Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Opération Barbarossa 1941’

Batailles & Blindés hors-série n°41 (Caraktère, 2019)

1 novembre 2019 Laisser un commentaire

Batailles et Blindes HS 041Construit sur l’évolution comparée de l’arme blindée allemande et soviétique, ce numéro de Batailles & Blindés procure une vision d’ensemble et très intéressante du conflit qui oppose le III. Reich à l’URSS de l’opération Barbarossa à la chute de Berlin. Un parallèle équilibré sur la forme, absolument nécessaire sur le fond ! Lire la suite…

Publicités

Batailles & Blindés n°93 (Caraktère, 2019)

29 septembre 2019 Laisser un commentaire

Batailles et Blindes 093Derrière la couverture sur le fameux épisode du pont de Remagen, se cache un sommaire varié et percutant apte à combler l’appétit des lecteurs chevronnés et à aiguiser l’intérêt des plus novices. Mieux encore, ce numéro ouvre la porte à de très nombreuses pistes de lecture complémentaires. Preuve une nouvelle fois qu’il est possible de faire du bon, de l’original, sur la Seconde Guerre mondiale… Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Historica n°96 (Heimdal, 2019)

27 septembre 2019 Laisser un commentaire

3945 Magazine HS Historica 096En quelques jours seulement, voilà un deuxième as des chars allemands de la Seconde Guerre mondiale qui voit ses souvenirs traduits et publiés en français (voir Des tigres dans la boue d’Otto CARIUS). Il s’agit cette fois-ci de Richard von ROSEN avec pour support les numéros un hors-série Historica de 39/45 Magazine.

Ce premier numéro d’une pagination exceptionnellement renforcée à cent trente pages couvre la période de 1940 à fin 1942. Le principal point d’intérêt de texte réside à la transcription de l’ambiance qui prévaut en 1940 parmi les Allemands et les combats dans les premières semaines de l’opération Barbarossa en 1941. Le récit du cérémonial de sa maman à la réception de son ordre de mobilisation, les brimades lors des classes et l’importance de la camaraderie sont de nouvelles illustrations concrètes des propos tenus par Benoît RONDEAU dans son livre Être soldat de Hitler. Lire la suite…

Les Commandos du Reich, tome 1, le règne des « Brandebourgeois » (Caraktère, 2019)

8 septembre 2019 2 commentaires

Caraktere 2019 MAHE Yann Les commandos du Reich tome 1Les lecteurs de Ligne de Front mis en appétit avec la rubrique « Forces spéciales » et divers articles publiés sur ce thème depuis plusieurs numéros, il ne restait plus qu’à conclure l’essai… Et c’est chose faite avec ce livre de Yann MAHE qui retrace l’historique des forces spéciales allemandes au cours de la Seconde Guerre mondiale en commençant par la filière « Brandenburg » pour le premier volume. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°14 (Heimdal, 2019)

3945 Magazine HS Batailles et Temoignages 014Après l’unité de canons d’assaut de la Leibstandarte SS Adolf Hitler (cf. 39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages13), c’est au tour de celle de la Das Reich. Première agréable surprise, le texte est relativement dense et décrit de façon assez précise les engagements successifs des StuG III de l’unité. Les photos sont également de relativement bonne qualité tout en étant très largement issues des clichés pris par les vétérans. Un numéro assez complet donc. Lire la suite…

Ligne de Front hors-série n°36 (Caraktère, 2019)

19 mai 2019 4 commentaires

Ligne de Front HS 036La capacité du III. Reich à attirer et à agglomérer des contingents de différents pays pour l’appuyer dans sa « croisade contre le bolchevisme » n’est pas le moindre paradoxe de la Seconde Guerre mondiale. Un régime et une idéologie se basant sur la supériorité de la race, ou de la culture, recourent à des volontaires qui pour certains sont pour le moins éloignés de ses dogmes.

La Waffen-SS intègre ensuite ces différents contingents et en lève d’autre pour représenter in fine une armée transnationale dans laquelle les unités à recrutement uniquement allemand deviennent minoritaires. Les volontaires ne représentent pas non des centaines de milliers – exception faite des prisonniers issus de l’Armée Rouge. Mais la diversité des origines étonne et détonne.

Ligne de Front propose de passer en revue ces légions levées dans un premier temps pour participer à la croisade contre l’URSS et son régime politique. Comme le rappelle l’éditorial avec justesse, cette croisade se transforme peu à peu en défense de l’Europe face aux hordes de l’Armée Rouge. La bataille de Berlin symbolise le final apocalyptique de cette mutation où le dernier carré de la capitale du Reich est défendu par les reliquats de nombre de ces contingents étrangers qui portent alors un autre uniforme que celui de leur nation d’origine dans un combat sans espoir. Lire la suite…

Ligne de Front n°79 (Caraktère, 2019)

21 avril 2019 3 commentaires

Voilà un numéro qui regorge de nombreuses très bonnes surprises ! Et les plus intéressantes ne sont pas celles qui font la couverture, même si l’article sur l’embuscade de Poteau dans les Ardennes décrit parfaitement le contexte, les combats et l’exploitation iconographique faite par la propagande allemande.

Sous le titre « l’infanterie française a-t-elle fait son devoir », c’est toute une évaluation de la défaite de 1940 qui est quelque peu remise en cause. Dans l’imaginaire populaire (et des passionnés), l’armée française perd car elle n’a, certes pas la bonne stratégie, mais surtout parce qu’elle a été incapable d’exploiter à temps le potentiel de l’arme blindée. Et si finalement, ce n’était pas plutôt la carence de son infanterie qui est la principale responsable ? Bien entendu, ce ne sont pas les fantassins eux-mêmes qui doivent porter le poids de la défaite, mais cette arme représente depuis la Première Guerre mondiale l’alpha et l’oméga des troupes terrestres françaises autour de laquelle gravitent toutes les autres armes, encore en 1940. A lire absolument et à compléter par les GBM125, 126 et 127 sur les errements de l’évolution de l’armement du fantassin. Lire la suite…