fin de la Guerre Froide permettent de regarder plus objectivement le rôle de la Wehrmacht, de ses chefs et de ses hommes dans la crimes de guerre nazis.

Écrite par Benoît RONDEAU, cette nouvelle biographie recherche un certain équilibre entre ces différentes posture. Il en ressort un ROMMEL tout en nuance. L’homme d’abord, dévoré d’ambition, il possède une très haute opinion de lui-même qui lui attire nombre d’inimitiés. Sur le plan personnel, on y trouve un jeune homme père d’un enfant naturel qui en assume la charge toute sa vie et un mari qui entretient une correspondance quasi quotidienne avec son épouse. D’une énergie débordante quand il est en première ligne, parfois agité, gonflé à bloc lors des campagnes victorieuses menées en France et en Afrique, il est bien plus fragile quand la situation se retourne. Il est alors dépressif et sombre dans le défaitisme. Lire la suite…